Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

TVA vs impôts sur les sociétés

F 
Vu ici. Alors que de nombreux pays ont abaissé leur impôt sur les sociétés et relevé la TVA, la France n’a rien fait de tel. L'idée c'est qu’une part croissante de la fiscalité doit s’appuyer sur la TVA afin de décourager les délocalisations et favoriser la compétitivité des produits et services fabriqués en France. En Europe, le taux supérieur d’IS est passé d’une moyenne de 35,3% en 1995 à 23,2% en 2010. Malgré la crise, de nombreux gouvernements comptent toujours réduire leur taux d’IS. Le Royaume-Uni ramènera le sien à 24% en 2014, contre 28% aujourd’hui. Il s’agit pour ces États d’encourager l’entreprise, source de croissance. L’Allemagne a abaissé son taux d’IS de 38,7 % à 29,8 % tout en relevant la TVA de 16% à 19%.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Oui, mais nous on ne peut pas relever la TVA, on est déjà dans les plafonds européens. Et malgré cela un déficit abyssal.

  2. Et qu’en penser du point de vue de la DSE ???
    Je sèche !
    Est-ce un bien que que l’essence soit taxée à 80% ?
    Et pour les familles nombreuses ? Moi je consomme et dépense tout mon salaire pour élever mes enfants, je paye donc beaucoup plus de TVA que celui qui économise.
    [Pour la DSE, les familles nombreuses doivent bénéficier d’aides, au vu du soutien qu’elles apportent à la société en élevant des enfants. MJ]

  3. le déficit est tout simple on est dans un pays d’assistés permanent du bas de l’échelle au plus haut chacun cherche à grignoter ou à se remplir les poches sur l’état et avec une fonction publique pléthorique, il ne peut pas en être autrement.

  4. Quand cela nous arrange nos gouvernants se comparent toujours à l’UE…mais là ils sont d’une discrétion de paquerette !!

  5. taux en Russie 25 %

  6. La TVA est le seul impôt juste, le seul réelement proportionnel au revenu disponibles tout en ne pénalisant pas l’investissement (indispensable à la santé de l’économie dans l’avenir). Les familles nombreuses doivent, à coté de cela, bénéficier d’un soutient puisqu’elles contribuent elles aussi à financer l’avenir ! Mais centrer le financement de l’Etat sur la TVA c’est renoncer au mythe bien pratique du “Les riches peuvent payer” et “Les entreprises peuvent payer”. (Mythe qui oublie un peu trop qu’on est tous les riches d’un autre et que ce sont les entreprises qui payent nos salaires, directement ou non. Si elles payent plus d’impôts elle auront moins d’argent, ceteris paribus, pour les salaires… )

  7. Signalons comme les lecteurs le savent certainement que la plupart des grandes société ne paient pas le taux normal de l’impôt sur les sociétés qui s’applique pourtant bien aux petites.
    Pourquoi ?
    Parce qu’elles bénéficient de ce que l’on nomme “l’intégration fiscale” à savoir que sur dérogation spéciale du Ministère des finances, les pertes et parfois simplement les coûts engagés à l’étranger -et souvent par le fait totalement incontrôlables- sont déductibles de l’impôt à payer.
    Résultat ?
    L’essentiel des grandes entreprise de plus de 5 milliards de chiffre d’affaire règlent en moyenne moins de 7 % d’impôt IS.
    On comprend qu’il leur est plus aisé de racheter des concurrents sur le sol national et participer ainsi à ce qui est une véritable concurrence déloyale.
    La justification en est la nécessité, toujours détournée, de subventionner nos grandes entreprises dans le contexte de la mondialisation. En clair les français paient les salaires mirobolants des grands patrons.
    Tous les pays avec ce type de moyen font de même, certes, mais ne devrait-on pas interdire pour le moins que de plus petites unités auxquelles on ne fait plus de crédit financier soient rachetées à bon prix ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services