Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Tuer légalement des enfants de moins de 12 ans

Des pédiatres néerlandais viennent de suggérer la légalisation de l’euthanasie des enfants de moins de 12 ans souffrant de manière importante et sans espoir d’amélioration. 

Aux Pays-Bas, la loi actuelle n’autorise l’euthanasie que sur les mineurs plus âgés : entre 12 et 16 ans, ils ont besoin de l’accord de leur parents ; au-delà, ils peuvent demander l’euthanasie de manière autonome.
L’euthanasie a déjà été dépénalisée aux nouveau-nés et aux enfants à partir de 12 ans. Entre les deux, les médecins n'ont pas encore le pouvoir de vie et de mort. Alors, surfant sur les habituels "cas extrêmes", ils militent pour l'euthanasie pour tous.
En France, une fois l'euthanasie légalisée, l'ADMD continuera de militer pour en élargir les conditions. A l'instar de ce qui a été fait pour l'avortement.

Partager cet article

8 commentaires

  1. moi, j’ai une idée : interdiction totale de d’exercer la médecine dans ce pays de dégénérés.. Ca sera plus simple à tout point de vue…

  2. Hécatombe morale, hécatombe sans limite sur les routes de la vie où il manque les radars de contrôle, les 10 commandements de Dieu.

  3. Tiens de nouveaux nazis, finalement il y a des dégénérés, et qui dit dégénéré doit être supprimés, c’est vrai qu’ils ont fait le serment d’Hippocrate!

  4. Lorsqu’on les ages de l’avortement et de l’euthanasie se seront rejoints, le rêve communiste de la planification des ressources sera atteint.
    On a même depuis hier l’outil : la puce contraceptive (pour l’instant seulement contraceptive) implantée dans le corps et reliée au “cloud”, donc potentiellement liée à une décision externe.
    N’oublions pas que chaque fois que l’humanité a inventé quelque chose, elle l’a toujours utilisé. Exemple : les armes nucléaires.

  5. Comment un médecin peut-il considérer que la situation d’un malade est “sans espoir d’amélioration”? Ils n’ont plus aucune confiance dans l’évolution de leur science? Quel pessimisme: je n’aimerais pas me confier ou confier l’un de mes proches à un tel praticien. Sans considérer que “le sens de l’histoire” évolue forcément vers du progrès, sans rejeter a priori des méthodes traditionnelles, d’ici ou d’ailleurs, il me semble que la vieille phrase “tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir” n’a rien perdu de sa pertinence.

  6. Qui aura le droit de ne pas être euthanasié? Personne! Sinon à quoi sert l’égalité entre tous? Et la boucle est bouclée.

  7. Lire tous ces projets d’une société de mort fait frémir.
    Même les enfants sont assassinés.
    Contraints et forcés, il va falloir prendre les armes !

  8. Quel ABRUTI COMPLET peut affirmer “sans espoir d’amélioration” ?
    En tous cas pas nos “médecins” imbus d’eux même et beaucoup moins compétents que ceux de Molière contrairement aux apparences trompeuses.
    Ces derniers aux moins ne tuaient pas volontairement !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services