Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Un bébé hospitalisé après avoir ingéré du cannabis

Et après ça, on vous dira qu'il faut dépénaliser le cannabis…

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Il y a peu de rapport entre la dépénalisation du cannabis et ce fait divers.
    Il existe beaucoup de choses tout à fait légales qui doivent être tenues hors de portée des enfants.
    [Oui, comme l’eau de Javel par exemple. Mais on n’aurait pas l’idée de la laisser à la portée des enfants. Le cannabis est plus dangereux, car sa consommation détruit le cerveau, ce qui conduit ses consommateurs à l’oublier sur la table basse du salon… à la portée des bébés. Tant que la loi l’interdit, on limite les dégâts. MB]

  2. L’alcool détruit aussi le cerveau…
    Interdisons donc l’alcool!
    [Mais ne vous inquiétez pas : l’alcool sera interdit un jour ou l’autre, l’Etat-nounou qui veille sur vous s’en occupera. Drôle de voir que dès qu’on évoque le cannabis, les gens sont toutes griffes dehors. Or si beaucoup d’alcool finit effectivement par abîmer le cerveau, un peu seulement de cannabis commet des dommages irréparables. A bon entendeur… MB]

  3. @MB et @Du pouillhoic
    Un verre de bon vin est excellent pour la santé http://sante.journaldesfemmes.com/expert/53328/un-verre-de-vin-par-jour-pour-une-sante-de-fer.shtml

  4. L’alcool est excellent à la santé !
    Seul son abus est nocif.
    Comme tout abus d’ailleurs.
    L’abus de chocolat peut vous emmener à l’Hôpital avec des symptômes proches de ceux des alcooliques ou des drogués…
    Rien à voir avec le tabac ou le cannabis qui sont nocifs même à très faible dose.

  5. Les clowneries des fumeurs de pétard cachent les bénéfices importants du cannabis médical qu’on ne fume bien évidemment pas entre gauchos celui là.
    http://preventdisease.com/news/14/032414_Rick-Simpsons-Canadian-Cancer-Cures-Rising-Cannabis-Oil-Movement.shtml
    Une fois de plus les pires libertaires permettent aux pires libéraux de vendre des produits inutiles à la grande masse manipulée.
    Voir les histoires de la cancérologue Delépine.

  6. Les parents étaient ils hétérosexuels?

  7. Ce qui me choque le plus dans cet article, c’est que, non content d’avoir laissé traîner du cannabis à portée de bouche de son bébé, le père n’a rien dit aux services d’urgence alors qu’il savait que sa fille avait avalé de la drogue….
    Triple faute… Etre papa et:
    – avoir du cannabis
    – le laisser traîner
    – ne rien dire aux médecins, alors que la santé de sa fille en dépendait
    Pauvre petite. Espérons qu’elle n’ait pas de séquelles (de son ingurgitation. Pour ce qui est de son éducation, cela ne sera pas hélas visible tout de suite….)

  8. Le cannabis n’est certes pas inoffensif, mais l’Etat ne doit-il pas laisser chaque citoyen libre et responsable ? Interdire le cannabis ou l’alcool et le tabac, cela relève de la même logique de prendre les gens pour de grands enfants que l’Etat-nounou doit surveiller. Le cannabis fait trop souvent l’effet d’un chiffon rouge, ce qui fait qu’il est difficile d’en parler posément, je crains que Marie Bethanie ne sorte aussi facilement ses griffes !
    Un parent alcoolique peut aussi laisser ses bouteilles traîner ç la portée des enfants.
    Je ne sais hélas pas faire le lien, je vous conseille l’excellent article sur le sujet sur le site du “cercle Poincaré”, association d’étudiants de droite de l’IEP de Rennes, qui montre qu’être pour la dépénalisation n’est pas forcément signe de laxisme écolo-gauchiste.

  9. malheureusement, c’est l’enfant qui subit les maladresses et les bêtises des parents. Un accident ca peut arriver ce qui fait d’un accident un accident, mais quand même il s’agit de cannabis ici? Nous vivons dans un monde libre, tout le monde peut faire ce qu’il veut mais faudrait quand même faire a ce que les gaffes de soi ne touche pas autrui, surtout pas a un enfant

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services