Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Un ancien condamné pour attentat parmi les expulsés

Les islamistes arrêtés vendredi et toujours en garde à vue auraient préparé l'enlèvement d'un magistrat juif lyonnais. Parmi les 19 personnes arrêtées, 17 avaient été placées en garde à vue. Plusieurs suspects ont été libérés ou devaient l'être d'ici mardi sans qu'aucune charge soit retenue contre eux. Willy Brigitte, déjà condamné en 2007 à neuf ans de prison ferme et suspecté alors d'un projet d'attentats en Australie en 2003, a été en particulier mis hors de cause.

Louis Aliot, vice-président du FN, a répondu à BFMTV et RMC, à propos des mesures prises contre des islamistes, : "à quinze jours du premier tour !" Nicolas Sarkozy,

"a été ministre de l'intérieur pendant cinq ans, il est président de la République et il s'aperçoit qu'il y a un problème parce qu'après l'affaire Merah, Marine Le Pen a dit qu'il minimisait le risque fondamentaliste".

Il a souligné qu'il y avait "un Algérien dans cette bande-là qui a été condamné pour des attentats à Marrakech. Il faisait quoi chez nous ?".

"Le gouvernement savait que cet Algérien était sur notre sol". Mais "il attend les quinze derniers jours, très certainement pour faire un coup de pub".

Le gouvernement a ordonné l'expulsion de trois imams radicaux et deux militants islamistes étrangers, dont Ali Belhadad, un Algérien condamné pour son rôle dans les attentats de Marrakech en 1994.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Etrange le Willy, condamné en 2007 a 9 ans de prison ferme: ca nous fait donc 2016.
    Etre libre en 2012, c’est fort

  2. C’est le principe en France: réduction de peine automatique d’1/3 par année écoulée (voire plus) sauf délit supplémentaire (en prison ou en permission). Il a dû sortir en 2011 ou avant.
    De la même façon, toute peine inférieure ou égale à 2 ans de prison ferme est transformée en peine alternative (bracelet électronique, TIG etc.).
    C’est vachement dissuasif !

  3. [A yf : quand votre commentaire est un message sans lien avec le post, merci de privilégier le courriel. Merci. MJ]

  4. Ces individus ont des blogs internet qui appelent au Djihad et, si on les dissout, ils renaissent assez rapidement, on ne peut les arrêter tous et, vous verrez, ceux qu’on exhibe actuellement ressortiront rapidement, ils ont de bons avocats et jouent également sur un chantage à l’émeute qui marche très bien.L’Etat craint le renouvèlement d’émeutes comme en 2005, tristes évennements qui s’étaient terminés en négociant avec les imams et autres “grands frères”, promesses tenues d’injecter des millions dans les banlieues et surtout d’éloigner la police de leurs trafics.Trafics en tous genres, dans la drogue et dans les armes, les commerces hallal etc pour financer un futur gouvernement local ou “califat”.C’est le but avoué des “Cavaliers de la fierté”, obtenir politiquement un pouvoir dans les endroits où les musulmans sont majoritaires sur notre territoire.Ils testent notre réaction par des rassemblements illégaux, des prêches virulents, des violences sous prétextes vestimentaires, alimentaires ou de refus de soins selon le sexe.On y va, pas à pas et ce n’est pas les rodomontades de Sarkozy et ses valets qui y feront quoi que ce soit puisque seule la force et la dureté implacable, systématique et généralisée, sans répits, parviendrait à la victoire sur le terrain (cités, prisons, quartiers dits sensibles, établissements scolaires etc).Cette volonté (au sein de tout l’Occident) d’AGIR concrètement n’existe pas (tout au contraire !), alors, IL EST TROP TARD !

  5. “la France se tape toute la racaille des autres pays”, a rajouté Louis Alliot. Enfin un discours politique de bon sens.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services