Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

UMP : Jean-François Copé veut poursuivre l’ancrage à droite

Dans Minute, Antoine Vouillazère a analysé l'ouvrage de Jean-François Copé. Extraits :

M"On ne jurerait pas que Jean-
François Copé, en lice face
à Fillon pour le poste de
président de l’UMP, soit
parfaitement sincère, ni
même qu’il ait écrit le livre qu’il a
signé. Tant de références à Bernanos,
Péguy, Marc Bloch, à l’Ecclésiaste,
à René Girard, à G. K. Chesterton

détonnent dans sa « voix de
plume ». Qu’importe au final, tant
c’est la règle du genre; de même
que sa date de parution, à un mois
et demi de l’élection du président
de l’UMP, ne doit pas réduire ce
Manifeste… à un simple ouvrage de
circonstance.
Bien sûr, l’actuel secrétaire général de l’UMP fait tout pour séduire l’adhérent appelé à voter.
[…]

Au-delà de ce décor et des pages destinées à flatter l’adhérent de
l’UMP, Copé affiche des positions
droitières
conformes au titre de son
li vre, estimant que «le premier ennemi
de l’UMP, c’est le politiquement
correct
», se disant résolu à ne plus
tenir compte des « leçons de morale
d’une gauche résolument hypocrite et
cynique
»,
tirant à boulets rouges
sur « les commentateurs parisiens »,
appelant à « mener le combat sur le
terrain des idées
»
– enfin! –, pourfendant
l’« ordre établi par la gauche
bien-pensante pour établir sa domination
», et, pire encore, dénonçant
« la “haine de soi” qui habite une partie
de l’élite française pour laquelle les
termes de “nation” et de “patrie” sont
honnis, pour laquelle toutes les fiertés
sont honorables, sauf la fierté nationale
».

Marine Le Pen peut railler le
« Copé-coller » du secrétaire général
de l’UMP et tonner contre son
« cynisme sans aucune limite », l’essentiel
est ailleurs. L’essentiel, c’est
que les écrits restent. L’essentiel,
c’est que le mouvement de tectonique des plaques enclenché durant
le quinquennat de Nicolas Sarkozy
n’a pas été arrêté au soir de sa défaite
. […] On peut douter que Copé fasse
demain […] ce
qu’« ils n’ont pas fait hier », selon la
formule de Jean-Marie Le Pen. On
peut aussi, et c’est la version « verre
à moitié plein
», tenir les propositions
de ce Manifeste… pour les bases du redressement de la France
,
et peu importe l’identité de celui
qui y procédera.
Or la priorité absolue affichée
par Copé est celle que l’on attend
de puis des décennies: la restauration
de l’autorité et la reconstruction
de l’école […].
Ainsi propose-t-il: un examen
d’entrée au collège; la liberté pour
les établissements de choisir leur
personnel enseignant
… et d’instaurer
le port d’un uniforme; l’apprentissage
dès 14 ans pour ceux
qui le souhaitent; la prise en charge
des mineurs délinquants par des
militaires comme le faisait l’amiral
Brac de la Perrière avec ses Jeunes
en équipes de travail, supprimées
en 2002 par… Michèle Alliot-
Marie, alors ministre de la Défense
de Jacques Chirac. […]"

Partager cet article

9 commentaires

  1. Oui, il veut poursuivre l’ancrage à droite par les mots et certainement pas par les actes (à plus forte raison lorsque cette “droite” était au gouvernement).
    D’autant plus que le conseiller de copélovici est un certain Buisson. Dans un sens copélovici représente au mieux le sarkozysme..
    Entre lui et peltier les adhérents de le l’UMPs ne sont pas sortis de l’auberge..

  2. Ce bouquin, c’est de la politique “Grand spectacle”, mais ce n’est pas “le masque et la plume”, c’est une plume qui sert de masque!
    Pour moi – même des vérités fondamentales – lorsqu’elles sont énoncées à des fin mercantiles par un “séducteur”, sont ravalées au rang de séductions illusoires.

  3. La photo de couverture a été prise à un rassemblement du Front ?

  4. Je ne crois en rien ce qu’écrit Copé. Il cherche seulement des électeurs.
    Cependant c’est “moins pire” que continuer à nous insulter sottement.

  5. Pour prouver le contraire il suffit de lire la plateforme électorale RPR-UDF de 1986…et là aussi c’était écrit. Pour mémoire ils parlaient d’une reforme du code de la nationalité…
    Alors un livre de Copé…
    c’est mieux que rien…

  6. c est sur, il utilise d autres mots que le capitulard Fillon, mais pour le moment ce ne sont que des mots justement

  7. Bien vu, Exupéry : la photo ne peut venir que de là !
    Belle couverture pour abriter…du vent !
    Il faut être sans scrupules pour oser tenir ce discours après 5 années de gouvernement UMP où on l’a tu ou renié !

  8. Il brigue peut-être la vice présidence du FN?

  9. MR Copé veut la place à la téte de l’UMP il est prét à toutes les promesses qu’il oubliera trés vite quand il sera arrivé à ses fins.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services