Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : Russie / Pays : Turquie

Turquie, Russie, Hongrie : le PPE à la remorque de la gauche

Un communiqué du FN nous apprend que le groupe PPE au Parlement européen, auquel appartient les Républicains, a voté majoritairement en faveur d’une résolution sur la Turquie qui va dans le sens très clair d’une adhésion la plus rapide qui soit de ce pays à l’Union européenne : seul le député Alain Cadec a voté en faveur d’un amendement prévoyant de revenir sur cette adhésion.

"C’est d’ailleurs le groupe auquel appartient les « Républicains », le PPE, qui avait désiré amendé ce texte en faveur d’un assouplissement du régime de libéralisation des visas : il est facile, ensuite, de déclarer devant les caméras à Paris qu’on souhaite endiguer l’immigration massive.

Autre preuve de leur hypocrisie manifeste, leur vote massif en faveur d’une résolution complètement irréaliste et belliqueuse à l’égard de la Russie. Monsieur Sarkozy a ensuite beau jeu de vouloir multiplier les signes de bienveillance envers Vladimir Poutine, ses députés au Parlement européen votent la poursuite des sanctions envers la Fédération Russe.

Enfin, les « conservateurs » français qui sont censés être alliés avec M. Orban ont tous approuvé la résolution sur la Hongrie qui condamne les consultations populaires menées par Viktor Orban, montrant une fois de plus qu’ils n’aiment le référendum que lors des campagnes électorales."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Bah les francs mac…

  2. Encore des naïfs ou des idiots pour voter UMP-LR en décembre prochain ?

  3. “a voté majoritairement en faveur d’une résolution sur la Turquie qui va dans le sens très clair d’une adhésion la plus rapide qui soit de ce pays à l’Union européenne”
    On va quand-même bien demander à la Turquie de reconnaître et respecter chacun des pays de l’U.E., en particulier Chypre (membre depuis 2003), non?
    Exigera-t-on, ce qui ne serait que justice, la restitution des 3 355 km² de la partie militairement occupée par la Turquie?

  4. UMPS for ever… Lâches jusqu’au bout.

  5. On a envie de dire aux turcs, regardez ce qu’est devenu la Grèce avant de vous décider d’entrer dans l’U. E. !
    C’était comment la Grèce avant l’Union Européenne ? Ou comment des hommes politiques, détruisent les pays !
    https://www.youtube.com/watch?t=246&v=2u8u_jv9hsU

  6. Nicolas Sarkozy a fait supprimer le référendum préalable en France à l’entrée de la Turquie dans l’UE : C’est la honte d’être si peu démocrate et PAS Républicain !
    ne votons pas pour lui ni pour ceux de l’UMPS qui pensent le même chose (Juppé, NKM, …)

  7. Le mensonge érigé en système !
    Nous en connaissons le père et savons donc qui mène le bal.

  8. Il y a une contradiction fondamentale dans l’idée d’une adhésion de la Turquie à l’Union Européenne que ces parlementaires n’ont pas vue. L’un des principes de l’Union est qu’un citoyen européen peut s’il le souhaite vivre et s’installer dans un autre pays de l’UE que le sien. Ainsi un Français, s’il souhaite vivre à Londres peut s’y installer, s’il a des atomes crochus avec la Lettonie peut choisir de vivre à Riga, où à Berlin etc. Or, imaginons à supposer que la Turquie devienne membre de UE la situation suivante. Un groupe de familles françaises, d’origine arménienne souhaiterais s’installer en Turquie dans la région du Lac de Van dans le village dont leurs ancêtres étaient originaires avant le génocide de 1915. Sur le papier elles en auraient le droit puisque membre de l’UE la Turquie aurait signé le principe de liberté d’établissement sur son territoire, comme l’Angleterre, la Lettonie, l’Allemagne etc.
    En pratique toutefois la Turquie ne reconnais pas le Génocide Arménien, il y a quelques années un journaliste arménien Hrank Dink, l’un des derniers arméniens vivant encore en Turquie avait été assassiné par un nationaliste. En pratique donc, le groupe de Français d’origine arménienne courrait plutôt le risque, qu’il ne lui soit pas fait bon accueil, que des nationalistes turc ne leurs tranchent la gorge, sans que les autorités turques ne les protègent et que l’on retrouve leurs cadavres dans des poubelles.
    Les parlementaires européens qui ont faits cette géniale proposition ont ils réfléchis à ce cas concret et comment ils comptent convaincre la Turquie de reconnaître enfin le génocide arménien et d’expliquer en cas d’adhésion turque comment ce pays compte s’y prendre pour assurer la sécurité des citoyens européens, même d’origine arménienne sur son territoire?

  9. @MEIERS
    C’est certainement vrai pour les Arméniens, mais plus largement pour tous les chrétiens qui seront confrontés sur place à ce régime hypocritement islamiste. De plus cela verra entrer en Europe le problème Kurde, sans même parler de Chypre qui n’est pas réglé malgré les millions déversés sur l’économie Turque aux dépends des nôtres et cerise sur le gâteau nous auront une frontière directe avec le califat des barbus égorgeurs.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services