Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

UE : nouveau mépris du peuple

P Les socialistes et Verts au Parlement européen ont proposé de modifier le règlement interne pour éviter que Jean-Marie Le Pen ne préside la prochaine session inaugurale en tant que doyen. Le social-démocrate allemand Martin Schulz, président du groupe socialiste, a déclaré :

"il n'est pas impératif que le doyen d'âge préside la session inaugurale".

Surtout si c'est Le Pen… qui fêtera ses 81 ans le 20 juin prochain. Martin Schultz a reçu le soutien du co-président des Verts, Daniel Cohn-Bendit, qui a précisé que son groupe avait "toujours été pour changer le règlement, parce que le fait que le doyen préside est ringard". Avec une réelle hypocrisie, il a indiqué :

"Nous sommes pour que soit la députée la plus jeune qui ouvre la session, non pas à cause de Le Pen, mais parce que c'est un signe pour l'avenir. Allons jusqu'au fond du symbolisme: on ne veut pas des croulants".

Michel Janva

Partager cet article

8 commentaires

  1. Imaginons que le règlement soit changé et que le plus jeune élu soit … souverainiste… On nous sortirait encore un lapin rose du chapeau.
    Que les électeurs qui trouvent juste cette volonté d’éviction de Le Pen se questionnent : la chose semble peu essentielle, mais si on ne se contente plus de ne pas respecter l’essentiel (obliger un pays à revoter jusqu’à ce qu’il dise oui) et qu’on commence à toucher à l’anecdotique par pure convenance, que restera-t-il encore du prétendu Etat de droit ?

  2. Danny le Rouge,
    Je préfère, et de loin, un croulant moralement sain à un pédophile subversif!
    ceci dit, c’est une belle preuve de sa stupidité de penser(si j’ose dire) que LE pen est croulant!
    Uen bararre entre les deux: je parie sur le menhir!

  3. JMPL ne mérite aucune insulte venant de ces politiciens à la peau de ‘toutou’, nuls et incapables. Rien d’impossible à ces Européens pour se rendre ridicules. Elle est belle leur démocratie! Ils ont peur de la vérité.

  4. Oui HB, bon rappel ! Dany le rouge était d’une grande paleur quand Marine Le Pen lui a répondu un soir chez Ockrent que son père à elle au moins ne s’était jamais fait tripoter par des enfants.

  5. On vit sous une dictature qui ne dit pas son nom.
    On le voit encore avec la diabolisation féroce qui s’abat contre le Saint Père.
    On l’a déjà vu contre le FN et la personne de Jean-Marie LE PEN, sans aucun doute l’homme politique contemporain le plus injurié, agressé, calomnié de ces 40 dernières années.
    A lire ou relire pour ouvrir les yeux: “le tour infernal” d’Yves Daoudal (éditions Goddefroy de Bouillon – 2003)

  6. ” Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ” .
    Voici quelle pourrait être la devise de cette UE grotesque et Stalliniene !

  7. Ces andouilles (papa Schultz & Kohn Bendit) finiront par me rendre Le Pen sympathique… A moins que c’est ce qu’ils recherchent…
    Quelle bande de tartuffes… Ces individus se targuent de défendre la démocratie, alors qu’en réalité, ils sont encore plus despotiques que leurs adversaires.

  8. Comme je le disais plus haut , l’Europe devient une dictature à plusieurs tetes!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services