Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : Foi

“Tu n’auras aucune pensée de haine contre ton frère” (Lévitique19, 17-18)

Voici le texte émouvant publié par Antoine Leiris, journaliste à France Bleue, qui a perdu sa femme dans les attentats :

"Vous n’aurez pas ma haine

Vendredi soir vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils mais vous n’aurez pas ma haine. Je ne sais pas qui vous êtes et je ne veux pas le savoir, vous êtes des âmes mortes. Si ce Dieu pour lequel vous tuez aveuglément nous a fait à son image, chaque balle dans le corps de ma femme aura été une blessure dans son coeur.

Alors non je ne vous ferai pas ce cadeau de vous haïr. Vous l’avez bien cherché pourtant mais répondre à la haine par la colère ce serait céder à la même ignorance qui a fait de vous ce que vous êtes. Vous voulez que j’ai peur, que je regarde mes concitoyens avec un œil méfiant, que je sacrifie ma liberté pour la sécurité. Perdu. Même joueur joue encore.

Je l’ai vue ce matin. Enfin, après des nuits et des jours d’attente. Elle était aussi belle que lorsqu’elle est partie ce vendredi soir, aussi belle que lorsque j’en suis tombé éperdument amoureux il y a plus de 12 ans. Bien sûr je suis dévasté par le chagrin, je vous concède cette petite victoire, mais elle sera de courte durée. Je sais qu’elle nous accompagnera chaque jour et que nous nous retrouverons dans ce paradis des âmes libres auquel vous n’aurez jamais accès.

Nous sommes deux, mon fils et moi, mais nous sommes plus fort que toutes les armées du monde. Je n’ai d’ailleurs pas plus de temps à vous consacrer, je dois rejoindre Melvil qui se réveille de sa sieste. Il a 17 mois à peine, il va manger son goûter comme tous les jours, puis nous allons jouer comme tous les jours et toute sa vie ce petit garçon vous fera l’affront d’être heureux et libre. Car non, vous n’aurez pas sa haine non plus."

Comment ne pas penser à cet extrait de l'Evangile selon Saint Mathieu (5, 43-48) :

"Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait."

Le 16 septembre 2001, suite aux attentats, Jean-Paul II disait aux Américains :

"Que Marie accueille les défunts et console les survivants, soutienne les familles particulièrement éprouvées, aide chacun à ne pas céder à la tentation de la haine et de la violence, mais à s´engager au service de la justice et de la paix"

En 2009, Benoit XVI déclarait :

"Seul cet amour divin ouvre nos cœurs à autrui, nous sensibilise à ses besoins, nous rend frères en nous invitant à répondre par l'amour à la haine, par le pardon à l'offense"

Partager cet article

21 commentaires

  1. Antoine Leiris a une bien meilleure attitude et bien meilleure moralité que ce Bayrou qui est pour handicaper volontairement un enfant avant la naissance !
    Si en Inde il peut nous arriver de rencontre des enfants volontairement handicapés physiquement pour qu’ils rapportent plus d’argent en mendiant, en France on a Bayrou qui accepte que l’on handicape volontairement des enfants, en leur supprimant bien avant leur naissance, la joie d’avoir un père et une mère ! Tout cela pour satisfaire égoïstement une paire d’homos en mal de vivre.
    François Bayrou, comment peut-on voter pour vous ? Et vous vous dites chrétien !

  2. coran 4,74. Qu’ils combattent donc dans le sentier d’Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d’Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense.
    ils font ça (sacrifices humains de mécréants à leur dieu) pour avoir les 72 vierges. Quand ils égorgent des moutons, ils ne se soucient pas des états d’âmes du mouton. Ils servent leur dieu coranique

  3. Pardonnez moi mais si ce texte est beau il est aussi faux.
    Non jamais “mon fils et moi, mais nous sommes plus fort que toutes les armées du monde”
    Ce n’est pas vrai et si nous sommes en guerre et que l’on peut prier pour ses ennemis il faut aussi les terrasser.
    Que ce si nous voulons être libre ce n’est pas en “ne les haïssant pas” que nous gagnerons, ni avec des crayons ou des dessins ou des articles mais avec des moyens militaires.
    L’Eglise nous demande de prier et de pardonner à nos ennemis et de ne pas les haïr mais Elle ne nous interdit pas de les combattre et d’être victorieux.
    Les voix de Jeanne d’Arc ne lui ont pas demandé d’être pleine d’amour pour en mettre plein la vue au Anglais, Elles lui ont demandé de bouter les anglais hors de France; tout catholiques qu’ils étaient ces anglais.
    Et Constantin et Clovis ont entendu à propos de la Croix “par ce signe tu vaincras”.
    Je ne veux pas du tout faire la leçon à ce Monsieur et j’espère qu’il ne me lira pas mais

  4. Si vous souhaitez écrire à Antoine Leiris, pour lui
    adresser un message de compassion ,l’assurer de vos prières ,même s’il n’est pas forcément croyant
    [email protected]

  5. Merci d’avoir publié le magnifique texte de ce journaliste éprouvé mais toujours digne.
    Merci aussi de l’avoir mis en relation et perspective avec l’Évangile et le Magister de nos papes sur la divine Miséricorde.
    Cela met parfaitement en lumière combien notre civilisation occidentale, malgré tant d’amnésie volontaire, demeure profondément imprégnée de christianisme, jusqu’en ces bases les plus profondes, enracinées dans le Ciel éternel…

  6. Au-delà de l’aspect politico-religieux de cette attaque, c’est important en effet de compatir au drame humain que vivent tous les survivants devenus veufs, orphelins ou seuls.
    Cela met aussitôt en avant l’impuissance de notre Etat à nous protéger et à protéger les prochaines cibles. Même ISRAEL n’a jamais subi pareil carnage.
    Comment peut-on dire qu’on nous protège sans remettre immédiatement les frontières françaises, sans arrêter immédiatement les radicaux, sans arrêter incessamment l’afflux de réfugiés ? Qu’a-t-on fait après les meurtres de Charlie ? Rien de concret.
    Seules aujourd’hui les statistiques nous protègent comme de la mort sur la route.
    Sera-ce suffisant ?

  7. @ Monique
    Il y a des mois de cela, lors d’un débat sur lci Bayrou a révélé que son fils avait fait l’acquisition d’un enfant par voie non naturelle ! L’animateur de l’émission lui a coupé la parole pour ne pas qu’il poursuive sur son cas perso ; Il n’a pas parlé de belle-fille juste son gars et qu’il été pepe suite à cette « pratique ». Il ne peut donc pas être contre pma/gpa (sujet du débat) puisqu’il s’en est vanté.

  8. Je trouve ce texte très émouvant et très vrai, n’en déplaise à Bernard, car M. Leiris ne se situe pas dans le même registre que lui.
    Je pense qu’il est très difficile d’écrire des choses aussi belles dans un pareil contexte, même pour un catho convaincu et pratiquant. C’est uniquement comme cela, comme l’ont fait les premiers chrétiens, qu’on pourra venir à bout de tous nos ennemis. Et bien entendu Bernard, il faudra mettre l’épée au service de la croix, comme Constantin, Clovis, Charles Martel, Jeanne d’Arc etc….

  9. Honnêtement il faut reconnaître que la réaction de ce journaliste force le respect.

  10. INFO , Attentats
    Amalgame vicieux et enfumage sur France 24 pour mohamed « c est de la faute des identitaires » :Insultes hyperboliques encryptées contre les identitaires français :
    https://www.youtube.com/watch?v=nzrczQIAISk

  11. Bravo à Clotilde de Vaux d’avoir posé avec calme et posément sa question.
    Bayrou n’a pas répondu et a tenté de nous enfumer. Oui ou non cette loi ouvre la voie à une PMA? Est ce bon ou non pour l’enfant ainsi otage ?
    Le problème n’est évidement pas celui des enfants orphelins ou abandonnés par leur père. Il est clair qu’il est impossible de faire confiance à Bayrou, qui avoue que l’air du temps ou l’évolution sociétale est plus fort que toutes convictions. Dans ce cas il sera pour l’euthanasie à tout va..

  12. Ne pas avoir de haine est admirable après le drame vécu par cet homme mais, songer à se préserver, ne pas se mettre la tête dans le sable ,s’organiser pour se défendre,croire en la France, terre de nos ancêtres, est un devoir.

  13. Le refus de la haine est ici magnifiquement exposé.
    Au demeurant, même s’il se comprend comme auto-thérapie dans un contexte de lutte contre un immense et respectable chagrin, le défi, d’être en son enfant “heureux et libre” est trop court.
    Il y a aussi le devoir de lutter, sans haïr pour autant, contre les représentants d’une idéologie monstrueuse, qui demain, qui aujourd’hui, tue ou viole d’autres mamans, qui détruit d’autres familles, qui fait que d’autres enfant, malgré le courage et la dignité de leurs papa, seront marqués à vie dans leur chair et dans leur âmes.
    Si jadis les chrétiens s’étaient contentés de ne pas haïr et de vouloir dire non au désespoir, les batailles de Poitiers et de Lépante eussent été perdues et la face du monde, pour des millions de familles, en eut été changée… en horreur.
    Refuser la haine ne dispense pas d’une certaine combativité qui sauvera d’autres victimes innocentes.
    La note de @ Bernard,n’est donc pas superflue.

  14. Magnifique témoignage d’Antoine Leiris. Quel courage, quelle grandeur…
    Oui, il est plus fort que toutes les armées du monde (et en particulier la 7ème compagnie française qui a été incapable de neutraliser rapidmeent les assaillants de vendredi dernier).
    Il est debout, il est digne, la force de son amour a vaincu, réduit à néant la haine des barbares : victoire de l’Homme sur la Bête.
    Mes prières pour lui, son fils, et sa femme,qui désormais veille sur eux dans la Gloire du Père et qui, mystérieusement, leur donne une telle force.
    Une preuve de sainteté, cette sainteté du quotidien à laquelle nous sommes tous appelés, faite de témoignages (martyr) d’un Amour plus grand, plus fort que la mort.
    En lisant son témoignage, remarquablement associé à ces textes, pour la première fois, j’ai pu prier aussi pour les bourreaux et leurs semblables.

  15. On voit tout ce qui sépare le Bible du Coran : le pire c’est que nos compatriotes, parfois mal informés, parfois stupides, refusent de voir que le Coran est le contraire de la Bible ; tout s’oppose ; il y a des mots communs, y compris celui de Jésus, mais le sens est inversé, le mensonge est projeté sur les mots de la vérité. La violence et la haine sont au coeur du Coran et toute la propagande sur l’islam “religion d’amour” est une abjection, une aberration, une insulte à l’intelligence et la vérité.
    Oui c’est vrai qu’il ne faut pas haïr mais oui il faut combattre et anéantir ces ennemis monstrueux et démoniaques. Et faire savoir aux incultes que tant que des gens croiront au Coran, il y aura de l’islamisme.

  16. Malgré le respect envers Antoine Leiris que je peux ressentir je pense qu’il a tort et ne devrait pas encourager les catholiques a devenir des moutons prêts à aller à l’abattoir ils n’ont pas besoin de cela.
    Les Catholiques (et j’en suis un) confondent très souvent pardon avec lâcheté. Un catholique peut se révolté et même faire la guerre.
    On peut faire la guerre mais sans haïr son ennemi car la haine est un poison pour celui qui s’y adonne.
    Mais ne pas se sentir révolté et ne pas désigner son ennemi est une lâcheté et un manque de patriotisme.
    Si dés les premiers combats que la France a du mener elle avait plié nous n’existerions plus depuis longtemps.
    Mais la révolte ne doit pas nous retirer la joie de l’espérance chrétienne qui ne veut pas dire que tout va bien se passer mais que quoiqu’il se passe tout aura un sens…
    Courage à Antoine

  17. Un texte qui se répand sur la toile. Ma femme me dit que ce texte a été traduit en vietnamien et qu’il cartonne sur Facebook au Vietnam…

  18. J’en ai assez de tous les commentaires qui s’extasient sur Leiris et je rejoins totalement Bernard, Jean B, Exupéry, Chloé : ce genre de texte fait de nous des moutons.
    Il est bien plus facile de se soumettre que de combattre ! On doit combattre sans haine mais combattre quand même. On peut haïr l’action criminelle et sanguinaire de l’adversaire. Si nous n’avions pas haï le nazisme, est-ce que nous aurions vaincu les nazis ?

  19. Le refus de la haine est inhérent au christianisme ! 20 ans après l’occupation allemande et les exactions nazies, deux grands chrétiens, Charles de Gaulle et Konrad Adenauer, ont bâti la paix dans le coeur, l’esprit et les faits entre les deux nations française et allemande.
    Plus de siècles après, les musulmans nous reprochent encore les croisades…
    Merci mon Dieu de m’avoir fait naître en Europe occidentale !

  20. Que vienne sur eux la douceur du Seigneur ! Je Lui rends grâce pour cette belle qualité d’âme et cette profondeur qui donne sens à L’Homme…
    Et j’espère qu’un jour la Paix reviendra et suis sûr que le Seigneur a pour ce papa et son fils des trésors de joie en stock qui jailliront… Merci à eux…de la Beauté dans ce monde de brutes c’est l’Espérance vivante !

  21. Oui, c’est bien de montrer que l’enseignement de Jésus est de faire de nous des êtres rejetant la violence dans les rapports humains, contrairement à ce que l’on trouve dans le coran. Cependant, la parole de Dieu n’omet pas de nous dire que nous avons le droit de nous défendre, tel ce passage du chapitre 11, versets 32 à 34 de l’épître aux Hébreux :
    “Et que dirai-je encore ? Car le temps me manquerait si je racontais ce qui concerne Gédéon, Baraq, Samson, Jephté, David, ainsi que Samuel et les Prophètes, eux qui, GRACE A LA FOI, soumirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent l’accomplissement des promesses, fermèrent la gueule des lions, éteignirent la violence du feu, échappèrent au tranchant du glaive, furent rendus vigoureux, de malades qu’ils étaient, MONTRÈRENT DE LA VAILLANCE A LA GUERRE, REFOULÈRENT LES INVASIONS ÉTRANGÈRES.”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services