Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : Turquie

Tollé après l’ouverture d’un nouveau chapitre d’adhésion de la Turquie à l’UE

La
présidence lituanienne de l'Union européenne a annoncé ce matin
l'ouverture d'un nouveau chapitre dans les négociations d'adhésion avec
la Turquie. Il s'agit du chapitre de la
politique régionale. Ce sera le 14e sur 35. (Un seul a été conclu)

Charles-Henri Jamin, Président du Parti Chrétien-Démocrate, réagit vivement :

«Je réaffirme haut et fort l’opposition du Parti Chrétien-Démocrate à l’intégration de ce pays dans l’espace communautaire.
L’Europe doit rassembler les peuples et nations de civilisation judeo-chrétienne présents sur le continent européen. Telles étaient la volonté des pères fondateurs et le choix du drapeau européen.
Alors que la construction européenne est en crise, il convient de lui redonner du sens. Seule une alliance fondée sur une civilisation commune pourra y contribuer.
Souhaiter l’élargissement de l’Union sur de seules considérations économiques aboutirait à dissoudre le lien historique et anthropologique de l’Europe. Il y a là une ligne de principe à ne pas franchir.
Par ailleurs, et ce de manière conjoncturelle, la Turquie ne reconnait toujours pas Chypre, pays membre de l’Union, ainsi que sa responsabilité dans le génocide arménien.
Le Parti Chrétien-Démocrate appelle les Français à s’opposer fermement contre l’intégration de la Turquie à l’Union Européenne ».

Yannick Moreau, Député UMP de la Vendée, dénonce :

"Les technocrates de la Commission européenne tentent une nouvelle fois
d’imposer leur vision de l’Europe, une Europe sans cohérence ni racines
. Mais si l’Europe se construit sans les peuples, elle court à sa perte. « Est-il vraiment raisonnable et prioritaire en
ces temps perturbés de vouloir intégrer dans notre communauté un pays qui possède des frontières avec la SYRIE, l’IRAK et l’IRAN ? » La réponse est évidemment NON. La nécessaire coopération entre la TURQUIE et l’Union Européenne passe par la conclusion d’accords privilégiés respectant les
particularités de chacun plutôt que par la volonté de fondre les identités respectives dans
un magmainforme."

Pour Véronique Besse, député MPF, cette décision de rouvrir les négociations avec la Turquie est « inacceptable pour trois raisons :

  • La Turquie n’est pas en Europe ; ni géographiquement, ni culturellement.
  • La Turquie ne remplit pas les conditions d’adhésion à l’Union européenne.
  • La France n’en a pas les moyens.

En 2013, la candidature de la Turquie a encore coûté 165 millions d’euros aux contribuables français.
Dans le contexte économique actuel, et compte tenu de la dette croissante de notre pays, les Français attendent du Gouvernement qu’il s’occupe d’abord de leurs préoccupations ».

Partager cet article

14 commentaires

  1. et pourquoi pas la Chine ou le Japon pendant qu’ils y sont ?
    cela devient vraiment n’importe quoi.

  2. Un préalable qui devrait être respecté avant d’aller plus avant: que la Turquie reconnaisse la légitimité de l’existence de TOUS les pays actuellement membres de l’Union Européenne et qu’elle le traduise en actes en évacuant le territoire de l’état-membre qu’elle occupe indûment depuis des années.

  3. c’est sans doute une demande de leonarda au grand toumou ??, de qui se fout on ????

  4. Le Premier ministre turc Tayyip Erdogan, a répété en public les mots d’un poème turc, écrit en 1912 par le poète nationaliste Ziya Gökalp : “Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats”.

  5. La Turquie est comme le sparadrap sur le doigt du capitaine Haddock en bien plus nocif : impossible de s’en débarrasser….
    M. Erdogan a bien dit :
    “grâce à vos lois, nous vous envahirons, grâce à notre religion, nous vous dominerons”….
    Et si la Commission Européenne méditait cela ????

  6. Un évêque catholique raconte que, pendant une réunion inter-religieuse en Turquie, un clerc musulman respecté dit à la foule : « Grâce à vos lois démocratiques, nous vous envahirons. Grâce à nos lois islamiques, nous vous conquerrons ».

  7. L’argument du PCD sur le génocide arménien n’a pas de sens : la France fait partie de l’UE sans reconnaître le génocide vendéen, et si la Turquie reconnaissait le génocide arménien, elle n’aurait de toute façon rien à faire en UE.

  8. Une des nombreuses conséquences négatives de l’ère Hollande. Si ni l’Allemagne, ni la France ne s’y oppose, c’est mal parti. Il faut continuer le tintamarre contre ce projet d’adhésion tout à fait scandaleux.

  9. “Une des nombreuses conséquences négatives de l’ère Hollande.”
    La zizanie!
    “Si ni l’Allemagne, ni la France ne s’y oppose, c’est mal parti.”
    Et ben houai!
    …C’est de la dynamite….
    “Il faut continuer le tintamarre contre ce projet d’adhésion tout à fait scandaleux.”
    Et ben houai!
    …ça va tinter…y en a marre…

  10. Nos politiciens sont traite à notre pays, à notre culture et civilisation chrétienne face à l’islam conquèrent. Honte à eux et à leur familles.

  11. La Turquie dites-vous ? C’est bien la puissance occupante de Chypre, un pays de l’UE, non ???

  12. 330 entreprises françaises auraient pus recevoir 500000 euros chacune pour les aider a progresser et a embaucher
    Au lieu de ça 165 millions d’euros partent pour aider la Turquie a entrer dans la communauté européenne.
    Le coût d’opportunité est élevé. Apprenons à voir et à communiquer sur les conséquences de deuxième, troisième voire même 4ème ordre, des décisions politiques qui vont à l’encontre du bien commun.
    Qui pense encore que la France est gouvernée par des gens qui aiment la France ? Alors pourquoi voter pour eux.
    ( c’est à s’arracher les cheveux de la tête )
    Comme l’apôtre Barthélemy qui évangélisait en Turquie ( et qui a été écorché vif et qui est mort en martyr) fléchissons le genoux 100 fois par jour pour demander à Dieu d’enchainer sur place les anges de la mort.

  13. Vovo cela rejoint ce que me disait un ouvrier Turc( majoritaire on vos tuera )1970 c’est pas d’aujourd’hui?

  14. “Les technocrates de la Commission européenne” nommés aussi par… l’UMP de Yannick Moreau

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]