Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Trafic d’organes dans le monde

Un "apartheid médical", titre la synthèse de presse de la fondation Lejeune. Le Journal of Medical Ethics du mois d’avril consacre un article au trafic d’organes. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 10% des reins transplantés seraient issus de ce trafic. Environ 66 000 reins ont été transplantés en 2005. 6 000 receveurs ou donneurs se sont rendus à l’étranger pour échapper à la loi de leur pays. Les biologistes parlent d’"apartheid médical" pour définir le commerce de ces organes entre les pays en voie de développement et les pays riches.


Un médecin pakistanais a expliqué que dans certains villages de son pays, 40 à 50% de la population n’avait qu’un seul rein. Il a souligné que les donneurs recevaient très peu pour ce genre d’opération, environ 1 250 $, au lieu des 2 500 $ promis. Quant aux receveurs, ils paient entre 12 000 $ et 20 000$ pour un rein.

Marie Sophrone

Partager cet article

Publier une réponse