Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Homosexualité : revendication du lobby gay / L'Eglise : François / Pays : Etats-Unis

Tentative d’instrumentalisation de la visite du pape aux Etats-Unis

Lu ici :

"Lors d'une cérémonie pour le pape François à Washington, des activistes pro-contraception et des droits homosexuels et transgenres ont été invités par la Maison Blanche. Un porte-parole du Vatican craint que leur présence ne soit perçue comme un soutien du souverain pontife. 

Ils seront plusieurs milliers sur la pelouse de la Maison Blanche, mercredi, pour accueillir le pape François en visite aux Etats-Unis. Mais déjà, un grain de sable vient enrayer la cérémonie. Selon la presse américaine, le Vatican s'est offusqué ce mardi des invitations lancées par la présidence américaine.

Car parmi les 15 000 personnes qui seront présentes, le Saint-Siège a repéré quelques activistes des droits LGBT (…) Mateo Williamson, un catholique transgenre, Vivian Taylor, une épiscopalienne transgenre ainsi que Gene Robinson, le premier évêque épiscopalien ouvertement gay ont reçu un carton d'invitation, précise le Washington Times. Un blogueur catholique gay sera également de la partie ainsi qu'une religieuse qui a fait campagne pour l'Obamacare (…)

 

 

Contacté par le Wall Street Journal, un officiel du Vatican dit craindre que leur présence ne soit interprétée comme un soutien implicite du Saint-Siège. La communauté catholique traditionnelle craint, selon la presse, que la Maison Blanche n'instrumentalise la visite du pape. Selon eux, Barack Obama voudrait en profiter pour enfoncer le clou sur sa politique des droits des homosexuels et de la contraception (…)"

Partager cet article

8 commentaires

  1. Il est évident que l’Amérique franc maçonne va tenter de piéger notre très saint père.
    Le Vatican doit se protéger des initiatives toxiques de Barack Obama et de ses pairs.
    Il n’y a aucune place aux LGBT dans nos cérémonies excepté s’ils se convertissent.
    Autant dire que ce n’est pas gagné.

  2. Je n’ai pourtant pas souvenir qu’Obama avait invité un imam “ouvertement” (sic) “gay” ou une “muftie” transgenre quand le Roi du Maroc, Commandeur des Croyants, est venu à la Maison blanche la dernière fois.
    Pourtant le Maroc punit légalement l’homosexualité de 6 mois à 3 ans de prison, et l’Islam la punit canoniquement de mort. L’Eglise catholique, qui n’emprisonne pas les homosexuels et ne les condamne pas à mort, qu’a-t-elle bien pu faire pour mériter les leçons de tolérance de M. Obama ?

  3. C’est évident que la Maison Blanche instrumentalise la visite du pape comme elle instrumentalise la plupart des pays de la planète et cela dans le mauvais sens. Cette puissance montre son vrai visage qui serait celui de la seconde bête de l’apocalypse : deux cornes ( Républicains et Démocrates) qui parle comme un agneau mais agit comme un loup.

  4. Avec Obama au pouvoir, promoteur aux USA et dans le monde de modèles sociétaux qui sont contraires à ceux de l’Église, il ne fallait pas se rendre aux États-Unis pour le moment.
    Le Saint-Esprit n’éclaire visiblement pas ce pape tant il accumule les bévues depuis son élection à la chaire de saint Pierre.

  5. C’est impressionnant de voir à quel point peuvent s’abaisser, ici au plan du procédé, de la forme comme du fond, les hommes politiques même des plus grandes nations.
    Et ils n’hésitent même pas à montrer avec constance leur lâcheté, car il est plus facile de faire les fiers-à-bras, (on en a un bel exemple aussi en France, avec notre matamore gazeur national), contre des personnes pacifiques que contre des gens violents et dangereux

  6. “Un officiel du Vatican dit craindre….” Au bal des périphrases et euphémismes, ces borgnes auront les plus jolies soutanes…ou robes! Le seul fait que la Maison Blanche ait donné le mot d’ordre à tous les hurluberlus LGBT invités de ne pas porter de vêtements blancs ( ou en accord avec le Vatican?), aurait dû leur mettre la puce à l’oreille. Ainsi, la foule autour du pape aura-t-elle les couleurs, encore une fois usurpées, de l’Arc-en-Ciel. Cela fera un effet “bœuf” sur les futurs posters de propagande.
    Barack Obama, cet homosexuel notoire des saunas “gay” de Chicago, (dans deux d’entre eux, il avait même une suite dénommée “sénatoriale”, en conformité avec ses fonctions d’alors) et qui aura caché ses travers pour ne pas entraver sa marche vers la Maison Blanche, n’en finira jamais de renvoyer l’ascenseur à ceux qui le faisaient ouvertement chanter dans leurs revues et magazines. Sans parler du livre de Larry Sinclair, mille fois menacé de procès, mais jamais jugé pour ses révélations des plus explicites. Un autre courageux, Donald Young, compagnon de chœur d’Obama pendant vingt ans, dans la vraie-fausse église de Jeremiah Wright, spécialisée en mariages “play it down” pour homosexuels noirs ambitieux mais désireux de donner le change en épousant des femmes comme Michelle Robinson (peut-être une vraie femme, mais stérile et que personne n’a jamais vu en photos avec les deux filles qu’elle dit avoir eues avec Obama quand elles étaient bébés) fut exécuté, “in the Chicago way”, en plein jour, d’une balle dans la tête, pendant la première campagne présidentielle dudit. Sa mère éternellement éplorée, tient toujours un blog, où elle explique tout. Il suffit de cliquer, sur n’importe que moteur de recherches, “Donald Young…Obama…”

  7. Au saint Père de se saisir de l’opportunité pour enfoncer le clou et condamner fermement l’homosexualité.

  8. Obama est un cave… Pire que Carter! On ne retiendra rien de ses mandats si ce n’est son incompétence ! Vivement qu’il dégage, et plus généralement, ras le bol des us et de leurs valeurs dépravées qu’ils veulent imposer au monde! Dommage les catholiques ne gobent pas l’obamania!
    L’EUROPE JUSQU A L’ OURAL… De Gaulle avait raison, et vive Poutine!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services