Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Travail dominical : Nicolas Sarkozy persiste à s’enfoncer

S Nicolas Sarkozy a déclaré cette après-midi devant les députés UMP qu'il était "déterminé à ce que le débat ait lieu" à l'Assemblée nationale sur le travail dominical. Le chef de l'Etat n'a pas précisé le calendrier de l'inscription à l'ordre du jour de la proposition de loi UMP. Il a par ailleurs proposé de recevoir les députés UMP opposés au travail le dimanche afin de trouver une solution et s'en est pris à ceux qui ont signé des tribunes dans la presse contre le travail dominical.

"La tribune n'est pas un mode d'expression très correct. Cela sert plus nos adversaires que nos idées".

Quand on vous dit que le débat n'existe pas à l'UMP. De son côté, l'opposition a promis, sur ce texte, "une bataille de grande ampleur". Plus de 120 députés de gauche ont publié dans Libération une tribune, intitulée "Yes week-end !", pour dénoncer la volonté du gouvernement d'étendre les dérogations au repos dominical.

Michel Janva

Partager cet article

7 commentaires

  1. Il est gonflé le Sarkozy.
    Si les Français n’ont plus le droit de s’exprimer dans la presse… la France n’est plus une démocratie.

  2. Le Saint curé d’Ars :
    Si on demandait à ceux qui travaillent le dimanche: “Que venez-vous de faire?” ils pourraient répondre: “Je viens de vendre mon âme au démon, de crucifier Notre-Seigneur, et de renoncer à mon baptême.

  3. Connaissez-vous Notre Dame du Dimanche à Saint-Bauzille-de-la-Sylve ? (département de l’Hérault)
    la 1ère apparition a eu lieu le 8 Juin 1873
    etc. etc.
    il faut tenir bon et préserver notre dimanche.
    Il faut empêcher M. Sarkozy de s’imposer.

  4. Ce qui est fascinant c’est le détournement du langage par Nicolas Sarkozy, quand par exemple il se dit “déterminé à ce que le débat ait lieu” à l’Assemblée nationale sur le travail dominical. En réalité il veut dire qu’il ne faut pas qu’il y ait débat, il faut juste que les députés votent sa loi. Le débat pour Nicolas Sarkozy, cela consiste uniquement à être d’accord avec lui.
    Ou encore quand il dit “La tribune n’est pas un mode d’expression très correct. Cela sert plus nos adversaires que nos idées”. Pourquoi ne pas être franc et dire “La tribune n’est pas un mode d’expression très correct. Cela sert plus nos adversaires que MES idées”? Puisque les pensées de l’UMP se résument à celle de Nicolas Sarkozy.

  5. POurquoi pas un bon referendum, ou M. Sarkozy demanderait au peuple si oui ou non il souhaite travailler le dimanche? Et si le peuple repond non, qu’il ait le courage d’en tirer les consequences….

  6. Allons, Alex, si le referendum ne donne pas satisfaction on fera revoter…

  7. Faisons court, et je ne pense pas me tromper : Sarko a certainement promis à ses amis milliardaires qu’ils pourraient ouvrir leurs boutiques de luxe le dimanche (Arnault : Sephora, Céline, Bon Marché etc. ; Pinault : FNAC, Gucci etc…).Si je ne me trompe, un japonais à Paris dépense 1000 ou 2000 € dans les boutiques de luxze par jour, et cela doit être plus… Quel pactole à récolter le dimanche, moyennant en contrepartie séjours gratuits dans villas et yatch..;

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]