Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

UE : l’ambition de ITS

L’ambition du groupe "Identité, tradition et souveraineté", qui a fait son entrée lundi au Parlement européen, est de "défendre l’identité de chaque nation, sa souveraineté, sa liberté et aussi l’identité européenne", a expliqué mardi sur France Info Bruno Gollnisch, président du groupe.

Bg_1 "Nous, nous voulons que l’UE reste européenne et qu’à l’intérieur de cette Union, chaque nation conserve son identité propre. Nous récusons l’évolution actuelle [d’aller] vers une espèce de super Etat, bureaucratique, très centralisé. Nous sommes partisans des relations pacifiques et mutuellement profitables avec tous les Etats du monde. Nous sommes en faveur de la suppression des frontières entre pays européens, nous sommes pour la libre circulation des marchandises, des capitaux, des personnes. Si cet ensemble européen est ouvert à tous les vents, ouvert aux flux migratoires massifs venant d’ailleurs que de l’Europe, ouvert aux importations de produits qui sont fabriqués dans des conditions de ‘dumping’ par les millions d’esclaves qui détruisent notre industrie ou notre agriculture, là nous sommes résolument contre et nous sommes pour des protections raisonnables".

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le nouveau groupe «Identité, tradition, souveraineté» (ITS) au Parlement européen a déposé lundi sa lettre officielle de constitution, a annoncé son président, l’eurodéputé français du Front national Bruno Gollnisch. Ce dernier espère que la création du groupe aura également un effet “catalyseur”.
    qui est dans ce groupe ?
    La Freiheitliche Partei Österreichs, ou FPÖ (Parti libéral d’Autriche), est un parti politique autrichien habituellement associé au nom de son ancien leader, Jörg Haider. La FPÖ est généralement considérée comme un parti populiste et nationaliste. Ses thèmes forts sont la lutte contre l’immigration extra-européenne, un renforcement des lois et une politique pour promouvoir et renforcer la famille et la natalité européenne.
    En 1989, Haider devient chancelier de Carinthie avec l’aide des sociaux-démocrates mais il doit démissionner dès 1991, après ses premières déclarations contreversées sur le Troisième Reich lequel aurait été plus efficace que le gouvernement de Vienne dans la politique de l’emploi.
    Le Vlaams Belang (Intérêt flamand), qui s’appelait Vlaams Blok (Bloc flamand) avant le 15 novembre 2004 est un parti nationaliste flamand d’extrême-droite. explicitement contre la francophonie en pays flamands.
    Vive les patriotes du FN qui soutiennt ceux qui crachent sur la langue française.
    De plus ce parti est pour l’amnistie totale de la période d’occupation … les victimes françaises des divisions de SS Flamandes apprécieront.
    Le Parti de la Grande Roumanie (en roumain : PRM, ou Partidul România Mare, aussi nommé le Parti Populaire de la Grande Roumanie entre mars et mai 2005) est un parti politique roumain, qui prône le national-communisme, dirigé par Corneliu Vadim Tudor. Ce parti surfe sur la nostagie de la dictature Communiste !
    Bravo à quand Loukachenko (dictateur biélorusse) comme Observateur !

  2. J’adresse tout mes voeux de courage à l’ITS. Qu’ils préparent leurs anti-venins, ils vont en avoir besoin dans la jungle des magouillards de l’UE.
    Et un bravo spécial pour Bruno Gollnisch. Que Dieu vous guide.

  3. Le major est visiblement fort mal informé: — le FPO est dirigé par Heinz-Christian Strache, jeune leader autrichien qui a fait remonter le FPO à 15% des voix aux dernières élections tandis que l’ancien leader, Georg Haider, qui avait toujours refusé de s’allier à Jean-Marie Le Pen, a fondé son propre parti et coulé à 4%.
    – le Vlaams Belang défend la culture flamande dans son pays, opposition Flamands-Wallons qui a toujours existé en Belgique, pays on ne peut plus artificiel. Le FN s’est en tous cas toujours défendu d’intervenir sur ce thème, laissant les Belges régler en leur sein comme ils l’entendent leurs différents culturels. Cela souligne aussi l’inconscience des apprentis-sorciers qui prétendent mélanger impunément les cultures contre la volonté des peuples…
    j’ai déjà discuté avec des cadres du VB “en Français”, langue qu’ils parlent volontiers et sans problème avec les nationalistes français que nous sommes. Par ailleurs, le FN défend aussi les Patriotes wallons, qu’ils soient du FN belge ou du Front Nouveau de Belgique.
    Enfin, que viennent faire les “divisions de SS flamands” ici? L’anachronisme historique est le contraire d’une argumentation sérieuse.
    – Romana Mare n’est plus dirigée par Vadim Tudor; en outre, ce parti est nationaliste et non internationaliste, comme le laisse entendre la fausse analogie avec une imaginaire “nostalgie de la dictature communiste”.
    Bref, souhaitons plutôt à l’ITS l’aide la Sainte Providence pour triompher des forces mondialistes asservissant aujourd’hui notre Europe et les Peuples qui la composent.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services