Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Travail dominical : le compromis n’est qu’une étape

Le compromis trouvé hier soir sous l'égide du Président de la République ne serait qu'une étape vers la généralisation de l'ouverture des magasins le dimanche. C'est ce qu'a déclaré Jean-François Copé :

"Lorsque cette loi sera votée, on pourra travailler plus aisément le dimanche. Mais ce n'est qu'une étape, il faudra continuer".

MJ

Partager cet article

3 commentaires

  1. Il est certain que nous irons de compromis en compromis.
    Dans quelques temps, on nous dira “quelle hypocrisie, de refuser le travail le dimanche alors que c’est déjà le cas 15 dimanches dans l’année” ; ou “assouplissons cette règle si rigide des 8/10 dimanches par an, au moins pour certaines entreprises qui en ont besoin” ; etc…
    Puis nous serons devant un fait accompli, et revenir en arrière sera refuser l’évolution évidente de la société. Il faudra régulariser des réalités qui, bien qu’illégales, deviendront habituelles.

  2. Accepter ce compromis est le moindre mal qui nous conduira à la défaite totale!
    Il serait irresponsable de dire par la suite: nous ne pensions pas que ça arriverai avec un gouvernement de “droite”
    Monsieur Copé nous a prévenu!
    Ne les laissons pas faire.
    Harcelons TOUS les députés.
    NON à l’UMP.
    NON à Sarkozy.
    NON aux imposteurs.
    NON aux menteurs.
    NON aux anti-catholiques.
    NON au fascismes financiers.
    NON aux capitalistes sauvages.
    NON aux esclavagistes.
    NON à la création d’un sous-prolétariat.
    NON à la mort de la famille.

  3. Commentaires du Saint Curé d’Ars :
    “Si on demandait à ceux qui travaillent le dimanche ‘Que venez-vous de faire ?’, ils pourraient répondre : ‘Je viens de vendre mon âme au démon, de crucifier Notre Seigneur et de renoncer à mon baptême. Je suis pour l’enfer. Il faudra pleurer une éternité pour rien’.”
    “Quand j’en vois qui charroient le dimanche, je pense qu’ils charroient leur âme en enfer.”
    “Le dimanche, c’est le bien du Bon Dieu : c’est son jour à Lui, le jour du Seigneur. Il a fait tous les jours de la semaine ; Il pouvait les garder tous. Il vous en a donné six, Il ne s’est réservé que le septième. De quel droit touchez-vous à ce qui ne vous appartient pas ? Vous savez que le bien volé ne profite jamais. Le jour que vous volez au Seigneur ne vous profitera pas non plus. Je connais deux moyens de devenir pauvre : c’est de travailler le dimanche et de prendre le bien d’autrui.”
    “Vous vous imaginez que tout dépend de votre travail ; mais voilà une maladie, un accident. Il faut si peu de chose : un orage, une grêle, une gelée. Dieu a tout sous la main ; Il peut se venger comme Il veut ; les moyens ne Lui manquent pas. N’est-ce pas toujours Lui qui est le plus fort ? Ne faut-il pas qu’Il reste le maître à la fin ?”
    Et Notre Dame à la Salette ne dit pas autre chose : à la société qui travaille (et qui fait travailler… en allant faire ses courses le dimanche, par exemple), elle promet la ruine…
    Aujourd’hui, on a tous les moyens de conservation possibles et imaginables : il n’est aucunement justifié de faire ses achats le dimanche… et de faire ainsi travailler et se damner les autres. Seuls sont réellement autorisés les métiers qui concernent la Défense, la Santé, l’Hôtellerie… Le reste est superflu.
    Le gouvernement veut désacraliser le dimanche ? Il s’en mordra les doigts… Si ce n’est pas immédiatement, il accumule malgré tout des charbons ardents au-dessus de sa tête… comme toutes les Loges, qui depuis longtemps, manoeuvrent dans ce sens !
    “Les forces de l’Enfer ne prévaudront point contre l’Eglise”…
    Elles peuvent paraître gagner, elles échoueront en dernier ressort. En attendant, on va sans doute en baver, nous autres chrétiens… mais on a la certitude de la Victoire finale ! Alors, haut les coeurs !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services