Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Très bonne nouvelle pour le curé de Courseulles-sur-mer

Nous avions suivi les péripéties de l'abbé Cheval depuis septembre 2008 (ici, ici, ici, puis ici), curé de Courseulles-sur-mer (14), révoqué par son évêque, Mgr Pierre Pican, pour des raisons liturgiques, la célébration en latin de la forme ordinaire du rite romain semblant toujours être non grata dans le diocèse de Bayeux-Lisieux.

C'est donc une bonne nouvelle que nous avons le plaisir d'annoncer ici, en exclusivité visiblement, puisque la presse, qui avait été si disert pour la révocation du curé, ne semble pas avoir évoqué cette importante information :

Par décret de la Congrégation du Clergé en date du 06 avril 2009, l’abbé Cheval a été confirmé dans son ministère de Curé de la paroisse Saint Jean de Brébeuf de Courseulles-sur-Mer. Cette décision a été connue le jeudi Saint, date à partir de laquelle il a pu à nouveau assurer les offices dans son église. Le père Emmanuel, qui devait le remplacer par décision de l'évêque, a été affecté à Pont-L’Evêque.

Michel Janva

Partager cet article

15 commentaires

  1. Merci Seigneur !
    Amen.

  2. Deo gratias

  3. Très très bonne nouvelle !

  4. Et Rome de se manifester sur le terrain français …pour soutenir ce qui va dans le sens de la fidélité !

  5. “révoqué par son évêque, Mgr Pierre Pican, pour des raisons liturgiques” : vous utilisez une formule un peu vague qui ne recouvre pas la réalité.
    Le Motu Proprio publié par Benoit XVI en juillet 2007 prévoyait notamment : “Dans les paroisses où il existe un groupe stable de fidèles attachés à la tradition
    liturgique antérieure, le curé accueillera volontiers leur demande de célébrer la Messe
    selon le rite du Missel romain édité en 1962. Il appréciera lui-même ce qui convient pour
    le bien de ces fidèles en harmonie avec la sollicitude pastorale de la paroisse, sous le
    gouvernement de l’Évêque selon les normes du canon 392, en évitant la discorde et en
    favorisant l’unité de toute l’Église.

    Dans le cas qui nous occupe, il n’y a jamais eu de groupe de paroissiens stable ayant une telle requête. Il s’agissait de personnes qui venait d’autres paroisses.
    La derniere phrase de l’Art. 5, § 1 cité ici expose clairement le problème qui se pose à Courseulles : éviter la discorde et favoriser l’unité de l’Eglise, tout le contraire de ce qui a été fait dans cette paroisse…
    [Sauf que votre commentaire n’a strictement rien à voir avec les faits : comme je l’ai écrit, l’abbé Cheval célébrait la forme ordinaire du rite romain en latin. Il ne s’agit donc pas d’une application du Motu Proprio Summorum Pontificum.
    MJ]

  6. En effet, il me semble qu’il avait prévu de célébrer une fois par mois le messe PAUL VI en latin, nuance.

  7. Si vous pouvez avoir une prière pour le curé de Pont L’Eveque jeune prêtre décédé brutalement pendant le carême. Qui était de la même ”promotion” que le Père Cheval.
    Il laisse ses paroissiens orphelins,
    Dieu nous l’a donné, Dieu nous l’a repris, Dieu soit béni

  8. Trés bonne nouvelle!

  9. Que le Ciel et les autorités compétentes de l’Eglise en soient vivement remerciées.Je ne vous cacherai pas que j’en suis extrêmement ému.

  10. à jb
    Vous seriez bien inspiré cher ami de remballer vos arguments a minima inapproriés pour ce qui pourrait ressembler à un vain combat d’arrière garde.
    Car si en effet la persécution de l’Abbé cheval fut davantage idéologique que liturgique , nous savons que pour certains tyrannausaures qui prétendent à Courseulles comme ailleurs, “faire évoluer l’Eglise”, les deux sont étroitement liés.
    Sans qu’il soit question ici du Motu Proprio, comme vous corrige fraternellement Michel Janva, je puis vous dire en connaissance de cause que Monsieur L’Abbé Cheval disposait davantage que “d’un groupe stable” : d’une authentique paroisse fidèle et raisonnable venant en effet en partie des environs, comme cela se fait
    naturellement dans toutes les campagnes dépeuplées.
    Et que c’est bien cette fidélité et cette obéissance au Magistère par l’intermédaire de la fidélité et de l’obéissance à Monsieur L’Abbé Cheval, qui peut permettre aux fidèles de bonne volonté de retrouver l’unité galvaudée.
    Je vous suggère à contrario d’employer votre énergie à promouvoir la Vie comme monsieur L’Abbé Cheval y invitait régulièrement ses paroissiens et comme il continuera assurément désormais de le faire librement.
    N’oubliez pas dans le même temps de remercier le Ciel de vous avoir envoyé un aussi bon prêtre , il y a bien des paroisses en France qui vous l’envieraient.
    Pax tecum.

  11. Vous avez raison. La seule chose, c’est que le curé de Courseulles s’est retranché derrière le Motu Proprio décrété par Benoit XVI en 2007 pour “justifier” le recours au latin, c’est en tout cas ce qu’il répondait quand on l’interrogeait.

  12. Prions Dieu pour que le futur évêque de Bayeux et Lisieux, qui devrait être nommé l’année prochaine, soit un homme de paix, qui sache éviter les tensions à l’intérieur de son diocèse. Qu’il se montre, aussi, toujours fidèle aux instructions romaines et sache entretenir et développer la foi et l’ardeur évangélisatrice de ses prêtres et de ses laïcs !
    Bref, prions pour qu’il ait toutes ces qualités, et qu’il soit, pour tous, un exemple et un modèle.
    Il n’est pas interdit d’espérer.

  13. Roma locuta-causa finita!!!

  14. Roma locuta causa finita!!! Et Deo gratias!

  15. le pretre qui devait remplacer le pere Cheval a été nommé à Pont l’Eveque dont le curé vient de décédé.
    Ce curé était un saint homme torturé par la méchanceté de son évêque.
    Il aimait les belles et dignes célébrations.
    Prions pour que cela continue et voyons également un signe de son action auprès du Père en faveur de son ami, le père Cheval
    Deo Gratias

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services