Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Un clocher doit porter une croix, non une antenne

C_2Mgr Guy Bagnard, évêque de Belley-Ars, indique que les antennes-relais de téléphonie mobile seraient bannies des églises du diocèse :

"Nous avons discuté du problème en conseil épiscopal, et nous avons estimé qu’il valait mieux ne pas prolonger ces contrats."

Au passage, l’évêque de Belley-Ars a dû sonner les cloches des prêtres qui avaient oublié de passer un petit coup de fil pour lui demander son avis.

C "Ils ont conclu sans nous. Souvent, le maire va voir le curé qui finit par signer. Je les comprends. Ça fait rentrer un peu d’argent dans les caisses de la paroisse… Mais ils devaient en référer à l’évêque. C’est à nous de trancher le débat. L’Église est affectataire des bâtiments que la municipalité met à sa disposition. Je n’ai pas voulu argumenter quand les contrats étaient signés. Mais j’ai fait savoir que je ne les renouvellerai pas".

L’évêque de Belley-Ars a toujoursprêché pour que les églises restent exclusivement des lieux de culte.

"Même si ce sont des endroits privilégiés, les clochers ne sont pas faits pour être des relais de téléphonie. Il vaut mieux qu’ils portent une croix qu’une antenne".

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Il est vrai que nos clochers ont pendant des siècles rythmé la vie des villages, et étaient même les éléments du premier “web” pour transmettre des informations essentielles: “tocsin” et “glas” résonnent encore dans le langage courant pour exprimer la vision d’un événement.
    Cependant, dans la lutte permanente pour le respect des biens de notre communauté, et même si la République par sa Révolution en a usurpé la propriété, il ne faut pas tendre le bâton pour se faire battre. L’exclusive vocation de ces lieux est bien le culte, et même si cela rapporte quelques euros, il ne faut pas travestir nos clochers. Sinon, comment pourrons-nous nous insurger de la transformation en boîte de nuit de telle église, et en appartements sociaux de tel séminaire?
    Au passage, cela fait du bien d’entendre nos évêques reprendre en main leur troupe.
    Prions pour que cela continue.

  2. Les immans acceptent’ils des antennes sur les minarets ?

  3. Bon…
    Se priver de ressources bien utiles me paraît peu pertinent.
    Je préfère que ce soit l’église du coin (ou la mairie, mais au profil de l’église)qui accepte l’installation des antennes et en reçoive les dividendes plutôt que de les voir sur les châteaux d’eau ou les tours des pompiers, voire sur un pylône appartenant en propre aux opérateurs.
    Enfin si l’argent des quêtes suffit à ce diocèse et aux mairies qui entretiennent (ou du moins…) les églises.

  4. Oui très bonne initiative de cet évêque, que les compagnies de téléphone installe des relais sur les châteaux d’eau.
    Ou alors que ces compagnies de téléphone diffusent gratuitement par texto l’évangile au quotidien à tous les habitants déservis par ces clochers.

  5. Mais, si ce sont les antennes de RCF ou de la radio chrétienne locale, est-ce que Mgr Bagnard les fera enlever ?

  6. Cet évêque suit l’exemple de notre Seigneur Jésus Christ qui a chassé les marchands du Temple: c’est très bien.
    Que les Bouygues, SFR, Orange et autres s’estiment heureux, ils n’ont pas eu à tâter, eux, du fouet (ou du bâton?) du Christ! 😉
    Les saintes colères de notre Seigneur Jésus Christ sont remplacées par la détermination sereine de cet Pasteur de Belley-Arz. A chaque époque suppose son mode opératoire.

Publier une réponse