Archives par étiquette : pouvoir

Table-ronde franco-italienne sur «Invasion barbare, souveraineté et pouvoir.»

Dh1vD4FWkAYHweSMarion Maréchal, accompagnée de Jacques de Guillebon, prendra la parole ce soir lors d'une conférence dans la région Ligurie, à Montemarcello en Italie. Le président Forza Italia de la région, Giovanni Toti, comme Edoardo Rixi, secrétaire d'État aux Transports seront également présents. Le bruit court que le ministre de l'Intérieur italien pourrait également passer.

La table ronde sera sur le thème : «Invasion barbare, souveraineté et pouvoir.» Jacques de Guillebon indique :

«Nous allons parler des moyens au niveau européen pour lutter contre l'immigration. Comment y répondre socialement aussi. C'est l'Italie, nous avons avec eux des liens particuliers. Marion est très populaire là-bas.»

Lire la suite de l'article

Elle était dans un état végétatif, elle pense pouvoir bientôt marcher

Marie Begey, 25 ans, a nagé environ 2 kilomètres le long de la plage de la Grande Conche, à Royan. Ce qui est déjà une prouesse. Mais là c'est encore mieux puisque la jeune fille était en état "végétatif" comme disent les partisans de l'euthanasie…

Marie-Christine Burklé, neuroplasticienne, a fait la connaissance de Marie, en mars 2006. L’adolescente ne parlait ni ne marchait. Elle vivait « emprisonnée dans son corps ». Elle souffre d’un « syndrome pyramidal ». Ses parents se sont longtemps résolus à voir leur fille grandir dans un fauteuil, à ne pas pouvoir communiquer.

Jusqu’à faire connaissance avec Marie-Christine. Dès Noël 2006, Marie a prononcé ses premiers mots : “Joyeux Noël, bonne année, papa, maman.” Puis Cyrille Burklé, praticien en physique quantique appliquée à la thérapie, a ajouté ses méthodes à la prise en charge de Marie. Marie est devenue une jeune femme qui s’exprime, se tient debout, marche dans l’eau même, et vise la marche tout court, désormais.

Quand on pense qu'ils veulent assassiner Vincent Lambert…

Lire la suite de l'article

François Fillon avait rendu ses costumes. Emmanuel Macron ne rendra pas le pouvoir

De Constance Prazel sur Liberté Politique :

Unknown-11"Depuis quelques jours la justice française a eu une drôle d’idée : s’intéresser d’un peu plus près aux comptes de campagne d’Emmanuel Macron. Mieux vaut tard que jamais, alors que tout au long de la campagne, des signaux d’alerte auraient dû faire réagir la très sérieuse, impartiale et intouchable Commission des Comptes de campagne. N’avait-elle pas épinglé et invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 ?

Surveiller les comptes d’Emmanuel Macron, drôle d’idée, effectivement. Des irrégularités ? Quelles irrégularités ? Avec un angélisme tout à fait stupéfiant, ou plutôt, cet extraordinaire toupet que donne la bonne conscience politiquement correcte, les équipes du président estiment qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Les ristournes et tarifs mirobolants obtenus par En Marche seraient tout simplement le produit d’une exceptionnelle capacité à négocier, nous explique sans vergogne Christophe CastanerLibération donne les chiffres : « à La Bellevilloise, en mai 2017, l’association de campagne d’Emmanuel Macron réservait une soirée pour un coût de 1 200 euros. Deux mois plus tôt, son rival Benoît Hamon déboursait pourtant 4 838,40 euros pour pouvoir louer la salle. » Le théâtre Bobino, quant à lui, était loué avec un rabais de 70 % : de quoi faire pâlir nombre d’organisateurs de manifestations qui peinent à boucler leur budget.

On se demande pourquoi le gouvernement ne met pas ces compétences formidables un peu plus au service des négociations avec la SNCF, par exemple, ou avec nos partenaires économiques, afin d’obtenir quelques contrats permettant, pourquoi pas, de créer quelques emplois. Peut-être qu’en

Lire la suite de l'article

Jérôme Rivière : Il n’y aura pas de retour de la droite au pouvoir sans union

Jérôme Rivière, ancien député UMP et aujourd'hui membre du Bureau national du FN, est interrogé dans l'Incorrect sur l'union des droites. Extraits :

Capture d’écran 2018-04-12 à 18.14.20 Capture d’écran 2018-04-12 à 18.15.39

Commentaires (1)

Pas de droite,sans respect des lois divines naturelle et surnaturelle. César doit rendre, au seul vrai Dieu, les hommages qui Lui sont dus et la législation se mettre en cohérence avec les commandements. Si le Christ-Roi ne règne pas ce sera Allah-Roi pour le châtiment de la France apostate.

Rédigé par : LB | 13 avr 2018 08:33:04
____________________________________

Lire la suite de l'article

« Les secrets de Louis XIV. Mystères d’État et pouvoir »

Une critique du dernier ouvrage de Lucien Bély à lire sur Fréquence Histoire. Extrait :

FH-Livre-LouisXIV"Bély nous présente une étude complète, passionnante et enrichissante consacrée à cette méthode de gouvernement louis-quartozienne, reposant entre autres sur ce fameux culte du secret :

« La culture politique du XVIIe siècle, nourrie de raison d’État, donne une justification au secret et à la dissimulation ; elle y voit un art royal. »

Louis XIV parlait souvent de son « métier de roi ». Il l’incarne parfaitement jusque dans sa mort, digne, belle et noble.  Ainsi, quelques jours avant de décéder, il déclare : « Je m’en vais, mais l’État demeurera toujours ; soyez-y fidèlement attachés. » Jusqu’au bout, il conserva cet art subtil de la mise en scène, de la maîtrise de soi, sans se départir de sa majesté royale qui empêchait les courtisans et les ministres de percer ses nombreux secrets, nécessaires à la bonne marche du gouvernement royal."

Lire la suite de l'article

Dans la Cité où vivait Radouane Lakdim, une minorité a pris le pouvoir

Unknown-10Samedi, plusieurs équipes de journalistes s'étaient déplacées dans la cité Ozanam à Carcassonne où vivait le terroriste musulman Radouane Lakdim. Sur place, la situation était très tendue entre les voyous du quartier et les journalistes. « Casse-toi, casse-toi, je vais t'éclater ». Yann Bouchez, journaliste au Monde, décrit une ambiance électrique.

« Cité Ozanam, à Carcassonne. Deux jeunes en voiture font le guet. L'un s'arrête à ma hauteur, alors que je marche : T'es journaliste ? Barre-toi d'ici ou je te casse les jambes. Et il entrouvre la porte… Regard haineux. Toutes les issues sont contrôlées. Impossible d'y rester. »

Une situation semblable vécue par d'autres journalistes de BFM TV ou d'une télévision suisse-italienne aussi sur place. Ces derniers ont été pris à partie alors qu'ils s'entretenaient avec des habitants du quartier.

« Ils ont commencé à nous bousculer et à prendre nos pieds de caméras en les lançant sur nous ».

Les voyous avaient surtout frappé l'équipe de la télévision suisse-italienne et évoque une « très vive altercation ». Des journalistes ont été poursuivis par une voiture tout autour de la cité alors qu'ils tentaient de rapidement quitter les lieux. Une retraitée dénonce la situation :

« Ça faisait un moment qu'on alertait les pouvoirs publics, il y a du trafic, il y a des armes à feu qui doivent circuler, on entend des coups de feu. » « C'est une minorité qui pourrit le quartier, ils ont pris le pouvoir. Avant, il y faisait bon vivre, mais,

Lire la suite de l'article

Quand on fait les mêmes constats … on devrait pouvoir s’entendre

Lire la suite de l'article

Taxes : l’imagination au pouvoir

Images-6L'ancienne secrétaire d'Etat chargée de l'Aide aux victimes Juliette Méadel propose la création d’un… « impôt Charlie Hebdo » pour soutenir la… «liberté d'expression».

« La liberté d’expression est la mère de la République. La République doit donc la financer comme elle finance le fonctionnement de notre vie démocratique […]. La liberté d’expression mérite donc bien un impôt supplémentaire : l’impôt Charlie Hebdo ». « Pourquoi ne financerait-on pas des journaux menacés par des terroristes ? » « Il pourrait s’agir d’un impôt sur les bénéfices de la publicité diffusée sur internet​ ou d’un impôt sur les bénéfices des grandes plateformes. En effet les réseaux sociaux contribuent largement à la diffusion des idéologies délétères et anti-démocratiques ». « On finance un parti politique, pourquoi ne financerait-on pas des journaux menacés par des terroristes qui ont un projet politique anti-démocratique ? […] La presse indépendante, celle qui ne vit pas du soutien d’un actionnaire ou d’un industriel, celle qui ne vit que de ses lecteurs, doit pouvoir continuer à exprimer ce qu’elle a à dire ».

Et pourquoi pas un impôt Minute ?

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur Jacqueline Gourault a annoncé que la taxe d'habitation, dont le gouvernement avait vanté la suppression dans son budget 2018, serait en fait compensé par… un nouveau prélèvement sans donner plus de détails. La taxe d'habitation sera remplacée par un nouvel "impôt plus juste" (?), une mesure de compensation qui devrait "s'emboîter avec la fin de la taxe d'habitation" et

Lire la suite de l'article

«Hier comme aujourd’hui, quand se pose la question de la légitimité du pouvoir, la guerre civile n’est jamais loin»

Patrick Buisson présente son livre «La grande histoire des guerres de Vendée» sorti chez Perrin et évoque la question de la reconnaissance du génocide vendéen par la France sur RCF Vendée :

Lire la suite de l'article

L’OTAN a une guerre de retard : elle craint de ne pouvoir faire face à une attaque russe

Faut-il sortir de Saint-Cyr pour savoir qu'en 2017, l'ennemi de la France tel que défini par le chef des armées lui-même, ne vient plus de l'est?

"L'Otan n'est pas en mesure de contrer une agression russe à l'est tant sa capacité militaire s'est "atrophiée" depuis la fin de la Guerre froide, affirme Der Spiegel, s'appuyant sur un rapport confidentiel de l'alliance.

"La capacité de l'Otan de soutenir au niveau logistique un renfort rapide dans le territoire très étendu", sous la responsabilité du commandement suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), "s'est atrophiée depuis la fin de la guerre froide", selon ce rapport, dont l'hebdomadaire allemand dit s'être procuré un exemplaire.

Toujours selon ce document, il n'y a "pas de garantie suffisante que même la force de réaction (NRF, ndlr) serait en mesure de réagir rapidement et si besoin sur la durée".

Le rapport, qui doit être prochainement discuté par les ministres de l'Otan, décrit ainsi une organisation incapable de contrer une éventuelle agression militaire russe, en raison essentiellement d'"une structure de commandement clairsemée", résume Der Spiegel, dans des extraits de son édition à paraître samedi" (suite).

Lire la suite de l'article