Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Toulon : propagande LGBTQ avec l’argent du contribuable

Toulon : propagande LGBTQ avec l’argent du contribuable

Laure Lavalette, conseillère municipale RN à Toulon, a dénoncé la propagande en faveur de l’idéologie du genre :

Je saisis l’occasion pour vous dire tout le mal que nous pensons du dernier Théma du théatre liberté, #Théma 33 qui se termine dans quelques jours, dénommé “Féminin, Masculin”.

Alors, le programme annonce vite la couleur, il s’agit d’aborder la question du genre.

Quelle part de féminin et de masculin se trouve en chacun de nous? Comment évoluent elles? Peut on remettre en cause les constructions sociales normatives? Autant de questions qui traversent le mouvement queer et nous concernent tous”

Eh bien, figurez vous que non, nous ne sommes pas tous concernés par ces théories nauséabondes.

Figurez vous que personnellement par exemple, mon identité sexuelle ne me pose pas de problème et que je suis très à l’aise avec mes attributs féminins!

En fait, pendant deux mois, le théâtre Liberté s’est livré à de la propagande LGBTQ, et ce avec l’argent du contribuable…

Conférences, tables rondes, courts métrages, ciné rencontre, théâtre, tous les moyens sont bons pour déconstruire un peu plus et se mettre au service de cette idéologie mortifère.

Transidentité, fin du modèle masculin/féminin, promotion du modèle queer, gender fluide, transféminisme, tout y passe avec pour objectif avoué de mettre fin à la domination masculine: il faut tordre le cou au mâle blanc hétérosexuel (d’ailleurs, cela manque un peu de transgenre ou autres drag Queen dans cette assemblée qui, si on en croit le programme de ce Théma n’est pas très représentative de la société!).

Quant à la domination masculine, je préférais le temps où Alain Delon dominait Romy Schneider au bord d’une piscine plutôt que le spectacle donné par la nuit du voguing au théâtre Liberté!

L’exposition “Faux semblants” est une horreur, hyper limite, on y voit des androgynes squelettiques (alors même que les photos des mannequins trop minces sont désormais pénalisées), des trouples… bref l’artillerie lourde bobo est déployée au théâtre Liberté pour semer le trouble et la confusion.

Et cerise sur le gâteau, la marraine est Christiane Taubira, avouez que comme idéologue on ne fait pas mieux.

Alors monsieur le maire, je sais que vous êtes très fier de cette scène nationale mais franchement ces deux derniers mois ont dépassé l’entendement. Sachons raison garder comme vous dites si souvent!

Honte à Berling,

Honte au #théma 33

Vive Alain Delon!

Partager cet article

2 commentaires

  1. Et qui fait des ROSAIRES pour pulvériser ces abominations?!Quand je pense que les cathos ont la solution mais “ils n’ont pas le temps” …Punaise 3 chapelets c’est pas la fin du monde!!Allez hop au boulot sinon pas la peine de pleurer…

  2. Toujours excellents, ces élus RN. C’est vraiment un parti qui recèle quantité de belles pépites. ……

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services