Turquie : le ministre de la défense fait l’éloge de la déportation

G La cérémonie de commémoration organisée le 10 novembre à l’Ambassade de Turquie à l’occasion du 70ème anniversaire de la mort d’Atatürk, fondateur de la République turque, a été marquée d’un discours extravagant du Ministre de la défense nationale, Vecdi Gönül. Il a fait des éloges à la politique de déportation des Grecs et Arméniens de Turquie organisée au début de la République. Il a affirmé que la création d’une nation turque aurait été possible grâce à cette politique ordonnée par Atatürk :

"Souvenez-vous, avant la république, Ankara était composée de quatre quartiers : Juifs, Musulmans, Arméniens et Grecs… Quand j’étais gouverneur à Izmir je me suis rendu compte que la Chambre du commerce d’Izmir n’avait été fondée que par des non musulmans. Il n’y avait aucun turc parmi eux. Pourrait-il être possible de maintenir aujourd’hui le même état national si l’existence des Grecs dans la région d’Egée et des Arméniens dans plusieurs régions de la Turquie se poursuivait comme avant ?" 

Michel Janva

3 réflexions au sujet de « Turquie : le ministre de la défense fait l’éloge de la déportation »

  1. tonio

    C’est bon ça ! comment nos euro-maniaques vont-ils s’arranger avec une telle déclaration !
    ********* Offre d’emploi **********
    Dans le cadre de la présidence française de l’UE, le service communication recherche eurocrate umps convaincu.
    Langue parlée : turc.
    Compétence particulière :
    – contorsionniste éprouvé,
    – expérience en avalage de couleuvres.
    ***********************************

  2. Amédée

    C’est amusant de voir que les partisans de l’entrée de la Turquie sont aux abonnés absents…
    Pas une seule déclaration d’un pro-Turquie pour condamner ces propos honteux, ces propos vantant le nettoyage ethnique.
    Pourtant on nous disait que la Turquie avait fait de grand progrès en matière démocratique.
    Les partisans de l’entrée de la Turquie en Europe sont des tartuffes criminels.

Laisser un commentaire