Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

UE : mais que font les syndicats ?

Lu dans Minute :

"Dans la torpeur de l’été, l’information est passée inaperçue. Après les critères de Maastricht encadrant les déficits publics et les politiques économiques des Etats membres de l’Union européenne, la commission de Bruxelles veut inscrire l’âge de la retraite dans le marbre des règles communautaires, révèle le « Financial Times ». Présenté le 7 juillet, un Livre vert propose rien de moins que d’instaurer un report automatique de l’âge de la retraite suivant l’espérance de vie dans tous les pays de l’Union européenne. Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’âge de la retraite serait donc fixé par des fonctionnaires européens sans qu’il y ait le moin dre débat politique. Quand les syndicats français vont découvrir ça…"

Partager cet article

6 commentaires

  1. Tous condamnés à travailler puis à mourir !
    Heureusement, qu’il nous reste le ciel…
    comme but de notre pèlerinage terrestre !

  2. Autant je suis pour un retardement de l’âge de la retraite (ou l’abolition pure et simple de l’âge légal et obligatoire pour tout le monde), autant cette information est un exemple flagrant d’une machine fonctionnariale devenue folle.
    Quelle légitimité ont les gnomes de Bruxelles pour fixer l’âge de la retraite dans les pays membres, alors qu’ils ne sont pas responsables du financement des systèmes de retraite correspondants ?
    Le prochain coup, je propose que l’UE fixe l’âge obligatoire du mariage, celui du divorce, et aussi celui de l’euthanasie, tant qu’on y est.
    Comme ça, on fera un seul débat, sans indignations successives.

  3. La même information, en français
    http://www.romandie.com/infos/news2/100707160808.p1h34gko.asp
    […]

  4. Quand va-t-on rendre aux gens la liberté élémentaire qu’on leur a volée : le droit de travailler autant qu’on peut et qu’on veut ??????

  5. Hors exceptions définies (pénibilité, durée minimale de travail, etc…) il n’est pas idiot de déterminer la période de travail dans une vie par une proportionnalité à l’espérance de vie.
    Ce qui est idiot par contre, c’est d’imposer cela au niveau européen : l’espérance de vie n’est pas la même dans tous les états de la communauté.

  6. C’est MONSTRUEUX et ça marche !!!
    L’espérance de vie n’a rien à voir avec l’âge du départ à la retraîte, tout le monde, surtout ceux qui ont travaillé longtemps et durement de leurs mains et à la sueur honnête de leurs fronts, devrait pouvoir choisir l’âge de sa retraîte et toucher les dividendes des placements grantis qu’il aurait fait dans ce but.Il est évident qu’on veut créer une « société » de semi-esclaves travaillant pour pas cher et usant sa santé au travail, sans protections sociales, un monde de zombis métisssés incultes n’éprouvant qu’égoïsme et sans solidarité pour les autres ! Il faut savoir qu’à 63 ans en moyenne pour les hommes (64 pour les femmes), en Europe, on rencontre des problèmes sérieux tels que le cancer ou toute autre handicap, déficience, insuffisance rénale chronique, hypertension, accidents cardiaques.Alors, l’allongement de la vie n’est qu’une fiction car, si ma grand-mère est décédée à 101 ans, certes, c’est parcequ’elle avait vécu sans grosses maladies, n’avait mangé que des produits naturels, n’avait pas été stressée non plus et, même, dans sa jeunesse, avait subi des privations de sucre, de produits nocifs superflus, de viande etc.Ce ne sera plus le cas, surtout si les gens ne peuvent plus se soigner correctement, la plupart d’entre nos contemporains ne vivent pas leur jeunesse ni leur maturité dans des conditions normales (heures d’été, horaires de travail, transports, insécurité) pour devenir très âgés.Et la majorité également n’a pas envie de continuer ces rythmes infernaux et des tâches qui ne les intéressent pas.Mon médecin exerce encore à 76 ans, oui, mais parcequ’il a sa clientèle, demeure sur place, a les moyens de s’entretenir et une épouse qui l’épaule.Mais moi-même, à 61 ans, je suis bien heureux de toucher une pension et de profiter enfin du meilleur possible, malgré, déjà, diverses interventions chirurgicales ( dont la prostate récemment) et de petits handicaps.

Publier une réponse