Archives par étiquette : entre

Le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes veut constitutionnaliser l’avortement

Arton1322-74ff0Le Haut Conseil à l’Égalité a remis ce jour à François de Rugy, Président de l’Assemblée nationale, son Avis relatif à la révision constitutionnelle : « Pour une Constitution garante de l’égalité femmes-hommes » – sujet dont le Haut Conseil à l’Egalité s’est autosaisi, après l’annonce par le Président de la République devant le Congrès le 3 juillet 2017.

Si la Constitution en vigueur ne fait pas obstacle à l’égalité femmes-hommes, elle n’en est pas la garante absolue, ni la pierre fondatrice, et porte encore les traces de siècles [sic] d’exclusion des femmes de la citoyenneté. Aussi le Haut Conseil formule 9 recommandations visant à :

1. Rendre visible et explicite l’égalité femmes-hommes au cœur de la Constitution : en consacrant l’égalité de tou.te.s [sic] les citoyens et les citoyennes devant la loi « sans distinction de sexe », comme c’est le cas pour l’origine ou la religion ; en usant du féminin à égalité avec le masculin et notamment en remplaçant l’expression « Droits de l’homme » par « droits humains ».

2. Empêcher d’éventuels reculs et permettre de nouvelles avancées dans la réalité :

. Concernant le partage du pouvoir à égalité entre les femmes et les hommes :
> En garantissant (plutôt que favorisant) l’égal accès aux mandats électoraux et aux fonctions électives, ainsi qu’en précisant que toutes les nominations prévues par la Constitution le sont en nombre égal de femmes et d’hommes (telles que celles du Gouvernement, du Conseil Constitutionnel, des préfet.e.s ou des ambassadeurs et ambassadrices) ;
> En limitant le cumul des mandats à 2 mandats concomitants

Lire la suite de l'article

Pr Xavier Ducrocq : «on entre dans un processus d’élimination des personnes handicapées»

Pour le Pr Xavier Ducrocq, chef du service de neurologie du CHR de Metz-Thionville, la décision d'arrêt des traitements de Vincent Lambert est grave :

« on entre dans un processus d'élimination des personnes handicapées. Démocratique. Et j'oserai prononcer le mot d'eugénisme. »

Dap-U_wX0AAbzQT

Lire la suite de l'article

ZAD, SNCF, Facs : l’actuel gouvernement oscille entre fermeté et laxisme

Dans Les 4 Vérités, Guillaume de Thieulloy écrit :

Capture d’écran 2018-04-10 à 19.30.18"Cinquante ans après, les atermoiements du gouvernement vont-ils produire les mêmes effets catastrophiques qu’en 1968? On est en droit de se poser la question quand on constate à quel point l’actuel gouvernement oscille entre fermeté et laxisme. 

Prenons l’exemple de Notre-Dame des Landes. À l’heure où j’écris, le gouvernement a décidé de faire en nrespecter la loi et d’évacuer la trop fameuse «ZAD» (zone à défendre dans le jargon de l’extrême gauche). Passons sur le fait que pas moins de 2500 gendarmes sont impliqués dans l’opération, face à une centaine d’extrémistes, alors que nous avons un cruel besoin de ces troupes sur tout le territoire national. Évidemment, je me réjouis devoir en n appliquer une politique de fermeté pour faire respecter le droit. Mais il est trop tard. Le gouvernement a déjà manifesté sa faiblesse et sa disposition à se soumettre à la violence et au fait établi, puisque, malgré toutes les décisions de justice et le référendum local, il a donné raison aux occupants illégaux de la « ZAD ». Il y a donc fort à craindre que le gouvernement cumule les effets négatifs. Non seulement il aura montré sa faiblesse, mais les extrémistes sont tout à fait capables de monter en épingle des « bavures » policières et de le mettre une nouvelle fois en difficulté.

Autre exemple: la réforme de la SNCF. Dans ce dossier, le gouvernement donne toutes les apparences de la fermeté. Mais il semble tellement tétanisé par

Lire la suite de l'article

Sur bon nombre de mesures, la proximité entre les électeurs FN et LR est incontestable

De Guillaume de Thieulloy dans Les 4 Vérités :

DZZXmp3X0AEzsof"Mardi 27 mars, j’animais, avec mon ami Guillaume Bernard, une table ronde réunissant à Angers plusieurs élus de droite (Pascal Gannat, pour le FN, Marie-France Lorho, député d’Orange, Emmanuelle et Robert Ménard, élus de Béziers, Jean-Frédéric Poisson, président du PCD et Karim Ouchikh, président du Siel), pour parler d’union des droites.

Les « 4 Vérités » étant l’une des publications les plus engagées dans ce combat en faveur de l’entente à droite, j’étais naturellement ravi d’être là. Et plus ravi encore de constater à quel point le peuple de droite était « mûr » pour cette entente. Plus de 300 personnes assistaient, en effet, à cette réunion, massivement acquises à l’idée d’une entente à droite. Désormais, il est clair que seuls le politiquement correct … et les dirigeants des partis de droite bloquent cette entente.

Au cours du débat, il fut démontré que, sur bon nombre de mesures et de valeurs, la proximité entre les électeurs FN et LR était incontestable. L’ancien ministre sarkozyste Thierry Mariani, qui ne pouvait participer, mais avait répondu à nos questions en vidéo, a proposé plusieurs mesures sur lesquelles les autres intervenants se sont facilement accordés: lutte contre l’immigration, lutte contre l’insécurité, lutte contre l’ islamisation… Jean-Frédéric Poisson ajouta la défense de la dignité humaine. Plusieurs intervenants mentionnèrent également la défense de nos libertés. Sur tous ces points, certes, on pouvait repérer des nuances entre les différents intervenants, mais les valeurs étaient clairement communes.

C’est

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : “Le face à face entre un Français de cœur et un Français de papier”

Une allée de Béziers portera désormais le nom du lieutenant-colonel Beltrame et la plaque indiquera : "Lieutenant-colonel Arnaud BELTRAME 1973 – 2018 Héros français, victime du terrorisme islamiste"

Voici, par ailleurs, le discours prononcé par Robert Ménard lors de l'hommage local que Béziers lui a rendu :

« Vendredi dernier, à quelques heures d’intervalle, deux hommes sont morts. Le premier pour avoir voulu tuer des personnes qu’il ne connaissait pas. Le second pour avoir voulu sauver des personnes qu’il ne connaissait pas. Décidément, toutes les vies ne se valent pas. Encore une fois. Encore une fois, l’islamisme a frappé. Encore une fois, la mort était au rendez-vous.Vendredi dernier, tout près de Carcassonne, tout près de chez nous, le terrorisme a répandu la désolation. Dans un modeste supermarché. Un de ces lieux où vous et moi aurions pu nous retrouver, sans imaginer un instant que tout pouvait basculer. Le temps de l’insouciance est terminé, vraiment terminé.

À Trèbes, il s’est passé quelque chose de l’ordre du symbolique, je dirais presque de l’ordre du sacré : la rencontre, le face à face entre un Français de cœur et un Français de papier, un Français d’honneur, de fidélité et de foi, et un Français de haine, de barbarie et de mort.

Arnaud Beltrame est un héros et un martyr. Un héros, un de ces hommes qui savent s’oublier, qui savent se sacrifier pour les autres et au nom des autres. Un martyr, un de ces rares hommes qui savent mourir pour

Lire la suite de l'article

Un ministre : « Le dernier attentat en France prouve qu’il y a un lien étroit entre immigration et terrorisme. »

976545C'est le ministre hongrois des Affaires étrangères qui déclare cela :

« La dernière attaque terroriste en France prouve qu’il existe un lien étroit entre immigration et terrorisme. La Hongrie estime que l’immigration n’est pas utile mais est un danger vital, c’est le devoir d’un gouvernement de protéger ses citoyens »

En France, nos ministres sont convaincus que cela n'a rien à voir… D'ailleurs, l'identité des terroristes le prouve :

DZKOhbDXcAAAlSw

Lire la suite de l'article

Mais au fond, quelle différence y a-t-il entre le bon, et le mauvais terroriste ?

Les distinguer n'est pas évident au premier abord, mais le président que la galaxie nous envie semble avoir trouvé, lui. Il faut dire que la République a le terrorisme dans ses gênes ! C'est sans doute aussi pour cette raison qu'en Syrie, elle les aime bien aussi… Pauvres de nous…

Mais au fait, Monsieur Macron, faire passer un terroriste pour un honorable chef d'État, ce ne serait pas la désinformation, ça ?

1521068397-hogardet si vous voulez vous remettre de ces vilenies du régime Macron, faites-une pause : 

Lire la suite de l'article

GOMesse : une plateforme web pour du co-voiturage entre paroissiens pour aller à la Messe

Ghxpabe3ypv24zb2byyn

Une équipe constituée de 5 jeunes chrétiens bénévoles se mobilise pour créer : GOMesse, le premier service de co-voiturage pour se rendre à la messe. Une campagne de financement est mise en place pour récolter les 37 000 € nécessaires au développement de la plateforme.

C’est un fait, il y a de moins de moins de prêtres dans les campagnes françaises. Les offices religieux sont parfois célébrés à plusieurs kilomètres du domicile des pratiquants. La voiture est donc souvent le moyen privilégié pour s’y rendre, en raison de la distance ou pour raison de santé. D’après un sondage réalisé par l’équipe, 80 % des gens vont à la messe en voiture, et pourtant un paroissien sur quatre s’est déjà heurté à des difficultés de transport pour se rendre à la messe. Il fallait trouver une solution simple pour permettre à tous de se rendre à l’église.

Ingénieuse, connectée et engagée, l’équipe GOMesse a donc imaginé une plateforme web simple d'utilisation, pratique et accessible à tous, pour mettre en relation les paroissiens véhiculés et ceux désireux de se rendre à la messe. L’objectif visé par la plateforme est triple : trouver une messe facilement, mutualiser les trajets et lier les paroissiens entre eux, quelle que soit leur génération !

GOMesse est conçu pour tous les paroissiens, quelque soit leur âge, avec ou sans moyen de transport, désirant se rendre à la Messe. Le temps du trajet sera le moment privilégié pour tisser des liens entre passagers : qu’ils soient les

Lire la suite de l'article

La différence entre les homosexuels et les “homosexualistes”

6a00d83451619c69e201b8d2dc4a04970cInterrogé dans la revue LGBT Friendly, Jean-Marie Le Pen assure n'être « pas du tout » homophobe.

« D'ailleurs la plupart de mes collaborateurs sont homosexuels ». « Je fais bien la différence entre les homosexuels et les “homosexualistes” qui sont ceux qui transforment leur choix sexuel personnel en idéologie politique ».

« La LGBT, c'est un lobby qui veut peser sur l'opinion, et qui s'érige en représentant d'une communauté sans en avoir le mandat ». « A partir du moment où les homosexuels ne mettent pas leurs mains dans ma braguette ou dans celle de mes petits-enfants, et qu'ils ne se promènent pas avec une plume dans le cul sur les Champs-Elysées, ça m'est égal ».

Par ailleurs, selon lui, les agressions contre les homosexuels « viennent généralement de la part des musulmans, qui ont dans ce domaine un rigorisme plus marqué que d'autres religions ».

Lire la suite de l'article

Euthanasie : collusion entre les franc-maçons, la Libre pensée et l’ADMD

Il ne s'agit pas d'une théorie, mais d'une collusion publique, au travers d'un communiqué commun. Tout y est :  le rapprochement avec l'avortement, la PMA et la recherche sur l'embryon, la loi belge érigée comme modèles (malgré tous les abus), une demande de dépénalisation du meurtre (pas seulement un "droit" mais une "aide active")

"Les Associations soussignées : Fédération nationale de la Libre Pensée (FNLP), Conseil national des Associations Familiales (CNAFAL), Laïcité-LibertéAssociation pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD), Grande Loge Mixte de France (GLMF), Ligue du Droit International des Femmes(L.D.I.F),

Bandeau

Entendent donner leur point de vue dans le débat qui va s’ouvrir préalablement à la révision de la loi de bioéthique à propos de la revendication du droit de mourir dans la dignité.

La loi de Séparation des Eglises et de l’Etat du 9 décembre 1905 [mais pas de la séparation de la Franc-maçonnerie et de l'Etat, NDMJ] garantit la liberté de conscience à tous les citoyens et constitue la clé de voûte de l’ensemble des libertés individuelles conquises durant le dernier quart du dix-neuvième siècle pour achever le processus d’émancipation politique engagé pendant la Révolution française qui a notamment dépénalisé le suicide. Elle assure à chacun la faculté de croire ou de ne pas croire dans un cadre juridique où l’Etat est étranger à toute influence cléricale. Dans ces conditions, dans tous les domaines de la vie civile, la loi devrait permettre à chacun d’exercer pleinement cette liberté de conscience, notamment

Lire la suite de l'article

Le lien est fait entre euthanasie et prélèvement d’organes

Unknown-22Le député Jean-Louis Touraine milite pour l'euthanasie et il est par ailleurs chargé d'une mission sur le don d'organes

En Belgique, depuis 2005, « les organes d’une quarantaine de personnes euthanasiées ont été prélevés ». Pour le professeur Jean-Bernard Otte, médecin chirurgien spécialiste des greffes de foie, il s’agit d’ « une source potentielle d’organes de plus en plus importante ».

A l’occasion d’une conférence qu’il donnait à l’Académie royale de Médecine de Belgique le 20 février 2018, il

« a exposé l'interrogation du comité d’éthique de Saint-Luc quant à la possibilité, pour les médecins, d’évoquer eux-mêmes, à leurs patients la possibilité de donner leurs organes, dès lors que ces patients auraient vu leur demande d'euthanasie validée, et pour autant bien sûr que l’affection justifiant leur euthanasie soit compatible avec le don d’organes ».

Dans l’assemblée, un médecin anesthésiste a évoqué, pour garantir la qualité des organes, qu’il soit envisagé de pouvoir « extraire les organes du patient à euthanasier avant sa mort, sous anesthésie générale »

Commentaires (3)

Touraine, encore lui !
Bien l'impression qu'il aspire à se faire le Binet de la loi euthanasique à venir.
Je sens qu'il faut faire quelque chose, là. Mais quoi ?

Rédigé par : Ferney | 2 mar 2018 15:16:22
____________________________________

Touraine ? Faut lui écrire. Commençons par là. Qui s'y colle ? J'ai deux adresses :
jl.touraine@laposte.net ainsi que www.jeanlouistouraine.fr

Rédigé par : Nihilobstat | 2 mar 2018 15:19:10
____________________________________

Combien de personnes euthanasiées en Belgique?
Des centaines apparemment…
On parlerait de 40 patients donneurs

Lire la suite de l'article