Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Terrorisme d’extrême-gauche

Terrorisme d’extrême-gauche

Un Italien d’une quarantaine d’années a été interpellé à Paris, juste après avoir mis le feu à une voiture immatriculée au corps diplomatique. Père de famille en apparence respectable, il appartiendrait en réalité aux milieux d’extrême gauche, revendiquant plus précisément une filiation arnacho-autonome.

En quelques années, il serait à l’origine de plus d’une soixantaine d’incendies similaires, avec un mode opératoire particulièrement précis.

Les enquêteurs de la Sous-direction de la section antiterroriste (SDAT), spécialisés dans l’infra-terrorisme, ont mené une enquête de quatre mois (longues heures de surveillance, écoutes téléphoniques et filatures) pour l’appréhender.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Cet Italien risque une sanction exemplaire. Un stage de polo par exemple.

  2. Il va recevoir la Légion d’Honneur car les voitures détériorées qu’il faut réparer, c’est bon pour la croissance grâce aux réparations et à la hausse du prix des assurances. Sans la drogue et la racaille, on serait à -10% de croissance… au moins.

Publier une réponse