Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Toujours plus loin dans la supra-nationalité

Il fallait s'y attendre. Le traité de Lisbonne n'est même pas entré en vigueur que les européistes favorables à une Europe fédérale et supra-nationale évoquent déjà l'étape suivante.

Ainsi, le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, s'est prononcé pour la création d'une armée européenne :

Armée européenne "Si nous n'avons pas de politique étrangère commune, il y a un risque que l'Europe devienne marginalisée. Elle va être dépassée par le G2 de l'Amérique et la Chine, c'est-à-dire l'axe pacifique, tandis que l'axe atlantique sera oublié (…) Après Lisbonne nous n'avons plus d'alibis (…) Chaque pays apporte une contribution militaire identique, chacun apporte des véhicules blindés, des hommes, des chars, des avions, en Afghanistan. Si nous avions une armée européenne, l'Italie pourrait envoyer des avions, la France des chars, la Grande-Bretagne des véhicules blindés, et de cette façon nous pourrions optimiser nos ressource

Cette idée avait déjà été évoquée par Angela Merkel en 2007

Partager cet article

6 commentaires

  1. Pourquoi pas ?
    Les Croisades, c’était un peu cela, supra national, européen et catholique, non ?

  2. En outre, nous voyons dans les propos de Franco Frattini que le but de cette « armée européenne » n’est pas une plus grande indépendance vis à vis des États Unis (« tandis que l’axe atlantique sera oublié »).
    En ce cas elle est d’autant plus inutile.

  3. Ça, on est tranquille, ça ne fonctionnera jamais…
    Les précédents sont nombreux : l’échec de l’armée franco-allemande (pourtant avec deux partenaires)… et surtout l’Afghanistan où chacun opère pour soi et l’opérabilité au final un vain mot.
    Sans compter l’industrie de la défense « européenne ».
    Ce sera hélas juste l’occasion de finir de dépecer l’armée française de ses derniers attributs sous le prétexte fallacieux qu’il y aura ce qu’il faut au niveau européen…

  4. Pour faire des supplétifs de l’OTAN, en fait Etats-Unis, il y a pas de problème on est déjà dans cette configuration là.

  5. “l’Italie pourrait envoyer des avions, la France des chars, la Grande-Bretagne des véhicules blindés”
    …et tout le monde parlera un anglais de cuisine et se tirera dessus au bout d’un quart comme les Américains et les Anglais en Irak et en Afghanistan !
    D’autre part, il faudrait que :
    – l’Italie puisse envoyer des avions,
    – la France puisse envoyer des chars
    – la Grande-Bretagne puisse envoyer des véhicules blindés
    Et c’est pas gagné !

  6. L’Italie, elle, enverra des pots de vin.
    Et la France de la chair à canon – pardon à IED.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services