Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

UE : prime à l’incompétence

Lu dans Minute :

A "Déplorant l’absence de Polonais parmi les fonctionnaires du nouveau service diplomatique de l’Union européenne, présidé par le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, la Britannique Catherine Ashton, le quotidien «Rzeczpospolita» révèle que le nouvel ambassadeur de l’UE à Pékin ne parle pas un mot de chinois, alors que son homologue américain, Jon Huntsman, maîtrise le mandarin, mais aussi le hokkien, le dialecte taïwanais. Le quotidien conservateur, proche de Jaroslaw Kaczynski, s’étonne: «Pourquoi y a-t-il autant de Belges et pas un seul Polonais?» Citant un rapport au vitriol de l’Institut des affaires étrangères polonais, le journaliste Marek Magierowski s’amuse de ce que le délégué de l’UE en Turquie ne parle pas un mot de turc, alors que, bien sûr, l’ambassadeur américain, Frank Riccardione, parle couramment le turc, l’arabe, le français et l’italien. Les Polonais font mine de découvrir la prime à l’incompétence?"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. L’important dans l’UE c’est de parler l’anglais pas la langue du pays.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services