Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Un centre de rétention de clandestins détruit

Les deux bâtiments du centre de rétention administrative de Vincennes, le plus grand de France, ont été détruits dimanche dans un incendie provoqué par des personnes retenues dont une cinquantaine ont profité de la confusion pour s’enfuir. 18 personnes ont été hospitalisées.

Tout a commencé après le décès samedi d’un Tunisien clandestin de 41 ans, mort d’une crise cardiaque. Sa mort a entraîné un rassemblement d’un collectif vers 15H00, et des retenus ont mis le feu à des matelas.

N’y a-t-il pas une certaine injustice à régulariser certains clandestins et pas tous ? Comment ces immigrés peuvent-ils comprendre le "cas par cas" ? Cette politique de gribouille ne serait-elle pas à la source de cette mutinerie ?

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Qui va Payer?
    Solution renvoi de tous les clandestins par réquisition des Transals de l’armée.
    Et dire que pour aller dans certains de leurs pays il faut un visa et si tu es pas content on dira oups dehors.
    En France tout est permis,sauf de critiquer
    l’immigration,car la police de la pensée peut vous demander des dommages suite à vos propos!ras le bol

  2. Pourquoi garder les clandestins si longtemps enfermés ? et si on les renvoyait chez eux sous quinze jours ?

  3. Sur RFI samedi dans l’émission Microscopie du samedi 21 juin (à podcaster ave le lien ci-dessous : http://www.rfi.fr/radiofr/emissions/082/accueil_82.asp) vous pouvez entendre dans la première partie la CGT se féliciter lors d’un meeting : “ce n’est pas une régularisation au cas par cas, c’est une une régularisation généralisée” !!! A croire que la CGT lit le SB !! Dans la deuxième partie la CGT menace : “nous avons des centaines et des centaines de dossiers du même type en attente”…. En théorie le pouvoir est au courant après cette annonce, sauf il fait le jeu de la CGT en jouant le rôle du méchant droitier compatissant pour les pauvres immigrés. D’ailleurs parions que c’est ce qui va se passer.

  4. @ Siam, quelques précisions :
    L’armée n’a plus de Transall pour projeter ses propres troupes : elle loue des Antonov aux russes pour certaines opérations…
    En plus de “la police de la pensée”, il faut dire “la police nationale” qui est le bras armé de la dite “police de la pensée”… Ne l’oublions jamais.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services