Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Tout est en place pour un printemps français

De Charles Consigny dans Le Point :

"La semaine dernière, un homme s'est
planté devant une agence Pôle emploi et a mis le feu à ses vêtements
qu'il avait imbibés d'essence. Le temps pour les gens qui étaient là
d'essayer de le sauver, c'était trop tard, il est mort brûlé. On n'est
pas parvenu à décrocher la corde du pendu. À cet homme on avait refusé
des allocations, il n'avait pas suffisamment cotisé, ou pas dans les
règles, quelque chose comme ça. Les médias ont relaté les faits, les
gens qui travaillent à la gestion du chômage ont invoqué leur manque de
moyens, il y a eu quelques larmes de crocodile et quelques larmes
sincères, et puis c'est passé. En Tunisie, c'est l'immolation d'un homme qui a déclenché la révolution, et celles de l'Égypte et de la Libye
ensuite. Chez nous, rien
. Chez nous, on mange n'importe quoi, on ferme
les usines, on laisse les narcotrafiquants faire leur loi sur des villes
entières, on déplore tous les jours mille chômeurs supplémentaires, on
assiste impuissants au désastre scolaire […].

Comme il l'avait annoncé, le président déjà sortant gouverne dans la
concertation, c'est-à-dire en prenant soin de ne rien enlever aux
privilèges catégoriels et individuels et en laissant divers lobbies lui
dicter sa politique
: il est faible avec les banques, faible avec les
Allemands, faible avec l'idéologie des sociologues de gauche
(pléonasme), du magazine Elle et d'Harlem Désir (triple
pléonasme), faible avec les syndicats (quadruple pléonasme), faible avec
les barons locaux (quintuple). Il est le roitelet d'Ile-de-France à la
main de vassaux plus puissants que lui."

Et faible avec les révisionnistes du mariage.

"Il faut que le peuple français soit bien ramolli pour ne pas se lever
en masse contre ces coups, quotidiens, permanents, à sa liberté, à sa
dignité, à son histoire
."

Le 24 mars, le peuple se lèvera en masse, à Paris, pour converger, à partir de 3 cortèges, vers les Champs-Elysées et la place de la Concorde.

Partager cet article

37 commentaires

  1. Quand même, tous les sociologues ne sont pas de gauche. Ce n’est pas parce que la France produit de cette espèce de façon industrielle que cela résume la discipline. Il y en a un certain nombre qui sont simplement sociologues et qui ne se prennent pas pour des théologiens.

  2. Le printemps du peuple est en marche et rien ne semblera pouvoir l’arrêter. Des millions de personnes vont se rassembler aux abords de la place de l’Etoile pour symboliquement rejoindre la place de la Concorde.
    Cette foule d’anonymes qui sera là, le 24 mars, c’est notre peuple. Il viendra des quatre coins du pays et de partout. Paris sera envahi d’un peuple français qui rejette la loi Taubira.
    Ce sera le début de la Révolte populaire qui gagnera toute la capitale et le pouvoir sera obligé de retirer le projet sous peine de se voir chasser par ce même peuple de France difficile à contenir.

  3. un seul cortége dégage plus de force et plus de puissance il est beaucoup plus impressionnant

  4. N’oublions pas que nous sommes en tyrannie.
    (Même si c’est la tyrannie d’un super mou).
    Pour faire reculer Mitterrand, il avait suffi de rassembler du monde, car Mitterrand avait encore un peu le souci de son peuple. Il avait donc décidé d’écouter son peuple, malgré son entourage maçonnico-socialiste.
    Pour faire reculer Hollande, le mol esclave des lobbys, cela ne suffira pas.
    Ce mollasson est absolument incapable de prendre une décision personnelle qui irait contre les privilégiés du régime maçonnico-socialiste.
    Le seul moyen de le faire reculer, c’est de lui faire PEUR.
    Les manifestations dansantes ont eu leur temps. Maintenant, il faut passer aux choses sérieuses.
    Terroriser les terroristes qui nous gouvernent.

  5. le printemps arabe ?…ce n’est pas trés motivant de constater à quoi ça les a mené …

  6. “Des millions de personnes vont se rassembler aux abords de la place de l’Etoile pour symboliquement rejoindre la place de la Concorde.”
    @ Sylvie : Dieu puisse vous entendre et nous aider.
    Mais j’ai pensé à un “truc”. Pas que j’ai peur que nous ne soyons pas nombreux, mais ne serait-il pas possible d’appeler nos “compatriotes” européens ? Puisque nos zélites la veulent cette europe, faisons-leur une manif européenne.
    Bon d’accord ! Ce n’est pas facile et couteux certainement. C’était juste une idée…

  7. Il nous manque un chef. Sans doute que JMLP a vingt ans de plus de qu’il faut.

  8. Il y aura quatre cortèges qui partiront des Champs-Elysées vers la place de la Concorde. Il y aura tellement de monde qu’on aura du mal à s’y retrouver et le peuple exprimera son dégoût de cette loi stupide et conne.
    De la place de l’Etoile noire de monde, les Champs-Elysées noire de monde, la grande avenue noire de monde et la place de la Concorde, noire de monde, cela voudra dire que la population française n’est pas du tout en phase avec son Président. Cela voudra expliquer que le peuple français est dans la rue à protester et à dire son opposition totale à la loi Taubira.
    Il y aura à coup sûr, et je le prédis plus de 3 millions de personnes tout le long du cortège. Une foule immense constituée de centaines de milliers de personnes, de toutes origines sociales, politiques, religieuses ou autres… Au-delà des clivages et du pays réel.
    Ce sera la Révolution du peuple français qui balayera ces incapables du gouvernement et de la République.
    Nous allons gagner car le peuple est avec nous !

  9. il faudrait qu’au cours de cette manifestation du 24 mars il y ait un grand un très grand silence.
    cela permettra de montrer le sérieux et la profondeur, un long moment sans slogan. avec uniquement la prière interne.
    et peut être un brassard noir en signe de deuil.

  10. Couplet 1 :
    Allons enfants de la Patrie Le jour de gloire est arrivé !
    Contre nous, de la tyrannie L’étendard sanglant est levé ! (bis)
    Entendez-vous dans les campagnes, Mugir ces féroces soldats ?
    Ils viennent jusque dans nos bras Egorger nos fils, nos compagnes !
    couplet 2:
    Que veut cette horde d’esclaves, De traitres, de rois conjurés ?
    Pour qui ces ignobles entraves Ces fers dès longtemps préparés ? (bis)
    Français! pour nous, ah! quel outrage ! Quels transports il doit exciter !
    C’est nous qu’on ose méditer De rendre à l’antique esclavage !
    couplet 3:
    Quoi! ces cohortes étrangères feraient la loi dans nos foyers !
    Quoi! ces phalanges mercenaires Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)
    Grand Dieu! par des mains enchaînées Nos fronts sous le joug se ploieraient !
    De vils despotes deviendraient Les maîtres de nos destinées !
    couplet 4:
    Tremblez! tyrans! et vous perfides, L’opprobre de tous les partis,
    Tremblez! vos projets parricides Vont enfin recevoir leur prix ! (bis)
    Tout est soldat pour vous combattre S’ils tombent nos jeunes héros,
    La France en produit de nouveaux Contre vous tous prêts à se battre !
    Et la Marseillaise du chrétien :
    « Que les fidèles triomphent dans la gloire, Qu’ils poussent des cris de joie sur leur couche!
    Que les louanges de Dieu soient dans leur bouche, Et le glaive à deux tranchants dans leur main,
    Pour exercer la vengeance sur les nations, Pour châtier les peuples,
    Pour lier leurs rois avec des chaînes Et leurs grands avec des ceps de fer,
    Pour exécuter contre eux le jugement qui est écrit! C’est une gloire pour tous ses fidèles. Louez l’Éternel! »
    (Psaume 149 :5-9)

  11. Hier il n’y avait qu’un cortège. Aujourd’hui il y en a trois !
    Enfin, il est compréhensible que tout ne soit pas encore organisé.
    Charles Consigny nous fait honte. Mais que peut-on faire quand on est tout seul ?
    Le fait qu’on n’a pas beaucoup réagi à l’immolation de l’homme en fin de droits, d’abord parce que ce fait semble devenir une mortelle habitude, ensuite qu’on sait pourquoi on n’a pas d’argent mais si on le dit on est durement réprimé. C’est vrai, on a peur, pourtant on a été parmi les premiers à réagir, mais très peu ont suivi.

  12. Oui, ce nantais qui s’est immolé par le feu exprimait la détresse de milliers de Français qui ne se retrouvent plus, gouvernés qu’ils ont pas un état totalitaire.
    Puissions-nous vivre un Printemps sans effusion de sang !

  13. Puissions-nous vivre un Printemps sans effusion de sang !

  14. Grand scepticisme sur l’esprit combatif des Français… Cet article le montre, on fait avaler n’importe quoi à ce peuple qui se fait remplacer année par année par des nouveaux entrants et qui n’a aucun moyen de pression sur ses dirigeants vendus à l’étranger.
    Le peuple français d’aujourd’hui est comme le peuple romain lors des grandes invasions barbares. Ses ennemis de l’intérieur comme de l’extérieur le savent.

  15. S’il y a plusieurs cortèges, je crains fort qu’ils soient bloqués pour empêcher leur jonction, comme cela s’est déjà produit le 13 janvier.
    Nous n’avons pas pu atteindre le Champ de Mars, ayant été bloqués pendant des heures vers Dauphine.
    Auparavant, c’est notre car qui avait été immobilisé une heure (par police et gendarmerie réunies) au péage de St Arnoult, sans explication !
    Attention aux méthodes de sabotage qui pourraient être déployées pour gêner et/ou masquer le déferlement de foule prévu !

  16. Quitte à manifester massivement, débarrassons-nous aussi du système ripoublicain ! Recommenceront-ils le 6 février 1934 ?

  17. Le mouvement est en marche et rien ne l’arrêtera.
    Le printemps français couve sous les glaces.
    Un de commentateurs note, très justement, qu’il serait bon que de pays voisins se lèvent des amis qui grossissent le cortège car c’est une cause commune à l’Europe occidentale !

  18. Magnifique édito. Quant à la réflexion de bob sur les sociologues qui ne seraient pas de gauche, il y en a mais ils sont ignorés. Par exemple Christian Jélen avec son livre “la famille, secret de l’intégration” a clairement montré en étudiant les communautés asiatiques, sub sahéliennes et magrebines en France que l’intégration dépendait de la culture d’origine et des valeurs familiales et non de facteurs socio-économique et pendant plus de 25 ans, ses travaux ont été superbement ignorés.

  19. Manifestation le 24 mars et grève des impôts sont deux moyens.

  20. D’accord avec C.J.
    C’est très beau d’attendre le Printemps…
    Mais n’oubliez pas la présence en France d’un Islam qui, pour une grande part, se réjouit du “printemps” que leurs frères de l’Oumma ont institué en Lybie, en Égypte, en Tunisie…
    La France joue son avenir, non pas à deux, mais à trois…

  21. Charles Consigny est-il courageux ou téméraire ? Dans notre pays, comme dans d’autres, un appel public à la révolution est passible d’une condamnation pénale pouvant aller jusqu’à la prison.
    Si son analyse est lucide, quoi que vue sous l’angle unique de l’anti-hollandisme viscéral, je ne partage guère ses propositions : la révolution dont notre pays aurait le plus besoin serait celle des coeurs et des âmes.

  22. La masse des français qui reprèsente la “majorité” du pays,est à l’image des hommes politiques qu’ils ont élu.Ou sont les Jeunes , manifestent-ils ,ce prennent-ils en mains pour défendre leur avenir ? on suppose que tout va très bien pour eux .Ils attendent l’héritage de leurs parents, ils n’ont pas faim,ils sont déresponsabilisé,ils attendent comme les petits oiseaux qu’on leur apporte la becquée.Les jeunes qui sont vraiment battant partent construire leur avenir à l’étranger.Ce n’est pas demain que nous aurons une révolution.

  23. 3 cortèges, c’est absurde : pourquoi pas 12 ? ou 24 ? ou 120 décentralisés dans toute la France ?

  24. Je survole des commentaires qui me réjouisse tant !!!
    Pour le 24 mars, sur les Champs, je suggère de répéter des paroles qu’aucun socialo-coco, aucun juge, aucun flic, … personne ne pourra nous retourner parce qu’ils en sont les auteurs : “aux armes citoyens ! formez vos bataillons !!! Marchons ! Marchons ! Qu’un sang impur abreuve nos sillons !!!”

  25. je ne suis pas certain qu’il y ait tant de monde… à 3 semaines de la dernière manif, des dizaines de car étaient déjà annoncés. Et là ?

  26. Attention, le gars qui s’est fait bruler était un franco-algérien, venu sur notre sol pour toucher ses aides annuelles. Quand Pôle Emploi lui a réclamé l’argent qu’il avait perçu à tort (pour travail dissimulé), il a choisi de revenir le lendemain s’immoler par le feu. Ce n’est pas lui qui me donnera le signal du départ de la révolte !

  27. C’est marrant que ce soit un gay revendiqué de 21 ans conseiller com. de Christine Boutin qui parle de Printemps français…
    Je préférais quand c’était Michel Janva, Tugdual Derville, Jacques Trémollet de Villers ou Yvann Rioufol.
    Enfin… le bon sens des idées amènera peut-être ce Charles Consigny au… bon sens sexuel.

  28. C’est vrai qu’on est étonné de voir les français rester immobiles face au mépris de la classe politico-médiatique qui veut décider le bien et le mal.
    Cette classe vit au dépend de ceux qui l’écoute (nous) comme disait Lafontaine, elle est largement subventionnée… par nos impôts.
    Le ministère de la Culture introduit le dossier des subventions aux médias par:
    “La presse écrite contribue de manière essentielle à l’information des citoyens et à la diffusion des courants de pensées et d’opinions…”
    Voir la liste des subventions à la presse, ça vaut le coup:
    http://www.ddm.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=27

  29. le 24 mars sera le dimanche des Rameaux, l’entrée en Semaine Sainte. nous serons plus efficaces (du point de vue de Dieu bien sûr) dans la prière et la liturgie que d’aller déambuler sur les avenues parisiennes !

  30. @ pm
    “Recommenceront-ils le 6 février 1934 ?”
    Et ça se terminera de la même façon :
    – vingt-deux morts et deux cent cinquante-huit blessés graves chez les manifestants,
    – contre-manifestation des socialistes et des communistes,
    – constitution d’un mouvement des intellectuels antifascistes,
    – Victoire du Front populaire en 1936.
    Est-ce que vous souhaitez cela ?

  31. Il faudra surtout veiller sérieusement sur les infiltrations et tentatives de récupération par des syndicats auto-proclamés tels que la CGT , le plus dangereux et malfaisant, FO ne vaut pas mieux, au final, pas de ces machins attrape-nigauds , soyons très vigilants.

  32. Quitte à détoner, je ne crois pas que les conditions sont réunies pour un vrai printemps. Un grand nombre pas assez organisé est extrèmement vulnérable aux divers noyautage et stérilisation que nos Républiques savent faire… Les leaders actuels (qui ? et quel encadrement sérieux au delà du service d’ordre ?) ont-ils les moyens de pallier la mise hors circuit des téléphones, tweets et mails qui sont faciles à surveiller voire neutraliser ? Tunisie et Égypte, et plus loin les barbouzes gaulliennes doivent faire réfléchir les enthousiasmes trop candides et inexpérimentés…

  33. à Claude :
    Pas d’accord. Il faut certes prier, et cette prière donne des forces pour une action. En Pologne, si les gens n’avaient pas réagi (et très massivement) par le biais de la grève, les manifestations (reprimées à coups de fusils…), aujourd’hui le régime communiste fleurirait peut être encore!
    Par ailleurs, à mon avis, les personnes qui ne viennent pas au manifs contre la loi “Taubira” (et qui sont en mesure de venir), deviennent CO-RESPONSABLES de le situation de ces petits déboussolés, avec deux mamans ou deux papas ! Contre l’idéologie “gender”, prière toujours et action maintenant!

  34. A Claude: Le 24 mars, Dimanche des Rameaux marquant l’entrée dans la Semaine Sainte, nous serons plus efficaces à aller à la cérémonie des Rameaux puis à la manifestation pour la Famille pour obtenir le retrait du projet de loi.
    «Toujours prier comme si l’action était inutile et agir comme si la prière était insuffisante» Ste Thérèse de L.
    Alors 22 mars: mobilisation silencieuse: http://www.tousenpriere.com/
    24 mars: liturgie des Rameaux puis manifestons nombreux contre la loi Taubira
    lamanifpourtous.fr

  35. Il est inutile d’opposer Rameaux et manifestation. Les deux se complètent et participer aux deux constitue le meilleur moyen d’obtenir le retrait de la loi Taubira. Que personne ne donne raison à la Croix qui titrait début février “entre Rameaux et Manif pour tous, les catholiques embarrassés”.
    Nous ne sommes pas embarrassés, nous ferons les deux!

  36. J’amènerais des rameaux d’olivier de mon jardin, symbole de la paix dans les coeurs et les âmes, le 24 mars à Paris. Avant de quitter le rond-point des Champs-Elysées, je réciterais une petite prière et demanderait à Dieu de nous protéger moi et ceux qui m’accompagneront.
    Les rameaux d’olivier sont des symboles de paix, alors pourquoi déclencher une émeute gigantesque si on est pacifiques et sereins ?

  37. Les associations régionalistes comme le Mouvement Normand, Bretagne réunie sont hostiles à la dénaturation du mariage et refuseront massivement la loi Taubira.
    Les maires des petites localités des cinq départements normands ou bretons démissionneront si la loi est promulguée par Hollande et ne l’appliqueront pas, ni eux, ni leurs successeurs.
    A ce moment-là, il faudra faire :
    – le blocage des mairies, des préfectures, des permanences du PS, des perceptions,
    – Appeler le peuple à ne pas payer les impôts tant que cette loi infâme sera en application
    – Se battre contre cette loi et utiliser tous les moyens juridiques pour la faire abroger au niveau européen s’il le faut.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services