Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Tandis que Castaner nie la gravité des violences, les émeutiers en sont à leur 5e nuit de guérilla

Tandis que Castaner nie la gravité des violences, les émeutiers en sont à leur 5e nuit de guérilla

Interrogé sur BFMTV et RMC ce jeudi 23 avril, Christophe Castaner a estimé que ce qu’il qualifie de simples « tensions » n’était pas « d’un niveau de gravité exceptionnelle », déclenchant une vive polémique.

En plus de minimiser la situation, le ministre de l’Intérieur a également tenté de défendre les racailles :

« Les causes sont nombreuses mais il y a notamment l’effet du confinement, la dureté du confinement pour ces jeunes gens ». « Ce sont des petits groupes qui pensent que ce serait ludique d’attaquer les forces de l’ordre et de brûler des poubelles ». « Mais je pense aussi à cette galère dans laquelle ils sont, à cette pauvreté qu’ils vivent auprès de leurs proches et qui peut provoquer une colère. La bonne réponse à la colère, ce n’est pas de casser, ce n’est pas de brûler la voiture de son voisin, qui lui aussi vit dans cette colère-là. Nous devons accompagner ces jeunes ».

L’idéologie gauchiste dans toute sa splendeur. Face aux gilets jaunes, bien plus pauvres, le ministre tenait un tout autre discours.

Peut-on dire que ces propos ont encouragé les émeutiers à poursuivre leur guérilla ? Ils ne s’en sont pas privés, cette nuit à Strasbourg, Tourcoing, Hem, Roubaix, Gennevilliers, Chanteloup, Neuilly sur Marne,

Partager cet article

7 commentaires

  1. bien sur, mais je n’ai pas vu un déni de cette politique dans les urnes, récemment…

  2. Hé bien, castagnette , petit truand des tripots marseillais, va les accompagner tes collegues racailles mais sans nous. Qui se ressemble, s assemble. Tu les comprends car tu es l un des leurs , promouvant ainsi la sauvagerie à la légalité institutionnalisée.

  3. Au moment du vote, dans l isoloir, il y a comme une abscence mémorielle momentanée .Comme c est curieux. La pression peut-etre, sourire , mais c est surtout l acharnement de la propagande officielle , qui rend le peuple inapte à voter en le rendant incapable de faire un bon choix et de réflechir . Ce qu il fait à peu prés bien au niveau local en connaissant les personnes, il ne peut le reproduire au niveau regional et national car n ayant à sa disposition que des infos trop parcellaires et orientées sur les candidats.
    La preuve, il se fait avoir à chaque fois , même s il jure, la main sur le coeur, qu on ne lui reprendra plus et la fois suivante, il tombe dans le piége à nouveau.
    Le pouvoir au peuple par ses representants ? Quel beau miroir aux alouettes et une belle supercherie et je reste poli . Personne n y croit plus mais on continue , par depit , par tradition . Mais pour reprendre l adage des enfoirés du coeur : ” on compte ( quand même) sur vous ( pour voter et élever leurs carrières)” .

  4. Ceci en reponse d incongru, en allant dans son sens.

  5. Lors des élections, nombre d’électeurs doivent penser que l’œil de JUPITER est dans l’isoloir et observe ce qu’ils glissent dans l’enveloppe, en particulier s’Ils envisagent de voter pour le parti-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom…

  6. le mensonge, sans vergogne ou par omission est le leitmotiv de ces bobos au pouvoir
    que les gaulois réfractaires s’en souviennent aux prochaines élections

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]