Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : Turquie

UE : l’Angleterre part, la Turquie arrive

Alors que les Anglais veulent sortir de l'Union européenne, cette dernière a officiellement ouvert avec la Turquie, jeudi à Bruxelles, un nouveau chapitre dans leurs négociations d'adhésion. Il concerne les questions budgétaires, l'une des contreparties au pacte migratoire signé en mars entre Ankara et les Européens.

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères Bert Koenders a rappelé qu'elle résulte de l'engagement pris par l'UE [sic] "à redynamiser le processus d'adhésion" de la Turquie.

Le chapitre 33, discuté jeudi, concerne les questions budgétaires et financières. Il porte à 16 sur 35 le nombre de chapitres ouverts dans ces négociations entamées en 2005. 

Partager cet article

11 commentaires

  1. Je pense que les “autres planètes” ont fait savoir qu’il était urgent de boucler le plan tant qu’il n’y avait que les Anglais à partir, et d’ailleurs ils ne sont pas encore partis. Ce doit être ça. Allô, docteur ?

  2. Vite fuyons ou nous deviendrins les larbins !!!!!
    Arabe en primaire
    Éducation en décrépitude !!
    Petit personnel assuré grâce à qui ?

  3. La fuite en avant pour détruire irrémédiablement l’Europe chrétienne car c’est là le seul vrai but de leur entreprise.

  4. je m’en doutais

  5. Et où en est-on de ces deux préalables non-négociables:
    -restitution par la Turquie des espaces occupés à Chypre
    -reconnaissance par la Turquie de la souveraineté de la République de Chypre, membre à part entière de l’U.E. (jusqu’à présent) sur la totalité de cette île

  6. Très bien !
    çà permettra à d’autres pays qui hésitaient de quitter l’UE.
    Quant à la France il faut assumer. Tout le monde râle contre Marine et on est incapable de faire front commun. Nous méritons ce que nous méritons !

  7. Les eurocrates tout comme François Hollande se foutent de nous, alors licencions-les, sans préavis ni indemnité.

  8. On n’y gagne pas au change. Une preuve de plus que les Anglais ont bien raison d’avoir voté Brexit.

  9. Nos enfants et petits enfants sont en grand…. grand danger !

  10. Encore une preuve que l’UE horribilis est une petite dictature : Quelle légitimité ont ses dirigeants face aux peuples d’Europe ?
    Que feront-ils quand ces derniers se révolteront face à cette Union Euro-soviétique ? Où iront-ils se cacher ?

  11. Faire rentrer la Turquie dans l’Europe c’est faire rentrer le renard dans le poulailler. A part que le renard, là, sera remplacé par un cheval de Troie !
    Devenons-nous si Cons pour ne pas anticiper ce que vont nous faire les islamistes ???…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.