Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Tensions entre la Slovaquie et les commissaires de Bruxelles

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"le Premier ministre slovaque Iveta Radicova continue de justifier son refus de participer au fond de sauvetage de la Grèce (signé par le précédent gouvernement). […] A propos des critiques du commissaire Olli Rehn :

R «La façon dont cet homme, un responsable non élu de Bruxelles, a évoqué les membres librement élus du Parlement slovaque, était insultante. Je demanderai des excuses publiques à ce sujet lors de ma visite à Berlin.» «L'Europe ne doit pas être constituée d’un grand frère et de nombreux satellites qui doivent obéir aux plus grands, plus puissants et plus riches. Nous nous souvenons très bien de ce que cela signifie d'être un satellite… Je ne veux pas comparer, je veux seulement mettre en évidence que la démocratie signifie aussi écouter les arguments de ceux qui peuvent être très petits, mais sont conscients de leurs responsabilités. Dire que la Slovaquie agit de façon irresponsable, cela doit cesser. Pour le dire en toute clarté : quand des hommes politiques démocratiquement élus soulèvent des critiques, ils ont le droit de le faire. Mais les administrateurs européens n'ont pas ce droit, ils ne l’ont jamais.»"

Partager cet article

3 commentaires

  1. J’aimerais beaucoup que Madame Iveta Radicova devienne Premier Ministre en France. Cela nous changerait enfin des ministres-fantoches ne parlant que pour ne rien dire et tremblant au moindre froncement de sourcil d’un fonctionnaire de Bruxelles.

  2. La Slovaquie commence à se montrer enfin de plus en plus opposée à la suprématie de l’UE. Mais cette opposition ne concerne-t-elle pas uniquement la question de l’aide à la Grèce? Car franchement le reste du temps, on n’entend jamais la Slovaquie dire quoique ce soit contre Bruxelles.
    Contrairement à Vaclav Klaus et les jumeaux Kaczynski qui critiquaient beaucoup plus souvent l’oligarchie bruxelloise.
    Cependant, depuis la défaite des conservateurs en Pologne (car cette nouvelle “droite libérale” est le clone de l’UMP), nous avons besoins de nouveaux soutiens souverainistes à travers le vieux continent.

  3. Je n’ai pas de notions particulières de slovaques mais dans beaucoup de langue indo-européenne radi- est la racine pour … racine, coïncidence ou prise de conscience des acquis issus de l’éducation et de la culture transmise… Radicova, de façon bête j’aurai envie de traduire: fille de ses racines!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services