Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Tourner la page de l’affaire Merah ? C’est un peu simpliste

D'Ivan Rioufol :

"Hollande entend déjà tourner la page, suivi notamment par François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon qui, eux aussi, ne voient pas où est le problème avec la montée, dans les cités, d'un islamisme radical capable d'armer des jeunes dressés à haïr la France et son modèle démocratique. Invité hier soir chez Frédéric Taddeï (Ce soir ou jamais), je me suis retrouvé seul à tenter de me mettre en garde contre cette régression totalitaire qui a conduit un voyou toulousain recyclé en jihadiste à tuer sept personnes dont trois enfants juifs. L'empressement mis par la plupart des invités à vouloir relativiser la barbarie de Mohamed Merah me paraît significatif de la nouvelle "indignation" flexible, façon Stéphane Hessel, qui ne veut voir d'incontestables victimes que chez les musulmans y compris les plus fanatisés contre l'Occident.

"Les Français veulent que la campagne se recentre sur l'emploi et le pouvoir d'achat", titre aujourd'hui Les Echos, en renfort de ceux qui ont décrété, sondages conciliants à l'appui, que les questions d'insécurité, d'immigration et d'islam n'intéressent décidément pas les gens. Qu'il me soit permis d'en douter sérieusement. Cela fait trop longtemps que les politiques et les médias laissent croire que l'avenir de la civilisation française serait un sujet accessoire pouvant être laissé à Marine Le Pen. Or le parcours de Merah est la conséquence d'une fracture identitaire qu'il s'agit de résorber pendant qu'il est encore temps. La faillite de l'Etat-providence, la paupérisation et le chômage sont évidemment des sujets immédiats à traiter (ils le sont d'ailleurs mal par ceux qui prétendent s'y concentrer). Mais les tensions nées du multiculturalisme sont plus graves encore puisqu'elles mettent en cause l'avenir de la solidarité et de la communauté de destin. Ces deux grands thèmes doivent donc être abordés en même temps ces dernières semaines. Les candidats qui reculeront encore sur la crise du vivre-ensemble seront  vraisemblablement les prochains perdants."

Partager cet article

12 commentaires

  1. Belle unanimité des médias, le Parisien d’hier prétend aussi au même “recentrage”.

  2. Il est un peu consternant de voir un Ivan Rioufol se référer au “modèle démocratique” de la France. L’avenir de la civilisation française est certes en très grand péril, mais une chose est sûre, c’est qu’il n’est pas entre les mains de 30 millions de bulletins de vote. Il ne peut appartenir qu’à une élite, si elle a le courage de se manifester et, précisément, de dire “non” à ce beau “modèle démocratique”.
    Les belles phrases sur “les tensions nées du multiculturalisme” et “la crise du vivre-ensemble” sont au mieux inutiles.

  3. Hollande entend tourner la page ? Mais il laisse ses sbires entretenir la polémique http://www.bienpublic.com/actualite/2012/03/28/pour-rebsamen-la-fin-de-l-operation-de-toulouse-a-ete-un-fiasco

  4. Comprenons-bien que c’est toute l’oumma qui est avec l’assassin. Cela fait beaucoup de monde, convenons-en. Et c’est à cela que la fracture identitaire peut se mesurer. Il s’agit même d’un abîme qui nous sépare, irrémédiablement.
    Mais ces beaux messieurs se jouent de leurs auditeurs/électeurs en feignant d’ignorer qu’une seule promenade dans certaines zones de la région parisienne peut soudainement devenir très désagréable, sinon fatale. D’ailleurs ne dit-on pas que les victimes l’auront bien cherché?
    Réécoutons-les parler avec attention de ce qui vient de se passer. Devant le micro, les imams vont même jusqu’à exclure l’assassin de leurs rangs afin de ne pas répondre aux questions qui les accusent.
    Oui l’islam, avec son application binaire et systématiquement involutive, fait l’islamisme puisque le coran en est le mode d’emploi, les prédicateurs et autres imams n’étant que des allumeurs, le mahomet un exemple mythique illustré par les h’adith repris sans cesse dans un fixisme infernal.
    N’oublions pas davantage le spectacle du sacrifice rituel auquel on accoutume les jeunes enfants. Oui, on les habitue ainsi à l’horreur de l’agonie sanglante de nos compagnons les bêtes. C’est encore et toujours la banalisation du sang.
    L’absence de fermeté pour contrer l’islam dans ses innombrables mensonges lui laisse libre cours et ainsi avance le jihad, petit à petit, avec des millions de crimes et délits commis chaque année… La population carcérale illustre assez ce propos et pour ceux qui douteraient un petit tour dans les salles d’audience les édifiera. L’extranéité de son droit et de sa pratique en font un signe éminent de barbarie dans ce qui reste de France dans le cœur des gens.
    Le CFCM et la construction forcée de mosquées en France sont de l’ordre la pire aberration politique.

  5. Pour ne parler que du comble de l’horreur : trois petits enfants froidement assassinés en raison de leur religion.
    Mais ces crimes mettent en jeu les droits fondamentaux de l’homme, le droit à la vie, droit condition de tous les autres droits et la liberté religieuse, droit pivot des droits de l’homme. C’est donc très grave. C’est central dans la vie en société.
    On doit au contraire se poser la question des causes de ces crimes qui n’ont rien de crapuleux et éradiquer cette cause. Ces crimes bafouent les principes fondamentaux de notre constitution. Ils concernent éminemment la politique.
    Plus jamais ça ! Et pour cela ne tournons pas la page, mais réfléchissons.

  6. Pour les beaux esprits, la France a été passée par pertes et profits depuis longtemps.
    Pendant l’affaire Merah, nous avons sans cesse entendu parler de lutte pour sauver la République ! A vrai dire, personne n’a vraiment cru qu’elle était en danger.
    D’où la nécessité de tourner la page en vitesse.

  7. A lire, tres interessant :
    http://www.polemia.com/article.php?id=4710

  8. Ivan Rioufol était bien seul face à tous ces démagos qui, en effet, sont aveuglés par leur pseudo tolérance et ouverture d’esprit. Ils refusent de voir la réalité !
    Pour eux, il n’y a pas de danger Islamiste venant des banlieues, ou mieux selon le rappeur Disiz, si M. Merah avait pu aller à la Mosquée (il n’y en a pas sur Toulouse) il aurait pu découvrir le véritable Islam, et ne serait pas devenu un djihadiste… Finalement c’est la faute à qui tout ça ?
    Mais la cerise sur le gâteau a été la vision de l’écrivain De Toledo qui voit pour nous une Europe Hybride ! C’est un fait et il faudrait l’accepter, et oublier l’histoire de chaque nation…
    C’est très inquiétant…

  9. “Tourner la page de l’affaire Merah?”… C’est même très simpliste… du simplisme des autruches. Celles qui reçoivent la mort sans même la voir venir.
    Au fond, elles sont “sereines” jusqu’au bout.
    Ceci n’est une variante politique de l’euthanasie !

  10. La page va tournée … en effet, mais pas dans le sens ou ls l’entendent. Actuellement n’oublions pas que nombre de jeunes de confession musulmane partent en Algérie du sud et en reviennent transformés; plus de filles, plus de hach, plus de cam et tous barbus ….. Cherchez l’erreur ?
    Et que fait donc la police ? Pas grand chose semble t-il, sur ce sujet plus que bouillant.

  11. Le consensus sur “il faut tourner la page” indique bien que cette affaire fait sortir les menaces les plus graves qui pèsent sur l’avenir de la France (du moins de ce qu’il en reste)
    Personne du “politiquement correct parlementaire” ne veut regarder la réalité en face .
    Merci à Marine Lepen d’etre la seule des 10 à dire le vrai .

  12. ..tourner la page…nos enfants….ces petits assassinés…et nos fils militaires…on se moque de qui…?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services