Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Russie

Ukraine : la fin de la diplomatie des droits de l’homme ?

De Guillaume de Thieulloy dans Les 4 Vérités :

"Sommes-nous en train d’assister à la fin de la « diplomatie des droits de l’homme »? Ce n’est pas impossible. En tout cas, Vladimir Poutine réinstalle avec force le principe de réalité dans les relations internationales. Nous l’avions vu naguère avec la crise syrienne ; nous le constatons, à nouveau, avec la crise ukrainienne. Car, quoi qu’en disent les médias français, le comportement du président russe dans ces deux crises obéit aux mêmes règles. Un certain nombre de mes excellents confrères ont ironisé, après John Kerry, sur le fait qu’en Syrie, Poutine avait refusé l’intervention militaire et qu’il s’apprêtait à intervenir militairement en Ukraine. Mais c’est au nom des mêmes principes. Poutine est l’un des rares dirigeants de premier plan à être attaché aux règles traditionnelles du droit international.

Et, en premier lieu, à cette règle selon laquelle les relations diplomatiques s’exercent de puissance à puissance et selon laquelle que les affaires intérieures d’un pays ne sont, précisément, pas nos affaires ! Sur cette base, Poutine avait refusé toute intervention en Syrie : Assad est, sans doute, un peu recommandable personnage, mais c’est au peuple syrien qu’il revient de le démettre de ses fonctions s’il le souhaite, pas à l’ONU ou à l’OTAN. Le même raisonnement vaut pour l’Ukraine et son fort peu sympathique président Ianoukovitch. Naturellement, tout le monde voit instantanément les limites du raisonnement : que se passe-t-il si un État massacre son propre peuple ? C’est sur cette faille que s’est développée la « diplomatie des droits de l’homme ». Dès que les droits de l’homme sont violés quelque part, la « communauté internationale » serait tenue d’intervenir militairement pour éliminer le dirigeant meurtrier. Le problème, c’est que bien peu de pays respectent intégralement les droits de l’homme. Nous devrions alors bombarder, non pas seulement la Syrie, l’Ukraine et la Russie, mais encore tous nos alliés. Et nous, en prime, car il est douteux que nos prisons et nos commissariats soient exempts de tout reproche. La réalité, c’est que cette diplomatie pseudo-humanitaire a fait des millions de morts. Et qu’elle apparaît trop manifestement partiale pour être crédible.

Il n’est certes pas satisfaisant d’être obligé de traiter avec les dictateurs qui peuplent la planète, mais il me semble pire encore d’aller bombarder tous ceux qui auraient le malheur de nous déplaire. J’ajoute que, dans l’affaire ukrainienne, nous nous heurtons à une partie beaucoup plus forte que nous. D’abord, l’Ukraine est aux frontières de la Russie et Poutine joue, pour ainsi dire, à domicile. D’autant que Kiev est le coeur de l’antique Russie. Ensuite, l’Ukraine est financièrement très dépendante de la Russie. À moins que « l’Occident » – concept qui a un sens dans l’ordre civilisationnel, mais bien peu dans l’ordre politique, puisque les intérêts des États-Unis et des divers pays d’Europe diffèrent dans ce dossier – n’ait les moyens de trouver rapidement plusieurs dizaines de milliards de dollars, on voit mal comment le nouveau pouvoir ukrainien pourrait éviter de composer avec son encombrant voisin russe.

Par ailleurs, comment ignorer que la Crimée est russe depuis des siècles ? Et comment imaginer que la Russie abandonne cette zone stratégique ? Enfin, un certain nombre de pays européens, dont la France, dépendent de la Russie pour leur approvisionnement énergétique. Il n’y aurait, à ma connaissance, qu’une seule façon de stopper cette dépendance : se tourner vers l’Algérie et nous mettre entièrement dans la main d’un pays qui n’est pas, que je sache, beaucoup plus fréquentable que la Russie et qui, en outre, ne cesse de nous rappeler le contentieux historique que nous aurions avec lui. L’autre solution, qui ne serait pas accessible à court terme, et qui, de toute façon, est condamnée par l’alliance du PS avec les Verts, serait de viser à l’indépendance énergétique. Pour l’heure, Poutine a parfaitement les moyens, militaires et économiques, de sa politique. Nous payons aujourd’hui les erreurs du XIXe siècle, de 1918 et de 1945. Mais le prix à payer serait léger si nous tournions enfin le dos aux funestes rêveries qui ont mis le feu à l’Europe – notamment ce principe, en apparence généreux, mais en réalité explosif, que l’on appelait naguère le « principe des nationalités » et que l’utopiste Wilson nous imposa en 1918 sous le nom de « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ». Malheureusement, il semble que les erreurs du passé ne servent à rien, puisque ceux qui parlent le plus fort, aujourd’hui en France, nous invitent à réitérer les mêmes erreurs !"

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

15 commentaires

  1. “La réalité, c’est que cette diplomatie pseudo-humanitaire a fait des millions de morts”
    Ah bon ? Des millions de morts ? Mais de quoi parle-t-on au juste ? De quoi la diplomatie pseudo-humanitaire est-elle le nom ? En fait la diplomatie pseudo-humanitaire c’est le nazisme et le communisme réunis si je comprends bien…

  2. Quand Kerry déclare à travers une chaîne TV CBS :
    « Vous ne pouvez pas agir au XXIe siècle par les méthodes du XIXe siècle, en procédant à une invasion dans un autre pays sur des motifs fabriqués »
    Le monde entier a été témoin de la façon de procéder des Etats-Unis en Irak, en Libye, en Syrie, en Afghanistan et dans tous les coins du monde où ce pays a des visées économiques ! Le monde entier pourra apprécier le politique américain !
    L’Amérique est comme la glue, une fois qu’elle se déplace quelque part, elle y reste d’une manière ou d’une autre !
    Se greffe évidemment actuellement un rejet du dollar ce qu’elle a cherché… !
    La Crimée, contestant Kiev, a constitué son gouvernement et a nommé son Premier Ministre qui a immédiatement appelé à l’aide à travers une chaîne de TV, le Président Russe.
    Le président Poutine pour le moment ne se comporte pas en voyou, je pense qu’il n’est pas dupe et qu’il sait que Obama veut se venger de ne pas avoir obtenu l’obéissance de Poutine et qu’il veut tuer son image afin de pouvoir enfin accomplir son plan de destruction de la Syrie et de l’Iran ! Mais toucher à la Russie, cela implique des effets sur l’ensemble de l’Europe !
    Mais Obama s’en moque. Il veut intégrer l’Ukraine dans l’OTAN ! C’est maintenant sa priorité !
    Une information non confirmée annonce la mort du président destitué d’Ukraine ! Ce qui amène de toute façon des élections !!!

  3. Poutine défend son “pré carré”, il a raison.
    Les Russes ont de la chance d’avoir un vrai Chef d’État.
    Malheureusement, les intérêts des Français sont actuellement bradés par la “socialie” qui gouverne notre pays.
    Ne parlons pas de celui qui nous sert de président, à la botte d’Obama.

  4. euh, on reste avec l’impression que ce personnage suggère en conclusion que le mondialisme sans frontières serait une meilleurs affaire que respecter les nations ?
    C’est le manque de respect envers les nations qui mènent aux guerres alors que le mondialisme ne mène qu’à la dictature obligatoire pour tous .
    Quand on sait comment les russophones baltes et chrétiens orthodoxes sont maltraités dans l’UE alors que l’Otan a bombardé un pays chrétien afin d’arracher des territoires européens pour en faire cadeau aux mafieux islamistes qui ont volé le kossovo par l’invasion migratoire, sans qu’un seul chrétien ne se soulève pour dénoncer cette trahison judéo-ricaine otanesque .
    Poutine ayant vu que des usurpateurs ukrainiens du coup d’Etat étaient malveillants et menacants envers les russophones ukrainiens ,il est intervenu pour les protèger ainsi que sa flotte basée en Crimée .
    Nous on laisse nos nations etre envahies par 50 millions de muzzs et africains depuis des décennies sans meme oser avoir le courage de voter fn pour que ca cesse ,
    mais ensuite sur qui pourrons-nous compter pour nous libérer de cette situation suicidaire orchestrée par les tous pourris de l’UE ?
    Ayons au moins le courage d’exiger un référendum sur l’immigration sinon on finira comme le kossovo mafieux islamiste pour tous !
    [Non il me semble que ce serait faire un contresens. Il rappelle la distinction entre Etat et nation.
    MJ]

  5. Ceci dit c’est le principes des nationalités que Poutine est en train d’appliquer avec la Crimée. Il aurait pas tort de ne pas essayer, mais il peut le faire uniquement de par sa puissance militaire face à un faible adversaire.
    Par exemple la Finlande, elle, ne peut pas se permettre de réclamer les parties de la Carélie annexées par Staline. Non seulement elle n’a pas une armée assez nombreuse mais elle dépend totalement de la Russie pour son gaz. Contrairement à la France qui se fournit aussi en Algérie, aux pays-Bas et Norvège, la Russie représentant 20% de son approvisionnement.
    Quant à dire que l’Ukraine est le coeur de l’antique Russie, je me méfierais.
    Il faut faire attention, très attention avec l’histoire. Je sais que c’est ce que disent les Russes, mais avec le même raisonnement, l’empire Franc est le coeur de l’antique France et Aix-la-Chapelle doit redevenir un jour la capitale française.
    J’imagine la tête des Allemands si un officiel français ose déclarer ça un jour.

  6. Si au nom “du droit des peuples à disposer d’eux mêmes” la Bretagne proclame son indépendance … est ce que Hollande va laisser l’île longue, le port militaire de Brest, la base de Landivisiau aux mains des indépendantistes ?

  7. Des images très parlantes : les gentils manifestants . Après, vous vous étonnez que ça ait dégénéré ?
    http://www.dailymotion.com/video/x1diadq_maidan-kiev-des-manifestants-pacifiques_news

  8. En tous cas voilà ou mène cette Europe qui était non seulement censée apporter la prospérité et le plein emploi mais aussi la PAIX !!!!

  9. C’est précisément ce principe d’auto-détermination des nationalités qui a été le catalyseur de la destruction des empires chrétiens qui tenaient ensemble des peuples disparates, mais néanmoins unis par des principes de gouvernement fondées sur des valeurs morale dont la source était l’Evangile et non la déclaration universelle des droits de l’homme qui n’a produit que des catastrophes. Les peuples sont à la recherche de principes fondateurs d’une constitution capable de réconcilier les contraires et de faire vivre ensemble les différences, alors que les principes républicains universels de Liberté, Fraternité, Egalité ont partout fait la preuve de leur innocuité et de leur nocivité. Cette quête de stabilité a été évoquée par Poutine, lors de sa dernière interview au Kremlin, lorsqu’il a expliqué les récents événements révolutionnaires à Kiev par la volonté d’en finir avec des gouvernements de “bandits qui remplacent d’autres bandits”, sans que rien ne change dans la manière de gouverner le pays. A ce propos, Poutine a rappelé que l’avenir de Yanukovitch était compromis, en tant que chef de l’Etat ukrainien. La Russie pourrait oeuvré pour l’instauration d’une nouvelle gouvernance en accord avec celle des Nations Unies en aidant à faire le ménage dans les provinces ukrainiennes, particulièrement les provinces de l’Est qui avait été cédées à l’Ukraine par la Russie, lorsqu’elle a repris son indépendance en 1991. L’Occident a involontairement ouvert la voie à une remise en ordre de l’Ukraine par la Russie en fomentant un coup d’Etat qui a appelé une riposte graduée de la Russie, à mesure que les provinces vont se détacher d’un gouvernement privé des moyens de faire régner l’ordre et de restaurer la prospérité, autrement que par des subsides étrangers. Il s’agit d’une opportunité historique pour la Russie, qui entend profiter de la faiblesse de la Communauté internationale emmêlée dans ses contradictions entre la démocratie et le terrorisme d’Etat aussi bien que par une crise de surendettement qui s’éternise. La Russie alliée à la Chine en quête d’investissements à l’étranger peut jouer la carte de la modernisation de l’économie ukrainienne en même temps que la restauration de ses institutions adossées à la puissance militaire russe pour retrouver le chemin de la paix et de la prospérité par la fraternité retrouvée avec ses frères slaves.

  10. Je n’ai pas compris en quoi le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes serait mortifère…
    Sinon demain, nous sommes condamnés à rester dans l’UE…

  11. Au risque de passer pour une naïve, je vous assure, amis inconnus du Salon Beige, qu’il ne se passe pas une semaine depuis de nombreux mois durant laquelle je pense instinctivement au moins une fois :
    “Merci Mon Dieu, pour Vladimir Poutine et La Sainte Russie. Gardez-les, protégez-les toujours pour notre bien à tous”.
    J’invite tous les croyants à prier pour lui, la nation russe et notre devenir, la famille Romanov béatifiée à sa demande, Nicolas, Alexandra, Alexis, Olga, Tatiana, Maria et Anastasia.
    Et je vous rappelle qu’à Fatima, La Très Sainte Vierge Marie a demandé de consacrer la Russie à Son Coeur Immaculé. Ce que le pape Jean-Paul II a fait puis, récemment, le patriarche de l’Eglise Orthodoxe Russe, toujours à la demande de Vladimir Poutine.
    Depuis, l’Union Soviétique s’est effondrée.
    Aujourd’hui, c’est la super-puissance américaine et son armée de serviteurs de Satan qui vacillent sur leurs pieds d’argile, c’est le nouvel ordre mondial qui est secoué, ce sont les eurocrates qui montrent leurs limites et leur fin est proche.
    N’oublions pas le chapelet et St Michel Archange et n’ayons pas peur des temps qui viennent!
    Haut les coeurs!! Merci.

  12. Poutine est en passe de réussir un bel échec et mat au service de la Sainte Russie. Les US/EU, malgré tous les nervis de tout bord qu’ils ont grassement payés, stagnent déjà plus ou moins. Je ne pense pas que Obama ait la volonté de balancer une Bombe A sur Moscou.

  13. Petite question : combien de coups de feu ont-ils été tirés jusqu’à présent par les soldats russes ?
    La raison du plus fort est toujours la meilleure, et la situation actuelle contredit cette fois-ci Dieu merci la fin de la fable. Celui qui a vraiment raison est nettement le plus fort.
    V. Poutine est le seul vrai chef d’état au monde à la hauteur, (avec ne l’oublions pas le pape François, qui est aux affaires de Dieu, mais qui connaît trop bien César…) :
    Petit rappel : en 3 jours :
    – le 6.9.2013 : une lettre (http://www.alterinfo.net/Syrie-La-lettre-du-Pape-Francois-a-Vladimir-Poutine_a94552.html)
    – le 9.9.2013 : une rencontre diplomatique (http://www.lejdd.fr/International/Moyen-Orient/Actualite/Syrie-la-proposition-russe-qui-change-tout-628176)
    avec en prime, le 11.9 2013,
    – une immense baffe à Obama (http://www.egaliteetreconciliation.fr/Ce-que-Poutine-souhaite-dire-aux-Americains-sur-la-Syrie-20133.html)
    ont d’un seul coup stoppé tout risque d’ingérence occidentale dans le conflit syrien.
    Bon bon je sais M. Poutine est du “mauvais côté de l’Histoire …” (B. Obama, 4.3.2014)

  14. Donc l’humanitaire occidental serait pourri par nature quand il prétend sauver des populations de certains massacres réels (même si les moyens employés sont il est vrai souvent contre productifs à terme), tandis que l’interventionnisme russe serait noble et désintéressé quand il dit vouloir défendre des russes soit disant agressés : sauf qu’en Géorgie et en Crimée ou en Ukraine, aucun russe n’a été tué pour raison de russophonie. Et que les chars russes sont partis à l’assaut.
    Il manque une ou deux vérités aux 4V sur ce coup là. Enfin selon moi qui regarde les événements passés et présents.

  15. Poutine, le néo tsar,va pousser très loin ses pions.après la Syrie,la Crimée puis la Turquie. Ces pays sont bons à cueillir et l’otan ne bougera pas faute d’argent et de gaz…Ne le béatifions pas trop vite….Préparez vos catacombes…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services