Archives par étiquette : résistance

Carl Lang : “Un chemin de résistance”

3528822516A l'occasion de la sortie de son livre-entretien retraçant ses 40 années d'engagement politique au FN puis au sein du Parti de la France, Carl Lang répond aux questions de Riposte Laïque :

Vous présidez le Parti de la France depuis bientôt dix ans. Vous avez multiplié les mises en garde, et souvent les propos sévères contre le nouveau Front National de Marine Le Pen et Florian Philippot. Considérez-vous que les faits vous ont donné raison alors que le FN a été présent au deuxième tour et a réalisé un score jamais atteint ?

Je constate que Marine Le Pen transforme l’or en plomb. En 2017 et pour la première fois de son histoire, le Front National disposait de conditions politiques, sociales et médiatiques extraordinairement favorables à une percée électorale décisive : un bilan calamiteux du quinquennat de François Hollande, une gauche ultra divisée au premier tour, le candidat Fillon englué dans des affaires et lynché par les médias, une actualité traversée par la question des migrants et du terrorisme islamique et l’assassinat à Paris d’un policier par un djihadiste deux jours avant le premier tour.

Nous étions bien dans un contexte unique et une situation que l’on ne retrouvera peut-être jamais. Des conditions historiques exceptionnelles étaient réunies et la candidate Bleu Marine a transformé un boulevard électoral en chemin de traverse. L’entre deux tours a de surcroît été calamiteux et incohérent, en particulier sur la question européenne, et le débat face à Macron une honte pour tous les militants nationaux

Lire la suite de l'article

Geneviève Chauvel : sainte Geneviève, figure de la résistance

Geneviève Chauvel retrace avec talent et fougue la vie de la sainte patronne de Paris. Loin de l’image d’Epinal, l’historienne nous fait découvrir la femme politique et la religieuse qui, avec Clovis, va changer en profondeur la nature de la royauté française. Geneviève, résistante honorée chaque année par des centaines de jeunes identitaires parisiennes, pourrait aussi inspirer les féministes de tous poils. Partez à la découverte du premier maire de Paris.

Lire la suite de l'article

Jean-Yves Le Gallou : “Le moule de résistance d’identité européenne se trouve aujourd’hui dans les pays de l’Est”

Jean-Yves Le Gallou commente sur Boulevard Voltaire la grande manifestation patriotique qui s'est déroulée en Pologne :

Que s’est-il passé en Pologne le 11 novembre ?

Depuis un certain nombre d’années, un traditionnel défilé patriotique est organisé le 11 novembre en Pologne. Il y a une dizaine d’années, il attirait quelques centaines ou quelques milliers de personnes. Depuis quelques années, il touche un assez grand nombre de Polonais. Les organisateurs parlent de 120.000 personnes, la police parle de 60.000 personnes. C’est donc une très grande manifestation patriotique polonaise.

Cette manifestation de l’identité polonaise peut-elle s’inscrire dans la montée de l’extrême droite dans les pays européens ?

Non, je crois que cette manifestation est polonaise tout simplement. L’identité polonaise est européenne, chrétienne et catholique. C’est normal que cela se retrouve dans les slogans et dans les drapeaux. En revanche, l’attitude des médias occidentaux (États-Unis, Grande-Bretagne, France, Allemagne…) est nouvelle. Elle consiste à interdire toutes expressions identitaires et patriotiques en utilisant un vocabulaire de dénigrement et diabolisation. Ce qui est intéressant comme ils n’hésitent pas à monter en puissance dans le dénigrement. Ils parlent de manifestations d’extrême droite. Ils qualifient l’ASB en Allemagne de néonazi, les patriotes polonais sont des néonazis. Tout cela relève du délire médiatique.

La Pologne a une histoire assez particulière. Cette histoire la place dans un contexte antinazi et anticommuniste. Où se situe la Pologne aujourd’hui sur l’échiquier européen ?

La Pologne espère rester polonaise. Il est très significatif que les Polonais, les Hongrois et les Tchèques, qui sont

Lire la suite de l'article

Karim Ouchikh : “Avec le SIEL, j’appelle la droite à entrer en résistance !”

Le président du SIEL déclare :

IMG_80951"Emmanuel Macron est le nouveau président de la République.

Avec plus de 12 millions d’abstentions et plus de 4 millions de votes blanc et nuls, soit plus du tiers de l’électorat, le nouveau chef de l’Etat a été mal élu. Si je respecte la légitimité démocratique de l’élection d’Emmanuel Macron, je regrette cependant le choix d’un homme qui poursuivra la politique calamiteuse de François Hollande en s’entourant de forces aussi opaques qu’hétéroclites.

Comme tous les patriotes, je constate que ni François Fillon ni Marine Le Pen n’auront empêché l’arrivée fulgurante au pouvoir d’une personnalité énigmatique qui sera le porte-parole à l’Elysée des intérêts de La City, de la Commission de Bruxelles, de l’Otan et de l’UOIF. Comme tous les patriotes, je refuse de laisser la France aux mains de forces libérales libertaires qui précipitent la France vers la dérégulation économique, la faillite sociale et le chaos identitaire.

Pour faire échec au désastre qui s’annonce, les Français ont besoin d’une offre politique nouvelle qui soit de nature à opposer à Emmanuel Macron une résistance démocratique véritable. Je veux offrir cette alternative politique en organisant une véritable opposition de droite qui aura vocation à s’exprimer dès les élections législatives de juin. Le SIEL doit être l’épicentre de la recomposition de cette nouvelle droite, appelée demain à structurer durablement ce vaste espace politique qui sépare LR du FN.

Il nous faut pour cela retrouver la vraie droite, celle des convictions et des valeurs, et en finir

Lire la suite de l'article

Dimanche 7 mai : un vote Marine Le Pen est le premier acte de Résistance au “Meilleur des Mondes”

Communiqué de Laissez-les-Vivre :

Capture d’écran 2017-05-05 à 21.49.20"Dimanche à 20 heures, la France aura élu un Président qui selon toute vraisemblance sera le plus matérialiste de toute l'histoire de France. Cet ancien rédacteur du rapport Attali partage sur l'être humain la vision strictement économique et monétaire de son mentor. L'homme n'existe que pour ce qu'il peut produire et consommer. Dans son programme où aucune transcendance n'apparaît, beaucoup de mesures sont des applications  plus ou moins directes des fameuses décisions fondamentales du rapport Attali. Même l'intitulé de son mouvement politique : "En marche", reprend le concept de "nomadisation des peuples" préconisé par Attali dans sa "Brève Histoire de l Avenir" paru en 2006.

Toujours est il qu'il s'agit là d'un véritable tournant sociétal qui se prépare. Il semble qu'au delà des divergences voire des désaccords susceptibles d'exister par rapport à tel ou tel aspect du programme de Marine Le Pen sur l'accueil des migrants ou sur l'euro, entre autres, le véritable enjeu soit humain. Que doit peser la notion de la définition de l'être humain dans le choix d'un candidat à la présidence de la République? Si on considère que le respect porté à l'humain en tant que tel doit primer sur l'économie, alors comment ne pas voter contre et le plus clairement contre Monsieur Macron. Voter le plus efficament contre Monsieur Macron cela ne peut être que voter Marine Le Pen. Un vote blanc est toujours en effet perçu comme un rejet à égalité des deux candidats. L'ancienne député Christine Boutin l' a

Lire la suite de l'article

Irak : Des sangliers dans la résistance contre DAESH

Wild-boar-representational-photo
Nous connaissions les chiens soldats de la Première et Seconde Guerre Mondiale, les dauphins espions soviétiques de la Mer Noire, élevés à Balaclava en Crimée, les rats démineurs qui seraient peut-être encore en opération à Palmyre, c’est maintenant une nouvelle brigade de sangliers anti-terroristes qui a vu le jour…

L’article de RT qui reprend un papier en anglais de Iraqi News, explique que les animaux seraient venus à bout de 3 djihadistes de DAESH le 23 avril, près de Kirkouk en Irak (ici le lien).

Pour un islamiste radical être tué par un cochon sauvage est assurément la plus grande punition sur cette terre.

Les sangliers ont-ils été dressés à cet effet ou bien est ce une agression volontaire de la part d’animaux défendant eux aussi leur territoire? La question reste ouverte…

Assurément, cet épisode de la guerre Irakienne va soulever un regain d’espoir dans nos campagnes!

Image à la une : sanglier sauvage (photo de l’article d’Iraqi News)

Lire la suite de l'article

Le Patriarche Raï adresse un message de résistance spirituelle

Capture d’écran 2017-02-28 à 09.01.35Le Patriarche Bechara Raï livre pour la première fois un témoignage unique et une analyse d’une grande pertinence sur la situation tragique des chrétiens d’Orient. Interrogé par Isabelle Dillmann, spécialiste des grands entretiens de chefs d’État et de personnalités internationales (Mère Teresa, Jean-Paul II, le Dalaï-Lama, Sadruddin Aga Khan, Hamid Karzaï, Mouammar Kadhafi, Rafic Hariri), le Patriarche maronite d’Antioche et de tout l’Orient retrace l'histoire bimillénaire des chrétiens d'Orient et leurs rapports historiques avec l’islam. Il rappelle la tradition unique de convivialité intercommunautaire du Liban mais aussi les difficultés que traverse son pays dépendant des confrontations et des déséquilibres régionaux en pointant l’urgence de solutions face aux dangers qui le menacent. Cette personnalité charismatique s’exprime également avec courage sur la géopolitique de la région, Daech, le jeu des puissances étrangères, Israël… Sans jamais céder à la rhétorique diplomatique, le Patriarche Raï à la tête de la plus importante communauté catholique d’Orient dans le monde, adresse à tous un message de résistance spirituelle, sous-tendu par une foi profonde et une force intérieure peu commune. 

Extraits de l’Avant-propos :

"Il ne faut pas beaucoup de temps pour s’apercevoir que le 77e Patriarche maronite d’Antioche et de tout l’Orient est un homme à part. Loin des faux-semblants et de toute affectation de langage ou de comportement dont un prélat ou un haut dignitaire religieux de son rang cherche souvent à se prévaloir, Bechara Boutros Raï conjugue l’audace d’une vision lucide tristement prophétique portée par des mots sonores à une élégance relationnelle dont il ne se

Lire la suite de l'article

Karim Ouchikh : “Depuis 2013, nous sommes entrés en résistance”

Discours de Karim Ouchikh, prononcé en début de manifestation cette après-midi :

Cu5UoI7WgAAreEy"Mesdames, messieurs, mes chers compatriotes,

Un grand bravo pour les organisateurs de ce rassemblement qui porte une fois de plus les espoirs de millions de Français.

Trois ans et cinq mois nous séparent du vote de la funeste loi Taubira.

Cette loi a marqué un tournant historique dans ce combat qui oppose depuis toujours :

  • les forces libérales-libertaires qui s’appliquent méthodiquement à détruire, en France comme ailleurs, les appartenances naturelles qui encadrent la vie humaine ;
  • aux partisans d’un modèle de société attaché au maintien des repères qui structurent en profondeur notre inconscient collectif.

Dans ce formidable bras de fer, les artisans du chaos anthropologique ont remporté une manche en mai 2013 avec le vote de la loi instaurant le mariage entre personnes de même sexe, en dépit d’une mobilisation inédite de millions de Français qui avaient exprimé, dans un même élan, leur hostilité à une telle réforme de société 

Comme cela était prévisible, cette loi scélérate a depuis ouvert la voie à d’autres dérives anthropologiques : les PMA et les GPA réalisées à l’étranger ont été ainsi légalisées par la voie judiciaire, au mépris de dispositions de notre droit. 

Dans le même temps, le gouvernement s’est attaqué frontalement à la famille, notamment en la matraquant fiscalement.

Mais la loi Taubira a été aussi fondatrice d’un engagement civique insoupçonné, celui de milliers de femmes et d’hommes qui œuvrent depuis trois ans à son abrogation, sans jamais se laisser abattre

Lire la suite de l'article