Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Un centre de loisirs dédié aux enfants de la communauté noire

en France.

Partager cet article

8 commentaires

  1. C’est du racisme PUR et DUR . JE l’écris : ces noirs-là sont racistes et devraient tomber sous le coup de la loi.. “devraient” au conditionnel bien sûr puisque tout ceci est devenu normal apparemment…

  2. ARGHHHHH !!! c’est discriminatoire. Lequel d’entre nous osera saisir la Halde ?

  3. C’est une à part-aide aux familles …!

  4. On va donc leur apprendre a planter des bananiers, si j’ai bien compris. Retrouver ses racine en mangeant des bananes et bien sur aller les cueillir Beau programme, mais vu le nombre croissant de “noirs” en France il va falloir une sacrée bananeraie?

  5. Ce qu’ils devraient leur apprendre c’est savoir quitter l’hôte quand leur présence n’est guère plus désirable.
    Et puis soyons donc culturellement correct:
    Dans les pays musulmans il est dit (haddiths du prophète SWS à l’appui, si je ne m’abuse) que l’hospitalité ne devrait pas durer plus de 4 jours…
    Donc il est grand temps qu’il fassent leurs valises. et ils pourront appeler cela l’hijra (pratique de migration en terre musulmane)

  6. Début d’un Apartheid !

  7. Nos journalistes continueront de glorifier la difference car elle profite aux autres et entonneront certainement des chants à la gloire de ceux qui sont à l’initiative de tels centres, car cela profite egalement aux autres.
    Les traitres à Dieu et à la France de Dieu veulent nous gouvener. Ne leur laissons pas la part facile. Prions,frères, pour tous ceux qui nous blessent comme nous l’a demandé Notre Seigneur, afin qu’ils acceptent la voix de l’Esprit Saint dans leur coeur.

  8. Allez voir le site de Kemi Seba où cette information a été prise. Ca vaut le coup pour comprendre à qui on a affaire.
    Kemi Seba se dit maintenant affilié à Nation of Islam, le mouvement islamique noir américain de Louis Farrakhan.
    Le tout à grand renfort de négro-américanismes, avec des “sista” par-ci (soeur), des “ministre” par là (en français, pasteur ; mais ministre, ça fait plus guerrier…).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services