Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

UMP : les partisans de François Fillon se rebiffent

Le camp de François Fillon a contesté les résultats du scrutin, assurant que trois fédérations d'Outre-mer ont été oubliées et que leur réintégration donne leur champion vainqueur.
Cette demande a été faite à la commission électorale interne (Cocoe) par Eric Ciotti, lors d'une déclaration aux côtés de Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez.

François Fillon a demandé à Alain Juppé «d'assurer de façon transitoire» la direction du parti «afin de trouver les voies et moyens de sortir de l'impasse».

A suivre en direct sur le JDD :

  • Patrice Gélard, le président de la commission interne (Cocoe) a déclaré
    que la Cocoe "ne pouvait plus revenir" sur cette
    décision.
  • Jean-François Copé a opposé mercredi une fin de non-recevoir à François
    Fillon, le mettant au défi de saisir la commission des recours sur tous
    les litiges
  • Juppé accepte l'intérim proposé par Fillon
  • les fillonistes ne veulent pas passer par la commission des recours à cause de sa composition
  • Réunis autour de Fillon mercredi après-midi, 110 parlementaires ont
    voté. Pour eux, ce sera une présidence intérimaire assurée par Alain
    Juppé ou une scission de l’UMP

Partager cet article

23 commentaires

  1. L’UMP a deux papas ! C’est très à la mode en ce moment 🙁

  2. Savent-ils que la France est en train de brûler et que compte tenu de leur bilan (même si évidemment rien n’était facile), leur guéguerre interne n’intéresse pas forcément grand monde.
    C’est bien M. Fillon qui n’avait pas vraiment d’avis tranché, tout récemment, sur le « mariage » dit gay?
    L’on voit donc bien où sont les préoccupations des uns et des autres.
    La pitié ou le mépris: triste fin politique des uns et des autres, ou de cette politique-là tout simplement.

  3. « François Fillon a demandé à Alain Juppé «d’assurer de façon transitoire» la direction du parti … »
    On se bidonne !!! Non franchement, aucun cinéaste humoristique n’aurait pu imaginé un tel scenario aussi comique : faire venir désormais un repris du justice pour rétablir la stabilité dans une affaire de magouille à rebondissement ! Sarko en redemande !!!

  4. UMP : AH AH AH PLUS !
    http://cril17.fr/

  5. Pour que le symbole soit parfait ils nomment president interimaire un repris de justice !

  6. Je n’ai pas suivi leur campagne n’étant pas du tout intéressé. Mais depuis lundi matin, je suis, je suis et je vois bien Juppé à ce poste et garder l’intérim indéfiniment ! Il doit être ébahi de sa chance !

  7. Et si Sarko et Hollande n’avaient eu que 98 voix d’écart, on mettait Bayrou à l’Elysée « afin de trouver les voies et moyens de sortir de l’impasse » ?
    Copé a gagné, point barre. Y’a de place à l’UDI pour ceux que ça défrise.

  8. à Papon :
    Ils auraient pu aussi prendre Tiberi le grand spécialiste des électeurs fantomes….

  9. ils sont tous à mettre dans le meême SAC.

  10. Quelle bande de pitres!
    Lamentable et pitoyable…et ces types là prétendre reprendre le pouvoir?! De qui se moquent-ils?!!!
    Tournons cette page, et vite. L’UMP n’existe plus ce soir.

  11. Fillon est un mauvais perdant !
    Un peu trop facile de proposer Juppé en 3ème homme. Magouille, magouille…..
    Qu’il dégage et avec lui ceux de la droite molle. Cela recalera peut être un peu le reste de l’UMP vers la droite, ce qui ne sera pas plus mal. Ensuite, on verra bien.

  12. On peut en rire.
    Mais en réalité, on doit surtout s’en attrister, parce qu’après le Congrès PS bidonné de REIMS il y a qq années, puis la nomination par quasi cooptation d’Harlem Désir, cette élection interne de l’UMP donne de la France une image désastreuse vis à vis de l’étranger : quel peuple sont les Français pour avoir des élites politiques aussi prétentieuses, mais également aussi cyniques et corrompues ?
    Que signifie donc ce mot  »République » dont se gargarisent les Français parce qu’ils ont massacré leur famille royale en 1793 et ensuite ?
    Après les printemps arabes, ne faut-il pas un printemps français ?

  13. Copé est un magouilleur de la pire espèce ; impossible de faire confiance à ce type qui est d’un cynisme et d’un arrivisme incroyable. De toute façon, on sort de 10 ans de droite pour un résultat calamiteux.

  14. A Bruno Larebière et Benoît : comment pouvez-vous être assez naïfs pour croire que Copé incarne la droite « dure » ? 10 ans de droite, ça ne vous a pas suffi ?!

  15. Decidement UMP et PS ont les mémes méthodes,magouille de droite ou magouille de gauche la France est en peril et les politicards font leur lamentable « tambouille » électorale.L’UMPS est bien une réalité. Les JUPPE,FILLON,COPPE,HOLLANDE, TAUBIRA,,ROYAL AUBRY ne sont ils pas tous fréres en maçonnerie,ce qui peut expliquer leur mépris de la France.

  16. @ Guillaume: au contraire, Copé, on peut lui laisser une chance, à lui de définir la ligne du parti et il a eu du courage sur cette campagne interne.

  17. Je note aussi que Fillon, en plus d’être mauvais perdant (il ne saisira pas la Commission des Recours car il sait être dans son tort), est un fourbe, un rusé, un manipulateur qui fait mine de se retirer alors qu’il n’hésite pas à risquer la cohésion et la survie de son parti (contrairement à ce que Sarkozy avait fait promettre aux deux candidats) pourvu que son rival Copé n’obtienne pas le poste de président. C’est pitoyable, c’est lamentable, surtout quand on a eu l’envergure d’un premier ministre pendant 5 ans.

  18. En clair: je suis très déçue par Fillon, dont l’attitude est déplorable alors qu’il pourrait jouer un rôle infiniment plus constructif à droite.

  19. Qu’est-ce c’est beau la démocratie…

  20. Si je comprends bien des incompétents en échec qui en soupçonnent d’autres d’être des voleurs veulent fourguer le pouvoir à un type qui ne s’est pas présenté et a du aller enseigner au Canada quelques années suite à une condamnation ?
    J’ai bon ?
    Pour ceux qui pensent que Copé sera droitier voilà le jugement de Ménard :
    http://www.bvoltaire.fr/robertmenard/embrasser-cope-sur-la-bouche,4206
    Je vous rassure, ce ne sera même pas nécessaire. Les audaces de Jean-François Copé, c’était bon pour se faire élire. Il va revenir sagement dans le giron de la droite propre sur elle. Les militants se seront fait rouler une nouvelle fois dans la farine. Même à droite, il n’est pas question de fâcher et de se fâcher avec SOS Racisme et Libération. On ne se fait pas ça entre gens du même monde.

  21. A Jokoa : pardon, mais Copé n’a-t-il pas soutenu tous les gouvernements de « droite » depuis 10 ans ? A 80 ans, vous croirez encore que le salut vient de ces gens ! C’est beau la naïveté. L’enfumage continue de fonctionner…

  22. @ Guillaume: oui en tant que porte-parole du groupe UMP il était tenu de le faire. Ce n’est pas lui qui dessinait la ligne à l’époque. Désormais, s’il reste à son poste de président, c’est lui qui en a la responsabilité et je lui laisse la chance de prouver son courage politique avant de le juger comme un simple Juppé ou Chirac.

  23. L’Assemblée nationale vote la reconnaissance du vote blanc le jour où il apparaît probable qu’avec l’eunuque aux mains des lobbies qui se prétend Président de la République et les 2 guignols qui se disputent l’UMP, le vote blanc atteigne 85% aux prochaines élections.

Publier une réponse