Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Tout va très bien au Teknival

Les médias ressassent à qui mieux-mieux, que tout s’est bien passé au Teknival illégal. Et pour cause, un millier de gendarmes, policiers et douaniers avaient été placés en alerte autour du site pendant toute la durée du festival.

Toutefois, un commerçant ambulant a dû être évacué par hélicoptère vers l’hôpital de Tours, sérieusement brûlé après avoir tenté d’éteindre un feu de friture avec de l’eau. Samedi, deux gendarmes de la Section de recherches de Rennes ont par ailleurs été blessés, dont l’un par arme blanche, lors de l’interpellation d’un groupe pour trafic de stupéfiants. Mais cela ne constitue pas un "incident grave" selon Le Monde.

Mais ce n’est pas fini : les postes de secours ont effectué au total plus de 1 100 interventions, dont plus de 130 liées à la forte chaleur (Quid des 900 autres cas ?…). 25 personnes ont dû être admises en centre hospitalier et 2 en établissement psychiatrique. Toujours rien de "grave".

Au moins 22 personnes ont été placées en garde à vue pour trafic de drogue. Plus de 3,5 kilos de résine de cannabis et près d’un kilo de cocaïne ont été saisis, ainsi que quelque 1 400 cachets d’ecstasy et du LSD.

Rien de "grave" ? A ce petit jeu, ce sont nos journaux qui sont "graves".

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. L’anormalité est devenue la normalité, l’immoralité, la moralité. C’est l’inversion des valeurs. Une société qui marche sur la tête dure jamais longtemps.

  2. Mais d’où viennent vos chiffres si précis ? Je ne les trouve nulle part.
    Merci pour la source.

  3. Les chiffres sont dans le 1er lien. C’est une dépêche AFP.

  4. Médisance ne veut pas dire calomnie, ce qui constitue un aveu (cf définition du dictionnaire).
    Jean-Paul II a rassemblé des millions de personnes à travers le monde sans qu’il n’y ait de tels débordements.
    Par ailleurs, la municipalité de Vannes s’apprêterait à verser 2 500 000 euros pour les dégradations et préjudices subis. Elle ne sera pas remboursée par le ministère de l’Intérieur.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services