Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Homosexualité : revendication du lobby gay

Têtu revient en kiosque pour militer en faveur de la GPA

Têtu revient en kiosque pour militer en faveur de la GPA

Suite à la reprise du titre TÊTU en mai 2018, par Albin Serviant, Directeur de la publication, et Romain Burrel, Directeur de la rédaction, le 21 novembre, le magazine LGBT fait son retour en kiosques avec une périodicité trimestrielle. Pour combien de temps ? Le temps d’une prochaine faillite.

Le magazine publie dans ce numéro une enquête sur l’homophobie à l’école, et interroge Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale sur les solutions qu’il compte mettre en place. En effet, dans le cadre de leur projet commun pour le développement de l’éducation artistique culturelle et sensorielle à l’école, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et Franck Riester, ministre de la Culture, lancent la plateforme cinéma.lesite.tv. Elle met gratuitement à la disposition des collèges et des lycées cinquante films de patrimoine.

Or, parmi les films proposés par le site, il y a “La belle saison”. La Belle Saison est un film français évoquant une relation amoureuse entre une agricultrice et une enseignante et militante féministe dans la France des années 1970. Pour le magazine LGBT “Têtu”, le film “La Belle Saison” fait partie des “sept films lesbiens incontournables à découvrir ou à revoir, encore et encore“… Jean-Michel Blanquer, militant LGBT ?

Le numéro de ce trimestre publie une tribune d’Alexandre Urwicz, président des familles homoparentales (ADFH), en faveur de la location d’utérus et de la vente d’enfants – ladite GPA – dans laquelle il s’en prend – sans originalité – à l’Eglise catholique :

Partager cet article

3 commentaires

  1. la mauvaise herbe a fini par repousser. Il ne faut pas demander qui sont les financiers véreux qui ont remis ce torchon à flot… jusqu’au prochain naufrage, que l’on espère prompt et cette fois définitif.

    • Soros va y laisser toutes ses économies , ” heureusement ” que micron preleve sa dime pour le compte du vieux afin de le renflouer . Personne ne peut croire que c est pour la transition écologique , sa dime mais bien pour suppléer le manque à gagner de cette vieille pédale, qui arrose cette feuille de chou à fonds perdus.

  2. Un peu plus bas que leur nombril je dirais

Publier une réponse