Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Société

Trou de la Sécu : combien coûte la culture de mort ?

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes estime que la Sécurité sociale doit accélérer le rythme des économies, en particulier pour la branche maladie. La Cour cible l'optique, les hôpitaux ou les laboratoires d'analyses.
Mais pas l'avortement.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Il faut demander les comptes détailles, et répéter inlassablement
    Le même slogan Alors le peuple que nous formons va peut être réagir….

  2. Dans ce cas-ci, on peut leur trouver une certaine logique : les enfants tués ne génèreront plus aucune dépense de santé.
    Mais ils oublient les dégâts psychologiques sur les proches, et tout particulièrement les mères. Tôt ou tard, des soins seront nécessaires et la facture sera salée. Le proverbe dit : qui sème le vent récolte la tempête. Que récolte alors celui qui sème la mort ?

  3. Quel est le montant des économies prévues pour
    -la suppression (ou la diminution) du remboursement de l’optique
    -la suppression (ou la diminution) du remboursement des analyses
    -la suppression (ou la diminution) du remboursement des frais hospitaliers?
    Et à titre de comparaison, que rapporterait la suppression (ou la diminution à concurrence du remboursement d’une simple consultation) de l’avortement?
    Quel impact potentiel:
    -lunettes inadaptées: augmentation des accidents de la circulation, des accidents du travail
    -analyses différées ou “oubliées”: dégradation de la santé
    Concernant l’IVG, cela ferait peut-être augmenter les consultations psys, mais elles ne sont pas prises en charge par la “sécu”.

  4. Et les tests amniosynthèses.

  5. pour rectifier ce que dit CB , les consultations chez un médecin psychiatre sont parfaitement remboursées , et elles coûtent 55 euros au lieu de 23 chez le généraliste
    Et il ne faut pas oublier le coût d’un avortement en milieu hospitalier remboursé évidemment d’emblée à 100% à la différence de toutes les autres pathologies et il y en a des centaines de milliers chaque année

  6. faire des économies sur l’optique, voilà des gens qui n’ont sans doute jamais acheté de lunettes ou eux ont le privilège d’être remboursés intégralement par la sécu, ayant besoin de lunettes de soleil: mélanome de la choroïde, 370€ le prix des lunettes, combien a remboursé la sécu ? 6€ et je suis à 100%!!! cherchez l’erreur, encore une kyrielle de bons à riens qui se goinfrent sur notre dos, ils font quoi à la cour des comptes? ils jouent aux cartes ? qu’ils fassent mettre en prison tous les arnaqueurs en col blanc en commen9ant par Hollandouille et sa clique qui nous volent en permanence.

  7. Merci “clau | 17 sep 2013 10:09:35”. Au temps pour moi, j’aurais dû éviter la formulation SMS, et indiquer en toutes lettres “consultation de psychologues ou de psychothérapeutes”. “clau | 17 sep 2013 10:09:35”, ou un autre spécialiste du sujet, peut-il nous confirmer qu’en principe (car apparemment, pour certains il y a des financements) elles ne rentrent pas dans la nomenclature des actes remboursés? Et qu’en est-il pour les “sexologues”?

  8. Cela fait des années que des personnes malignes s’offrent des lunettes à l’étranger.
    Les verres sont français (Essilor) et les montures chinoises. Exactement comme en France. La seule différence, au lieu de payer moins de 100 €, on est dans les 500 € sinon plus ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un opticien, comme beaucoup de gens, tient à bien gagner sa vie :
    http://www.journaldunet.com/economie/salaire/secteur-artisans/opticien.shtml

  9. Grave maladie, pardon pathologie soyons moderne grace au grec si peu enseigné, que la grossesse ! Tellement grave que cela abouti à la naissance d’êtres humains des garçons et des filles, même pas des asexués, peut-être est-là le problème.
    Une autre solution pour limiter cette charge, mais est-ce bien raisonnable de seulement sugérer dans une société comme la notre, une certaine continence particulièrement pour les plus jeunes, garçons et filles. En cas de continence totale ça marche à 100%, plus de pilules, de pudique IVG ou plus clairement en français d’avortement.
    Ce pourrait être la contribution de beaucoup au redressement de l’assurance “maladie”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services