Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Nouveaux médias / Valeurs chrétiennes : Culture

Pendant que les partis pensent aux élections, l’Incorrect débat des idées

EditoLe lancement de l'Incorrect, hier soir à L'Entrepôt à Paris, fut une réussite. En présence de nombreux invités de toutes les droites, de Marion Maréchal Le Pen (tiens, on croyait qu'elle quittait toute vie politique…) à Jean-Pax Méfret, en passant par Charles Millon et Elisabeth Lévy, Chantal Delsol et Jean-Marie Le Méné, Karim Ouchikh et Philippe Vardon, moult assistants parlementaires de divers députés et sénateurs, des cadres de La Manif Pour Tous et de l'Action française, et bien sûr des journalistes (du Figaro à Minute, en passant par Famille chrétienne, Sud Radio, Boulevard Voltaire, Valeurs Actuelles, Monde et vie…) et autres bloggueurs, -finalement il ne manquait que Patrick Buisson- Laurent Meeschaert, Charles Beigbeder, Arthur de Watrigant et Jacques de Guillebon ont présenté ce nouveau mensuel, dont l'objectif tout franciscain est d'abattre les murs et de créer des ponts à droite… ce que ne comprennent pas encore quelques baveux indignés de la participation d'untel à une nouvelle revue d'extrême-droaâte… Le mensuel se revendique volontiers conservateur : il s'agit de conserver le meilleur de notre civilisation, contre ceux qui veulent nous transformer en robots.

Dans son éditorial, Jacques de Guillebon rappelle ce qu'est la gauche :

"Car pour clarifier une bonne fois pour toutes le paysage, nous appelons gauche tout ce qui croit pouvoir nous changer de monde sans notre accord. Nous appelons gauche tout ce qui a le visage d’Édouard Philippe, antique ruse des puissances bourgeoises ayant décidé de faire disparaître tout ce qui gêne leur marche en avant, soit : l’éducation, la charité, l’honneur, la petite propriété, la nature et ses lois, la faiblesse, l’héritage historique, la continuité familiale, la sexuation."

Se réclamant de la France contre les nomades, l'éditorialiste ne veut pas croire que l'échec des droites au printemps dernier soit irréversible :

"Malgré ce qu’en disent les apparences, les temps nous sont favorables. La domination a changé de visage, mais elle a révélé par-là quel Janus elle était. La gauche demeure pendant que le monde tourne. […] 

Nous proposons, et ne croyons pas que cela soit bien difficile à réaliser, si l’on a seulement un peu de courage, une autre voie qui conserve et développe les vertus des multiples maisons de la droite, tout en en bannissant les erreurs passées. Car sans l’alliance politique, intellectuelle et culturelle de ces parties qui peuvent, au-delà de leurs différences, s’entendre sur le fait de conserver, notre monde en tant que civilisation court à l’évidence à sa perte."

DJD7j9mXkAAG8SrCette alliance semble improbable tant les partis, LR comme FN, semblent actuellement divisés. Et Gabriel Fouquet écrit à propos de la campagne interne à LR :

"Habitué au culte du chef, le parti ne tiendra qu’en cas de domination incontestée de Laurent Wauquiez. Mais le nouvel entourage de celui-ci, où l’on trouve, dit-on, Michèle Tribalat, Thibaut de Montbrial et même François-Xavier Bellamy, le si prudent réactionnaire de Versailles, n’aura certainement pas l’heur de plaire à ses ennemis. Qu’il ait ajouté qu’il n’avait nulle intention de discuter avec Marion Le Pen ou ses affidés ajoute à sa solitude. Toujours plus haut sur le fleuve des haines, toujours plus loin dans la sombre jungle des origines, les Républicains avancent vers le cœur des ténèbres. Y trouveront-ils la lumière ?"

Quant au FN, Bruno Larebière constate :

"D’un parti de droite, synthèse ou agrégat, selon les périodes, de solides traditions historiques ayant pour point commun la volonté de défendre la civilisation française – et européenne ! –, le Front national est devenu une formation improbable, et, ce qui est comble, hors sol, par l’inoculation d’un gène conçu comme une bombe à fragmentation multiple. Les électeurs votent pour ce qu’ils croient être le Front national, tant on leur dit qu’il est encore ce qu’ils croient, mais la rose est bleue et sans épines, et tournée vers la gauche.

« Quand j’ai adhéré au FN, se souvient un cadre du parti qui, comme tous, n’accepte de nous parler que sous couvert d‘anonymat, il y avait un conseil scientifique qui était présidé par Jules Monnerot, une revue théorique de haute tenue, Identité, des formations doctrinales, et aussi des engueulades mémorables, mais au moins pouvait-on s’engueuler ! Aujourd’hui, il n’y a plus rien qu’un parti uniquement axé sur les élections. »

Durant le séminaire de « refondation » du Front national qui s’est tenu le 22 juillet, il a été question d’organisation du parti, de communication et de « stratégie ». Un mois plus tôt, le Front national avait annoncé, par un communiqué de son bureau politique, qu’un congrès se tiendrait début 2018 mais que « la préparation des élections municipales de 2020 débutera dès la rentrée de septembre », phrase reçue cinq sur cinq par ceux qui ambitionnent d’être tête de liste dans leur commune, et, en coulisses, la bataille fait déjà rage pour l’obtention de places éligibles pour les élections européennes de 2019.

« Nous aurons l’occasion après l’élection de reprendre les discussions sur les sujets de fond », a dit Marine Le Pen aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Penser à la réutiliser autant de fois qu’il le faudra : de 2019 à 2022, il y aura au moins une élection chaque année."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. Encore une énième revue qui va parler aux siens… Peu d’intérêt. Il vaut mieux s’occuper de la création d’un journal à gros tirage qui s’adresse à tout le monde.

  2. Bonjour
    J’aimerais savoir quels journalistes de Minute étaient conviés, cela pourrait m’éclairer.
    Jean-Marie Molitor
    directeur de Minute
    [Bruno Larebière est toujours pigiste me semble-t-il ? MJ]

  3. Jules Monnerot n’est pas resté longtemps…
    N’idéalisons pas le passé.

  4. Tout à l’heure, en déjeunant, je me disais que la différence entre Wauquiez et Pécresse revient à cette question:
    Vous êtes plutôt Camion Roue Gauche ou Camion Roue Droite?
    => de toute façon, le résultat est le même.

  5. JEUDI 07 SEPTEMBRE 2017
    20:00 : Marine Le Pen sera l’invitée du Journal de TF1 présenté par Gilles Bouleau
    * Et les questions seront encore et encore toujours les mêmes, ils ne savent que répéter (…) avec une impitoyable pédanterie leur stérile aphorisme

  6. Larebiere n etait pas invité pour Minute mais en tant que contributeur à l’Incorrect. Il n y a eu aucune invitation officielle faite à Minute, ni à Monde & Vie d’ailleurs.

  7. “L’Incorrect”, effectivement !
    Le N°1 papier à 7 € …
    Plus le forfait livraison à … 9 €
    Cela fait 16 € !
    Bonjour et adieu, Monsieur l’Incorrect.

  8. A Meltoisan : non, le numéro est à 5,8 euros, et à 7 avec les frais de port.

  9. Je confirme que la disparition du Conseil Scientifique n’a pas contribué à l’amélioration de la communication entre les dirigeants du FN sur les sujets fondamentaux. Marine en a été la première victime.

  10. Bonjour Meltoisan,
    Vous ne voyez tout de même pas les nervis CGT des NMPP distribuer un journal d’extrême droooaate, bourgeois, heu… catho réac, manif pour tous, patri je sai pu koi, et euh… ah oui, fasciste ?

  11. Acheté ce matin, malgré un dessin de couverture qui, franchement pour le premier numéro, est nullissime, rappelant le style cradingue de charlie hebdo ou de siné machin.
    Pour le reste, rien de nouveau sous le soleil.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique