2 réflexions au sujet de « Terreur à Saint-Cyr l’Ecole »

  1. Arold

    En 1940 aussi il y avait des frictions entre les Français et les Européens d’origine allemande qui avaient dépassé le sens de la mesure. Et puis finalement tout s’est bien passé. En 1945 les choses étaient résolues et chacun était content de se retrouver chez soi.
    Il n’y a pas de raisons pour que le problème évoqué entre Yvette et Youssof ne trouve pas sa solution. Youssof a commis une incivilité envers Yvette.
    Je ne doute pas un seul instant que lorsque le peuple français aura repris ses esprits (j’entends par là lorsque la Princesse si longtemps endormie sera sortie de sa torpeur par le baiser de son Prince du 21ème siècle), il apprendra les bonnes manières à Youssof, qui a été mal élevé par ses parents.
    Evidemment le citoyen européen d’origine hongroise accompagné de la citoyenne européenne d’origine italienne qui « gouvernent » cette région qui se trouve à l’Ouest de l’espace Schengen (nommée le plus souvent « €urope ») ne sont en rien concernés par ces « incivilités » plus haut mentionnées, puisque ces incivilités ne concernent pas leur pays. Ils ne sont d’ailleurs que les modestes et fidèles employés du gouvernement mondial qui règne sans partage et sans partager depuis 1989, depuis la chute du mur de Berlin. Chute qui précéda donc de 20 ans la chute du gouvernement mondial.
    Arold

  2. zazie

    @ Arold
    Voici un excellent commentaire, fort à propos, et remarquablement écrit ; je crains seulement qu’en sa première partie il soit inaccessible à nombre de jeunes -et moins jeunes- lecteurs, car…. Petit florilège : “C’est où Munich ? Je ne connais pas l’Allemagne.” ; Un pacte germano-soviétique ? Tu délires, les Russes étaient nos alliés ; la preuve, Normandie-Niémen” ; “Ah bon? Alors, le Sud n’était plus en France?” ; Etc….
    Je suggérerais bien de créer un nouveau permis de conduire (les affaires du pays), incluant une épreuve obligatoire à fort coefficient d’Histoire de France ; mais la HALDE serait capable de me faire des misères!

Laisser un commentaire