Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Tout le monde doit financer le service public… qui refuse de recevoir un essayiste apprécié des Français

Tout le monde doit financer le service public… qui refuse de recevoir un essayiste apprécié des Français

L’inénarrable député Aurore Bergé a présenté le rapport qui servira de base aux discussions sur la future loi audiovisuelle. Il contient 40 mesures, parmi lesquelles : faire en sorte que tout le monde paie la redevance, la contribution à l’audiovisuel public (CAP), qui s’élève à 139 euros.

“Cela n’est pas logique, ça n’est pas équitable que seuls certains Français la paient”. “Tout le monde ne consomme pas la télé devant un téléviseur,  […] mais ce sont surtout les CSP + qui ne paient pas la redevance parce qu’ils regardent la télé sur leur tablette”.

“Il y a une cohérence à ce que tout le monde contribue au service public”. “Je pense que ce n’est pas équitable aujourd’hui que seuls ceux qui détiennent un téléviseur la paient alors que dans leur quotidien ils vont utiliser des programmes de Radio France ou de France Télévisions”.

Cette mesure, un impôt qui deviendrait donc obligatoire quelles que soient vos pratiques audiovisuelles, rapporterait “environ 100 millions d’euros supplémentaires”, qui irait à l’audiovisuel pour “sortir des contraintes de la publicité, sortir la publicité de Radio France et de France 5”.

Or,le service public interdit d’antenne celui qui vend 2 000 livres par jour : Eric Zemmour. Le “Destin français” est sorti le 12 septembre. Selon les chiffres officiels Edistat, 18 jours après (30 septembre), plus de 38 000 exemplaires ont été vendus : 38 235. Cela représente donc plus de 2 000 exemplaires vendus chaque jour… malgré le boycott du service public.

 

Partager cet article

5 commentaires

  1. On vit une époque formidable ! Tout le monde doit payer pour que quelques uns seulement en profitent…et interdisent à ceux qui sont de plus en plus nombreux d’en profiter également ! Que c’est beau la modernité progressiste avec la bien-pensance !

  2. Si on prétend interdire d’antenne les auteurs politiquement incorrects comme M. Zemmour et, “en même temps”, imposer la redevance audiovisuelle à tous français, cela revient à faire financer la censure française officielle par tous les Français, qu’ils approuvent ou non cette censure…
    ?????

  3. L’audiovisuel public n’existe pas !
    Il existe uniquement des organes de propagande d’État
    Il ne manquerait plus que nous soyons obligés de payer pour ces torchons imbuvables
    aussi complètement inutiles qu’une Aurore Bergé !
    Cette demeurée mentale ne veut pas aussi nous contraindre à écouter Radio France ou France Télévision ?

  4. idem pour le philosophe Onfray à qui france culture a opposé une fin de non recevoir et de diffusion de ses cours en ligne!
    cette censure est digne de l’urss

  5. La diffusion (les antennes et réseaux) est privée (elle est notamment prise en charge par le groupe TDF qui est propriété d’un fond canadien).
    La redevance ne sert donc qu’à financer les salariés des organes étatiques de propagande.
    Comment justifier l’obligation de payer un impôt pour ces “entreprises” de droit public ? Il ne s’agit pas d’un service, et si ça en était un, il faudrait faire payer aux utilisateurs de ce service pas à ceux qui refusent (pour une raison morale évidente) de l’utiliser.
    N’y-a-t-il pas un recours légal ?
    Peut-on mettre des brideurs sur téléphones et tablettes qui bloqueraient toutes les données en provenance des chaines et radio publiques, retirer l’antenne de la voiture, et demander à être remboursé de quelque chose qu’on ne peut matériellement pas utiliser ?

    Il y a de plus en plus de gens réfractaires à cette propagande, dans tous les milieux. Il faut parvenir à un moyen de ne pas financer la propagande d’état. Un fiscaliste pourrait-il trouver des solutions ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services