Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Tempête sur la Syrie

L’enquête sur l’assassinat d’Hariri a connu un rebondissement spectaculaire ces derniers jours. En effet, le (désormais ex-) vice-président syrien, Abdel Halim Khaddam, qui séjourne à titre privé à Paris actuellement, a révélé que le président syrien, Bachar el-Assad lui avait confié avoir menacé Rafic Hariri, affirmant qu’il «(écraserait) tous ceux qui (lui) désobéiront».

Au fond, tout le monde s’en doutait. Mais que cette information soit révélée par le numéro 2 syrien, voilà qui est surprenant. Cela montre que le régime d’Assad est à bout de souffle et que les proches d’Assad quittent le navire, espérant sans doute bénéficier d’une part de gâteau -voire du pouvoir- lors de sa chute. Contrairement à Assad, membre de la secte musulmane des Alaouites, Khaddam est un sunnite. Comme Hariri.

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services