Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Trisomie 21 : le racisme chromosomique

Lu sur Genethique.org :

"Le 30 août dernier, les journaux La Croix et Le Monde ont rapporté qu’un groupe de 7 personnes handicapées mentales, dont 3 trisomiques, ont été refoulées d’une discothèque près de Dinard. 4 familles ont porté plainte. La sous-préfecture de Saint-Malo a réagi fermement et envisage une fermeture administrative de l’établissement pour 3 mois.

L’on ne peut s’empêcher d’évoquer à cette occasion une autre violence faite récemment aux personnes trisomiques 21. En juin dernier, les quotidiens Nice Matin et Var Matin titraient, en écho au congrès Gynovations 2006 : "Dépistage de la trisomie 21 : le retard coupable de la France", "Malaise – un millier d’enfants trisomiques naissent chaque année en France". On apprend ainsi que de nombreux participants au congrès ont déploré que le système du dépistage en France soit "complètement dépassé", "une vraie passoire" et permette la naissance chaque année d’un millier d’enfants trisomiques. Interviewée, le Dr Hélène Stora de Novion, généticienne, n’hésite pas à dire qu’il y a trop d’enfants trisomiques 21 qui naissent : "En France, c’est l’horreur dans le domaine du dépistage de la trisomie 21". Elle souhaite qu’on les dépiste davantage. Saisie par le Collectif contre l’Handiphobie (CCH), la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Égalité (HALDE) répond dans une lettre datée du 10 août :

"les propos tenus par le Dr Hélène Stora ne constituent pas une provocation à la discrimination (…). Il n’y a pas en l’espèce d’incitation manifeste et directe à commettre une discrimination au sens du code pénal, notamment à opérer une différence de traitement entre des personnes placées dans des situations comparables, dans un champ défini lui-même par la loi, tel le refus d’embauche, de logement, de la vente d’un bien ou de l’accès à un service".

S’il est juste que la société s’émeuve d’apprendre que des jeunes trisomiques 21 n’ont pas le droit d’entrer dans une discothèque pour danser, on est en droit d’attendre de cette même société qu’elle se révolte contre l’appel au dépistage et à l’avortement général des personnes trisomiques 21. Rappelons que 95% des personnes trisomiques 21 dépistées sont avortées. Quel est le plus grand préjudice dû au racisme chromosomique : être refoulé d’une discothèque ou être tué ?"

MJ

Partager cet article

17 commentaires

  1. La loi Française est ainsi faite que vous n’existez pas si vous n’êtes pas né.

  2. On ne dit pas assez aussi que l’amniosynthèse, parfois proposée dans le cadre du dépistage, peut être néfaste au bébé. Parmi nos amis, deux couples ont eu à en subir les conséquences : rupture de la poche des eaux et accouchement prématuré dans un cas, infection et décès du bébé dans le second. Aussi, quand on est convaincu contre l’avortement, il vaut vraiment mieux refuser cette pratique. Quitte à signer une décharge aux médecins qui auraient peur d’être attaqué en procès après la naissance.

  3. Rappelons que ces mêmes gyneco, qui se plaignent des statistiques ou des procès qu’on leur intente, sont ceux qui imposent les échographies de dépistage (en cas de refus les allocations familiales sont retirées; logique, non???). Ils s’engraissent avec les écho, qu’ils les assument!!

  4. “La loi Française est ainsi faite que vous n’existez pas si vous n’êtes pas né.”
    Je doute que ce paramètre rentre dans décision vomissable de la Halde.
    Qu’on reprenne les propos de la satanique Hélène Stora, et que l’on remplace l’expression “trisomique 21” par une QUELCONQUE autre catégorie. Reprononcez-là en mettant à la place “homosexuel”, “juif”, “noir”, “femme”, “musulman” (des groupes que j’ai pris par pur hasard, s’entend, et sans aucune intention polémique)…
    Et on verra si magiquement ils ne deviennent pas d’un coup “discriminatoires”, “incitatifs à la haine”, bien que concernant “un champ autre que celui défini lui-même par la loi, tel le refus d’embauche, de logement, de la vente d’un bien ou de l’accès à un service”.
    Non, pour la Halde, ce qui compte, c’est de refuser de donner raison à ceux qui risquent d’être, ou fréquente de près ou de loin ceux qui sont contre cette grande conquete de l’humanité qu’est l’avortement de confort (thérapeutique, pardon).

  5. Concernant les échographies, elles servent surtout à évaluer le bon avancement de la grossesse. Elles permettent d’envisager, par exemple, une césarienne si le bébé est trop gros ou mal placé. En soi, l’échographie n’est pas un acte mauvais. La vraie question est de savoir ce que les parents font en cas de problème de santé du bébé. C’est là qu’une pression de la part de l’état ou du corps médical devient immorale.

  6. l’amniosynthèse est systématiquement proposée lors des grossesses de femmes de 40 ans
    mais en cas de dépistage du chromosome
    aurait-on le courage de tuer le bébé?

  7. Sympathique d’accuser les gynécologues de s’engraisser avec les échos mais j’apporterai quelques subtilités à la chose ( je vais essayer d’être corporatiste…)
    1) si vous considérez votre obstétricien comme un picsou juste intéréssé par le montant de ses honoraires , changez-en , ou posez vous certaines questions ….
    2) si vous avez choisi en secteur public , ils ne s’engraissent pas car sont salariés , non payés à l’acte
    3) si vous avez choisi le secteur privé , vous n’avez néammoins que les 3 échographies légales (datation , morphologique, présentation), éventuellement majoré des dépassements mais vous le saviez avant , donc si pas contents , cf au 2) …..
    4) vous êtes libre de ne pas faire de suivi de grossesse et d’accoucher à la maison , cadre certainement plus buccolique qu’un pauvre bloc obstétrical …et vous assumez les éventuels soucis….;-))
    5) pour ce qui est des tests de dépistage ( clarté nucale “incluse” dans la première écho….puis marqueurs sériques et éventuellemement amniocentèse ) , chacun est libre de faire ce qu’il veut ( c’est la loi….)donc que ceux qui s’y opposent les refusent , c’est tout et ça ne mange pas de pain ( on ne m’a pas diabolisé , j’ai signé comme quoi ces tests ne m’intéressaient pas..)…..Que les gynécos se couvrent avec le principe du consentement éclairé est tout à fait normal , il en va de leur métier…
    la France est telle qu’elle est , ses gynécos sont à son image je dirai et le problème me paraît un peu plus compliqué que de blinder une profession qui rend quad même bien des services….
    A plus tard

  8. La Sainteté ne dépend pas du Q.I.
    Histoire vraie :Térésa Higginson, (stigmatisée anglaise 1849-1905)fut appelée au chevet d’un enfant handicapé mental, qui n’avait jamais parlé.Il était dans le coma, complication d’une méningite foudroyante.. Elle priait à son chevet, quand il ouvrit les yeux et dit fort clairement comme émerveillé ” Trois en Un et Un en Trois”Puis il rendit sa belle âme à Dieu qui l’avait comblé de la Vision Béatifique.Cette histoire vraie est consignée dans le dossier de béatification de la Servante de Dieu.Bienheureux les simples !Malheur à ceux qui les méprisent!

  9. @oussamoi
    j’ai relu les intervenants précedents
    je n’y vois pas de si grandes critiques envers votre confrérie
    il s’agit d’un tout autre problème!

  10. On va alors dire que je fais de la prophylaxie …..et ça recadre un peu “pragmatiquement” tous les dérapages passionnels…..;-))
    a plus tard

  11. En étant certes un peu poussée, je voulais simplement toucher du doigt leur responsabilité, pas leur culpabilité, & les pressions subies.
    J’ai eu l’expérience de ces pressions, parfois à la limite du supportable, alors qu’il était préalablement acquis que l’avortement était inenvisagé. A quoi bon dans ce cas être obligé de faire ces écho?
    Il y a, chez la majorité de ces médecins, une schizophrénie intellectuelle à ne pas reconnaître un enfant à naître comme une personne à part entière, & d’autre part de forcer un diagnostic in utero pour prétendument le soigner & prendre soin de lui. Je crains que l’orgueil crée un besoin de contrôler & de maîtriser la vie d’autrui.

  12. Rien à redire, sauf que le deux poids deux mesures a de beaux jours devant lui. Pendant ce temps en effet, Christian Vanneste reste bien condamné (il est vrai que ce sont les homosexuels qui sont visés ce coup-ci).
    Plus sérieusement, il faut se rappeler que les génocides sont toujours précédés par la déshumanisation, hors avec cette façon de parler des handicapés, c’est bien de ça qu’il s’agit. on peut alors redouter le pire.

  13. Et que dire si on prend en compte la jurisprudence Perruche…?
    Je suis partagé entre les deux, je me met à la place d’une mère qui a accueilli le don de Dieu et qui se retrouve devant le juge pour avoir accepté…
    Niveau témoignage, voir celui du Gnl De Gaulle qui nous offre une belle leçon d’humanité et d’amour à propos de sa fille Anne (si je me souviens bien).
    Merci au Salon et à tous pour vos échanges qui font de cette place un lieu d’enrichissement quotidien.
    In Frater Christo

  14. Curieux comme la Halde de Chirac discrimine en fait les humains selon qu’ils sont malades ou non.
    C’est le pompier incendiaire !
    Cet organisme idéologique stalino-chiraquien est une parodie de juridiction.
    Des riches, comblés d’honneurs, deviennent encore plus riches sur le dos de familles qui paient la tva, pour poursuivre des pauvres et brimer les malades.
    Schweitzer, rendez l’argent de votre gras traitement ! Cet organisme est une sorte d’escroquerie.

  15. @ laetitiademahlreich
    Responsable mais pas coupable , ouf !
    Merci pour l’analyse gratuite des médecins ! Avez vous le même en stock pour les professeurs , les fonctionnaires , les militaires ,les policiers , les jeunes …..bref généraliser à partir d’une éxpérience malheureuse n’est peut-être pas la meilleure façon d’apaiser le climat …
    Je me répète , si votre médecin n’est pas en phase avec vous , changez-en , point barre….les techniques de l’information font que tout patient peut globalement se renseigner pour savoir ce qu’il en est , délégant le geste technique au praticien…
    Si j’avais du temps , je vous convierai volontiers à un staff de gynéco et vous verrez que la toute-puissance orgueilleuse ressemble à une image d’Epinal , tant les décisions se prennent ensemble ( equipe , famille….) ..
    A plus tard

  16. Les expériences ne faisant pas la Vérité, je ne me reposerai pas sur celles, très nombreuses, qui soutiennent mon argumentation. Appartenant au milieu médical, je constate simplement un climat ou une tendance, liée à une technicité sans précédent, qui donne une connaissance & donc suscite un sentiment de puissance. J’y vois donc une tentation pour chacun (parents & médecins) & une réalité pour certains (les chiffres de l’IVG parlent).
    Il me semble important de le souligner, pour rester vigilant, en me félicitant que certains tiennent le cap & en m’inquiétant pour ceux qui n’ont pas les moyens moraux et humains de le faire.

  17. C’est la France 2006 et on ne peut que le regretter ! Au moins , on sera d’accord sur ça ! ;-))
    A plus tard

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services