Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

UE : Hubert Védrine ne croit pas au fédéralisme

L'ancien ministre des affaires étrangères déclare dans Marianne :

V "Personnellement, j’ai toujours été activement européen, mais je n’ai jamais cru en l’idée fédéraliste stricto sensu. Il s’agit d’une belle idée, mais l’expérience m’a convaincu qu’elle ne s’appliquait pas à l’ensemble européen. L’expression « Etats-Unis d’Europe » a été un slogan utile pour sortir les Européens des ornières du repli sur soi, mais pas un programme véritable. Mon sentiment, aujourd’hui plus fort que jamais, est qu’il n’y a pas une « nation » européenne ; il y a des nations européennes qui sont toujours là et, selon la formule déjà ancienne de Delors, une « fédération d’Etats-nations ». […] L’objectif reste donc bien pour moi plus d’Europe, mais pas au sens d’une dépossession des nations au profit d’un système mou, au rôle mal défini et à la responsabilité incertaine : c’est plus d’Europe au sens de plus de coopération entre les nations, plus de politiques communes."

Mince… il donnerait raison à Jean-Marie Le Pen, qui a déclaré hier lors du Conseil national du FN :

"Les attentes de nos compatriotes ont changé, les vieux discours de l’oligarchie sont usés jusqu’à la corde, la place des Etats-nations se redéfinit peu à peu."

Michel Janva

Opération doublement :

Nous envoyons actuellement un peu plus de 300 000 courriels par mois. Aidez-nous à doubler ce nombre d'ici le 28 février.

Si chacun d'entre vous s'abonne à nos lettres gratuites et propose à ses amis de s'abonner, nous devrions même pouvoir faire beaucoup mieux que cela.

Je compte sur vous.

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Hubert Védrine est loin d’être le plus stupide de ceux qui s’expriment aujourd’hui sur les sujets de politique internationale.

  2. Il me semble que c’est d’ailleurs ce qui a fait la différence entre Kouchner et lui quand Sarkozy a choisi son ministre des Affaires étrangères.

  3. la famille Védrine a toujours veillé à sauvegarder une France libre et respectable ,votre commentaire semble l’appréhender un peu “côté fermé”. L’esprit partisan est-il encore à la hauteur des exigences actuelles , si tant est qu’il l’ait jamais été ? Voyez le sujet de la Vie ou du dimanche travaillé.

  4. Plus qu’à JM Le Pen, il donne surtout raison à P. de Villiers. Il ne lui reste plus qu’à prendre la carte du MPF. Mais qu’est-ce qu’il faisait à gauche ????

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!