Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

« Toute la France, sauf l’Ouest, est touchée par un islam radical ».

« Toute la France, sauf l’Ouest, est touchée par un islam radical ».

Dans un rapport présenté jeudi, la commission d’enquête du Sénat sur la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre pointe « la réalité de la radicalisation islamiste » en France et ses répercussions sur l’organisation de la société. La sénatrice LR Jacqueline Eustache-Brinio constate :

« On pose un sujet de société : toute la France, sauf l’Ouest, est touchée par un islam radical ».

La commission d’enquête s’inquiète de

« la diffusion des comportements qui remettent en cause le vivre ensemble et portent atteinte directement à la liberté de conscience, à l’égalité entre les hommes et les femmes et aux droits des personnes homosexuelles ».

« Au-delà des lieux de culture, on assiste à la constitution dans certains quartiers d’un écosystème islamiste, où l’on vit entre soi ».

Les sénateurs découvrent qu’il y a des zones du Frankistan en train de faire sécession. François Hollande le disait déjà en 2016 :

«Comment peut-on éviter la partition? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire: la partition

Et qu’est-ce qui a été fait depuis ? L’immigration a-t-elle été stoppée ? Le financement des associations pro-immigration a-t-il été coupé ? Ces sénateurs LR ont-ils appuyé une alliance électorale avec le RN ? …

Les parlementaires formulent 44 propositions, lesquelles sont sans doute encore plus inquiétantes, en ce qu’elles révèlent l’incompétence de nos élus. L’immigration n’est pas remise en cause. On trouve en lieu et place des mesurettes, qui doivent bien faire rigoler les barbus :

  • meilleure formation des élus locaux et des agents des administrations publiques sur la laïcité et l’islam radical,
  • rétablissement de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)
  • réactivation de la police des cultes
  • interdiction sur le territoire des prédicateurs des Frères musulmans
  • obligation, pour les associations à caractère cultuel, de faire la transparence sur leurs ressources, en particulier celles provenant de l’étranger.
  • Toute association souhaitant bénéficier de subventions des collectivités locales devra s’engager à « signer une charte incluant le respect des valeurs de la République ».
  • Création d’une base de données des élèves scolarisés à domicile et dans les établissements hors contrat, en vérifiant la formation de ceux qui les encadrent.
  • Contrôle de l’identité de tout employé en contact avec des mineurs

Partager cet article

5 commentaires

  1. “Toute association souhaitant bénéficier de subventions des collectivités locales devra s’engager à « signer une charte incluant le respect des valeurs de la République ».”… Alors là, je pense que les mus doivent bien se marrer, ajoutons qu’il faudrait, un jour, définir les “valeurs de la république”…. Un système politique n’a pas de valeur. Une nation, si…

  2. Le fond du problème est qu’, après 40 ans de déni de la réalité, le problème est peut-être devenu impossible à résoudre. En tout cas, on ne voit pas le gouvernement Macron+Cleenex le résoudre.

  3. Tout cela confirme mon parallèle avec Israël : des enclaves musulmanes, soumises à la charia, dans lesquelles les loi d’Israël ne s’appliquent pas et où les forces de l’ordre ou les forces de l’ordre ne sont pas autorisées à rentrer…

  4. ils ouvertes yeux c’est vrai que ces LR avaient tellement de m… dans les yeux depuis 40 ans que c’est difficile. Et ce n’est pas avec Darmanin Moussa que ça va changer et que ce pinochio va expédier tous les islamistes vers leur pays d’origine; oN peut rêver

  5. ah bon, s’ils disent que la bretagne n’est pas encore touchée ! quand ils réclameront la destruction des calvaires on verra des zélites reconnaitre que les musulmans sont choqués de ces représentations d’idoles

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services