Travail dominical : des députés soumis

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Le ministre du Travail Brice Hortefeux avait annoncé le 26 avril qu'une nouvelle proposition de loi sur le travail du dimanche serait "débattu en juillet" par le Parlement réuni en session extraordinaire. Alors que ce sont les parlementaires qui ont le monopole des propositions de loi et qui les déposent librement. Les libres députés de l'UMP ont donc déposé hier une proposition de loi. Elle est signée Richard Mallié, comme la précédente. Mais cette fois le gouvernement a exigé qu'elle soit également signée par des députés qui s'étaient élevés contre le projet, dont Marc Le Fur et Jean-Frédéric Poisson. Aucun des signataires n'a commenté le texte. C'est le ministre qui s'exprime. Pour dire que le texte est "équilibré" mais qu'il "peut évoluer" après "une grande concertation avec les syndicats"…"

Une fois que les magasins Monoprix et Galeries Lafayette auront le droit d'ouvrir le dimanche en centre ville, les petits commerces seront économiquement obligés de suivre pour ‘’tenir le coup’’ devant cette concurrence : c’est la fin programmée du dimanche, par un biais scandaleux et mensonger.

4 réflexions au sujet de « Travail dominical : des députés soumis »

  1. Sancenay

    Cela a le mérite d’être clair : c’est une disposition qui eu lieu en 1793 sous la Terreur.
    Les commerçants catholiques craignant de devenir, par le tranchant de la guillotine “plus égaux que d’autres” s’exécutaient en masse et ouvraient leurs boutiques.
    Quelques-uns plus courageux refusaient cependant de vendre, ce que le législateur, d’inspiration exclusivement matérialiste n’avait évidemment pas imaginé.

  2. VS de Vannes

    Il me semble de bon sens de vouloir commencer par supprimer quelques jours fériés avant de faire travailler les français le dimanche.
    Monsieur Vaneste pourrait-il déposer un amendement en ce sens ?
    Quid du 1° mai ?
    Pourrait-on ne garder qu’un jour de mémoire des morts pour la France lors des guerres et conflits, et rendre jour travaillé le 8 mai ou le 11 novembre ?
    J’ai cependant conscience du risque de perdre avec les jeudi de l’ascension et le 15 août …

Laisser un commentaire