Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Totalitarisme LGBT en Irlande

Jeanne Smits écrit sur RITV :

Logo11"le gouvernement de l’Irlande menace de retirer plus d’un million et demi d’euros de subventions publiques aux agences de rencontres ou de conseil conjugal et familial qui refusent d’offrir leurs service aux couples homosexuels. Les conseillers sont accusés de « discrimination » contre les LGBT. Sans les fonds publics qui leur permettent de fonctionner, des agences comme Accord qui revendiquent une identité catholique, n’auraient plus d’autre solution que de fermer leurs portes, vu qu’elles ont déjà perdu plus de 40 % de leurs subventions publiques il y a trois ans, au moment où Irlande a légalisé le « mariage » gay.

L’organisme qui s’occupe du financement des conseillers conjugaux, Tusla, est chapeauté par Katherine Zappone, ministre pour l’enfance. Tusla gère 735 millions d’euros de subventions par an, et vient de mettre en place une nouvelle charte dont le cahier des charges pour 2018 précise que tout agence de conseil conjugal recevant des fonds publics par son truchement devra accepter de mettre en place et de respecter une politique de non-discrimination.

Une fois de plus, c’est une législation « pour l’égalité » ou de « non discrimination » – en France, on parlerait de loi « antiraciste » – qui est utilisée pour empêcher des groupes, fussent-ils confessionnels, d’agir en fonction de leurs convictions. […]

Parmi les agences catholiques qui refusent explicitement leurs services aux couples homosexuels, la plus importante est celle gérée par les évêques catholiques d’Irlande, Accord. Avec 1.593.000 euros de fonds publics reçus en 2016, c’est toujours l’agence de conseil la plus aidée par l’Etat en Irlande, malgré plusieurs coupes sombres réalisées depuis 2010 où elle avait reçu 3,5 millions d’euros. Accord est notamment chargé de faire des cours l’éducation sexuelle dans les écoles, où on lui reproche de ne pas présenter la contraception ou les relations homosexuelles aux jeunes. […]"

Partager cet article

8 commentaires

  1. Les déviances sexuelles proviennent d’un déséquilibre environnemental : absence de l’autre sexe, manque d’un père substitué par un pédophile, mauvaise rencontre, famille désunie etc….
    Un état qui travaille pour le bien de sa population et non des lobbies, se doit de protéger les familles.
    En obligeant des enfants déjà touchés par le malheur à être adopté par des couples homosexuels… Cela va à l’encontre du bien commun. Et particulièrement du plus faible. Aux USA, une agende demandait aux enfants s’ils accepteraient d’être adoptés par deux hommes, la réponse fut négative. Ils rêvaient tous d’avoir un père et une mère.
    Le gouvernement irlandais a cette attitude depuis qu’elle est entrée dans l’Union Européenne. Si celle-ci est néfaste pour sa population, il est du devoir des politiciens de la quitter.
    Mais en France, n’a-t-on pas le même problème ? Pourtant les organisations catholiques ne demandent pas aux hommes politiques un frexit. Comme quoi l’hypocrisie règne à tous les échelons. Et cela au dépens des plus faibles.

  2. Ce qui montre une fois de plus la perversité du système des subventions “publiques”.

  3. n’est ce pas un bien pour un mal?
    l’indépendance de l’Eglise catholique est indispensable? ces sites peuvent essayer de lever des fonds!
    mais ces sites sont-ils indispensables? ces rencontres peuvent se faire au sein des paroisses, de l’évêché ; revenir à l’humain, le web ne remplace pas les relations familiales ou familiales

  4. et pourquoi ne pas dire la vérité vraie : “la dictature homosexuelle” ?
    http://www.konbini.com/fr/tendances-2/83-russes-considerent-homosexualite-condamnable/

  5. LGBT totalitarianism in Ireland
    Jeanne Smits writes on RITV :
    Logo11 ” The Government of Ireland is threatening to withdraw more than one and a half million euros in public subsidies from dating and marriage and family counseling agencies that refuse to provide services to same-sex couples. ” discrimination against LGBT people, without the public funds that allow them to function, agencies like Accord claiming a Catholic identity would have no choice but to close their doors, as they have already lost more than 40 % of their public subsidies three years ago, when Ireland legalized gay “marriage”.
    Tusla, the funding agency for marriage counselors, is headed by Katherine Zappone, Minister for Children. Tusla manages 735 million euros in grants a year, and has just put in place a new charter whose specifications for 2018 specifies that any marriage counseling agency receiving public funds through it will have to agree to put in place and respect a policy of non-discrimination.
    Once again, it is legislation “for equality” or “non-discrimination” – in France, we would speak of “anti-racist” law – which is used to prevent groups, even if they are denominational, from acting according to their convictions. […]
    Among the Catholic agencies that explicitly deny their services to homosexual couples, the most important is the one managed by the Catholic Bishops of Ireland, Accord. With € 1,593,000 of public funds received in 2016, it is still the most supported state aid agency in Ireland, despite several dark cuts made since 2010 when it received 3.5 million euros. Accord is responsible for teaching sex education in schools, where it is criticized for not presenting contraception or homosexual relations to young people. […] ”
    Översätt
    Totalitarisme LGBT en Irlande
    Totalitarisme LGBT en Irlande
    lesalonbeige.blogs.com

  6. Ne jamais rentrer dans le piège des subventions d’Etat.

  7. D’accord avec ohlala et Stephe : comme la dérive de l’Église germanique le montre cruellement, la dépendance financière engendre l’asservissement.
    On ne peut pas servir Dieu et Mammon.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services