Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Témoignage d’une famille obligée de financer l’AVS de leur enfant scolarisé dans le Hors-Contrat

Partager cet article

12 commentaires

  1. C’est une honte ces parents financent le système au même titre que tous les parents qui ont leurs enfants dans le système éducatif sous contrat. Ce n’est qu’un épisode de plus dans la lutte des pouvoirs publics contre la liberté de l’enseignement !

  2. Il faut s’attendre à ce que les écoles Hors-Contrat – surtout si elles sont catholiques – et les parents qui y mettent leurs enfants, soient de plus en plus défavorisés voire persécutés.
    Cf St Jean 15-19 : ” S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ”

  3. EGALITE, qu’ils disent, mais pour leurs électeurs, et dans leur camp !

  4. Il faudrait une bonne fois pour toutes cesser de rêver et de se croire en “démocratie”. La dictature qui nous gouverne sera de plus en plus dure avec le hors-contrat, c’est une simple évidence (en attendant qu’elles l’interdisent…ça vient, patience…)

  5. Mettre sur pied une association loi de 1901 ad hoc, en vue de défiscalisation possible?

  6. Je crains que Faliocha n’ait raison… Tous les signes le montrent : la démocratie “normale” est en train de disparaître en Europe !
    Qui osera remettre les banksters de la finance internationale à leur place ?

  7. L’entre-soi, ça se paye cher !

  8. Ce témoignage est intéressant et je comprends dans un sens la réaction de cette brave maman. Le coût de l’AVS cumulé au coût du hors-contrat rend la facture encore plus salée…
    Nous, c’est le hors-contrat que nous ne pouvons même pas offrir à nos enfants ! Ca coûte deux fois plus cher que l’école privée sous contrat dans laquelle nous avons scolarisé nos enfants…
    Et, clairement, CE N’EST PAS POSSIBLE pour nous, une famille aux revenus “normaux”.
    Ca aussi c’est du concret.

  9. Désolé, mais je ne vois pas le problème. Mes 3 aînés sont dans le hors contrat. Ma petite dernière a besoin d’une AVS, nous la laissons donc dans le sous contrat.
    Il faut être cohérent : on ne peut pas dans le même temps se détourner d’une structure contrôlée l’Etat et lui demander des subsides…
    Dans le hors contrat, on paye tout. Et je sais de quoi je parle, ne faisant pas partie des assistés qui se font payer la scolarité hors contrat de leurs enfants part des pirouettes fiscalo-familiales.

  10. Il ne s’agit pas, “Eloi | 14 nov 2017 08:42:31” de “demander des subsides” à l’État, mais de mettre en évidence que “l’État” pratique une discrimination vis-à-vis des enfants. Un état véritablement juste allouerait aux parents la somme qu’il dépense actuellement pour l’école publique (qui n’est pas, contrairement à une opinion répandue, “gratuite”, mais simplement pas payée par ses usagers), charge pour les parents d’utiliser ce montant exclusivement pour l’instruction de leurs enfants, auprès de l’institution scolaire de leur choix* (comme pour vous faire soigner une dent, l’État dépense le même montant que vous alliez dans un centre dentaire ou chez un dentiste libéral). Et donc allouerait également à TOUS les enfants ayant besoin d’une AVS la somme qui est actuellement utilisée pour les AVS des établissements publics (ces AVS ne sont en effet pas des bénévoles).
    * Je suis prête à parier que ce montant couvrirait les frais de scolarité dans la plupart des institutions scolaires.

  11. “Nous lui avons trouvé une AVS…” dit cette maman.
    Mais ce n’est pas aux parents de recruter les AHS (aide humaine à la scolarisation). C’est le rôle de l’académie après une notification de la MDPH. L’attribution d’une AHS est conditionnée à l’accord de la commission CDA de la MDPH sur la base d’un dossier avec certificat médical.
    Papa d’un enfant autiste en intégration scolaire avec 16 heures par semaine d’AHS

  12. Entière ment d’accord avec vous Eloi.
    On ne peut pas se mettre “hors du système” et vouloir que l’Etat nous paye tout.
    Et les pirouettes fiscalo-familiales, je n’ai jamais compris si c’était légal ou pas. Deux directrices d’établissements hors-contrat m’ont dit clairement qu’elles ne voulaient pas en entendre parler… !! Ok, mais les gens scolarisés dans leur école font ainsi…
    We can but we may not ?
    Très bizarre comme système. Une fois de plus, on se détourne de l’Etat mais on profite bien de lui.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services