Un ancien combattant de la guerre d'Algérie privé de sa Légion d'Honneur

Lu sur le site d'Europe 1 :

JeanFrancoisCollin" Un ex-membre de l'Organisation de l'armée secrète (OAS) a été privé de sa décoration de chevalier de la Légion d'honneur, obtenue en 2011 à titre militaire comme mutilé de guerre en Algérie, par un décret paru vendredi sur la version papier du Journal officiel. Selon l'article R96 du code de la Légion d'honneur cité dans le décret, les peines disciplinaires (censure, suspension totale ou partielle, exclusion) "peuvent être prises contre tout légionnaire qui aura commis un acte contraire à l'honneur". Cette mesure d'exclusion pour "acte contraire à l'honneur" est extrêmement rare, les exclusions étant généralement prononcées contre des légionnaires condamnés à des peines de prison.

Jean-François Collin, 73 ans, avait été nommé chevalier de la Légion d'honneur avec traitement, dans la promotion du 5 mai 2011 réservée aux militaires et anciens militaires au titre de mutilé de la guerre d'Algérie, durant laquelle il avait servi comme sous-lieutenant. Il préside l'Association de défense des intérêts moraux des anciens détenus (Adimad) ayant appartenu à l'OAS (…)"

Cette décision idéologique du gouvernement pourrait être contestée en justice en raison des lois d'amnisties successives qui ont été votées en 1964, 1966 et 1968 sous De Gaulle, en 1974 sous Giscard et… en 1982 sous Mitterrand. 

8 réflexions au sujet de « Un ancien combattant de la guerre d'Algérie privé de sa Légion d'Honneur »

  1. jejomau

    Comment une clique de jeunots nommés par le Président Hollande peut-elle prendre de telles décisions quand on sait que le père de l’ancien secrétaire du PS (qui est terrorisé aujourd’hui par quelques LGBT) était proche de l’OAS lui-même ?? Hollande n’a donc aucun pouvoir ??

  2. Eifejibai

    Hollande et ce gouvernement tombent le masque. Eux qui prônent la tolérance ne reculent devant aucune mesquinerie haineuse pour se venger d’avoir été écartés du pouvoir pendant dix ans. Tout est bon pour assouvir leurs rancoeurs que ce soit contre l’Eglise catholique , l’armée ou toute partie de la société jugée par à priori “de droite”.
    Cette gauche est une métastase de 1793.
    Elle ne sait plus qu’il y eut aussi le 9 thermidor!

  3. Exupéry

    Je croyais qu’il y avait eu une amnistie (Lois du 24 Juillet 1968) pour tous les délits “de Droite” commis lors des “évènements d’Algérie” (ceux commis par les pro-FLN ayant été amnistiés depuis longtemps)…
    De plus cette mesure d’exclusion concerne normalement les fautes commises après l’attribution de cette décoration… Tous les membres de l’ex OAS étaient connus du gouvernement depuis belle lurette en 2011. Cette décision, de fait rétroactive, n’est que celle du ressentiment.
    Les gens qui nous gouvernent auraient été à leur aise en 1793.

  4. dragases

    Et pourquoi ne pas créer une Légion du Déshonneur?
    Grand Croix de la Légion du Déshonneur:
    Taubira
    Grand Officier de la Légion du Déshonneur:
    Peillon
    Officier de la Légion du Déhonneur:
    DSK
    Chevallier du Déshonneur:Marine le Pen (ben elle vient pas dimanche!)…je vais me faire des amis au SB…

Laisser un commentaire