Tintin a 80 ans

S1 Le 10 janvier 1929, Hergé crée, sur commande de l'abbé Wallez, propriétaire du journal Le Vingtième Siècle, le personnage de Tintin pour le supplément jeunesse Le Petit Vingtième. C'est l'abbé Norbert Wallez, qui a l'idée d'inventer un personnage qui pourra montrer aux jeunes Belges la situation en URSS. Il confie ce projet à Hergé. C'est ainsi que naît Tintin. L'abbé Wallez compte sur ce « reportage » pour dénoncer les méfaits du communisme. Ainsi, Hergé joue avec la prétendue bonne santé économique de l'Union : le héros Tintin visitant une usine s'aperçoit qu'elle n'est en fait qu'un simple décor. Il découvre également qu'on ne distribue pas de pain aux jeunes enfants non communistes, et que le gouvernement détourne les récoltes des paysans à des fins de propagande à l'étranger. Un agent du Guépéou rêvant de capturer Tintin déclare :

"Je serai décoré de l'ordre de la « faucille d'aluminium étiré » !"

S Il existe aussi une scène où trois communistes s'adressent à un rassemblement de personnes pour procéder à un « vote » entre une liste communiste et une liste non communiste. Les trois communistes demandent à ceux qui sont pour la liste non communiste de lever la main, le tout en braquant leurs revolvers sur la foule. Personne n'osant lever la main, la liste communiste est donc élue à l'unanimité.

L'URSS n'est plus, bon anniversaire à Tintin !

Michel Janva

7 réflexions au sujet de « Tintin a 80 ans »

  1. HV

    The Economist vient de consacrer à Tintin un long article intéressant (et plutôt hostile). Ce qu’il en ressort à mes yeux : Tintin comme parabole de l’évolution politique de la masse des catholiques, des années 20 à 70 – de l’assurance coloniale et anticommuniste des débuts à Tintin et les Picaros où il ne semble rester qu’une seule certitude politique : l’opposition à l’usage de la force et à la peine de mort.
    http://www.economist.com/displaystory.cfm?story_id=12795471

Laisser un commentaire