Archives par étiquette : entre

Il y a de la friture sur les ondes entre les dirigeants de l’audiovisuel public

Lu dans Présent :

Unknown-6"[…] Selon un rapport confidentiel du ministère de la Culture (rapport qui a « fuité » dans la presse), des mesures d’économie drastiques seraient envisagées – mais pas confirmées – dans le monde de l’audiovisuel public, dont les entreprises emploient quelque 17 000 salariés, pour un budget total de 3,8 milliards d’euros d’argent public distribué à tout va.

Ainsi, après avoir imposé un serrage de ceinture avec près de 80 millions d’euros de coupes budgétaires pour 2018 à France Télévision (Arte, Radio France, France 24…), le gouvernement – qui a déjà annoncé pour 2018 une réforme du mode de désignation des patrons de l’audiovisuel public – envisagerait quelques mesures chocs tendance mise au régime sec.

Parmi les mesures évoquées : fermeture de France Ô, basculement sur internet de la radio Le Mouv’ et de France 4, « rapprochement » des réseaux régionaux de France 3 et France Bleu, « reconfiguration » des deux orchestres de Radio France, « regroupement des sociétés au sein d’une holding ». Le tout accompagné de départs non volontaires. D’où une soupe à la grimace chez les chaînes de télévision et radios concernées qui, sur l’air bien connu du « on ne touche pas aux privilèges », dénoncent une compilation de mesures sous le tapis depuis une décennie. Mesures jugées impossibles à mettre en pratique : « Fermer la chaîne des outre-mer [France Ô] après la grève générale en Guyane, c’est compliqué politiquement », assure-t-on au sein des sociétés de l’audiovisuel concernées.

Quant à la création d’une « BBC à la française », avec un seul patron pour la télé et la radio, cela fait doucement sourire, certes un peu jaune, les patrons

Lire la suite de l'article

Le Puy du Fou entre au Panthéon mondial des parcs

PCe mardi 14 novembre, le Puy du Fou remporte un nouvel oscar, le « Hall of Fame Award », à Orlando (Floride – USA), à travers son créateur Philippe de Villiers, devant les 5000 invités de la cérémonie d’ouverture de l’IAAPA Attractions Expo, le plus grand salon international des parcs.

C’est la 5ème récompense mondiale pour le Puy du Fou en seulement 5 ans.

Ce prix prestigieux récompense un homme, Philippe de Villiers, pour avoir créé un concept original qui est une « contribution extraordinaire dans l’évolution et le développement des parcs à thème dans le monde  ». A travers son créateur, le Puy du Fou entre ainsi au Panthéon mondial des parcs (« Hall of Fame » se traduit par «  Temple de la renommée » ou « Panthéon »), confirmant son statut de référence dans l’univers du loisir et du spectacle. Le premier lauréat de cet Award fut M. Walt Disney. C’est la première fois qu’un Français reçoit cette distinction mondiale.

L’International Association of Amusement Parks and Attractions (IAAPA) est la plus grande association internationale dans le domaine des parcs à thème. Chaque année, elle désigne un jury pour élire le palmarès des oscars des parcs parmi les 5000 membres à travers le monde.

Pour son 40ème anniversaire, l’aventure artistique hors norme du Puy du Fou et son créateur Philippe de Villiers sont sur le toit du monde. Le Jury mondial a été convaincu par la création visionnaire d’un nouveau modèle de parc en 1977 et l’excellence des réalisations intégralement imaginées

Lire la suite de l'article

La justice normalise une relation sexuelle entre un homme de 22 ans et une fillette de 11 ans

ImagesElle avait 11 ans lorsqu'elle est tombée enceinte après un rapport sexuel avec un homme de 22 ans qu’elle ne connaissait pas. C’était à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), dans un parc où elle avait suivi cet homme. Poursuivi pour viol sur mineure de moins de 15 ans, l’accusé, un Cap-Verdien aujourd’hui âgé de 30 ans, a été acquitté par les jurés de la cour d’assises de Seine-et- Marne.

A l’audience, l’avocat général avait requis huit ans d’emprisonnement, assortis d’un suivi sociojudiciaire.

Vendredi, le parquet général de la cour d’appel de Paris a fait appel de ce verdict.

Dans les motivations du jugement, la cour explique qu’aucun des éléments constitutifs du viol, à savoir la menace, la violence, la contrainte ou la surprise, n’est établi et qu’un doute existe quant à savoir si l’accusé avait conscience de contraindre celle avec qui il a eu une relation sexuelle. A aucun moment, dans le verdict, il n’est fait mention de l’âge de l’enfant d'origine congolaise.

L'avocat de la victime déplore :

«Ma cliente est traumatisée. Pour sa défense, l’accusé a notamment évoqué la chaleur africaine (sic). Il faut espérer que cette justification ne soit pas à l’origine de l’intime conviction des jurés. Il ressort de cette décision qu’une relation sexuelle entre un homme de 22 ans et une fillette de 11 ans est normalisée dans notre société

En plein scandale sur le harcèlement sexuel.

Lire la suite de l'article

Jumelage inédit entre un village russe et un village français

RLe village de Viatskoïe (à 300 km de Moscou)  fait partie des Plus beaux villages de Russie. Il veut être jumelé avec la commune de Semur-en-Brionnais (Saône-et-Loire). Une initiative suivie par les ambassades. C’est le souhait de Fabrice Sorlin, qui travaille à Moscou. Il a rencontré François Baciak, maire de Semur, pour voir s’il serait possible de créer un tel jumelage.

L’association des PBVR (Plus beaux villages de Russie), créée en 2014 par le président Alexandre Merzlov, aidé de M.Ragon, mandaté par les Plus beaux villages de France (PBVF), s’est donné pour but de valoriser le tourisme rural et le patrimoine à travers la Russie. Il a pensé à Semur-en-Brionnais, seul PBVF de Saône-et-Loire. Les Russes veulent faire connaître chez eux les produits du terroir et les savoir-faire français.

Le programme a été présenté au ministre des affaires étrangères Lavrov et à Vladimir Poutine. La section économique de l’ambassade de France va emmener une délégation à Viatskoïe.

Lire la suite de l'article

Le Liban, de nouveau au centre du conflit entre l’Iran et l’Arabie

Unknown-37La démission surprise du Premier ministre libanais Saad Hariri, proche de l'Arabie saoudite et critique du Hezbollah pro-iranien, fait craindre que le Liban ne plonge dans de nouvelles violences. C'est depuis l'Arabie Saoudite, pays dont il a la nationalité, que l'annonce a été faite. En ligne de mire : l'omnipotence du Hezbollah. En démissionnant, Saad Hariri a dénoncé la "mainmise" et "l'ingérence" de l'Iran dans les affaires libanaises à travers son allié le Hezbollah. Ce parti politique armé est membre du gouvernement de Saad Hariri formé il y a moins d'un an.

Le Liban est depuis plus d'une décennie profondément divisé entre le camp emmené par M. Hariri, un sunnite soutenu par l'Arabie saoudite, et celui dirigée par le Hezbollah chiite, appuyé par le régime syrien et l'Iran. Son départ intervient dans un contexte de fortes tensions sur plusieurs dossiers entre Ryad et Téhéran.

Les analystes n'écartent pas la possibilité d'une offensive contre le Hezbollah, que ce soit de la part de l'Arabie saoudite ou, plus probable, d'Israël.

Le patriarche d’Antioche des maronites, le cardinal Boutros Bechara Raï, va se rendre ces prochains jours en Arabie saoudite et y rencontrer le roi Salmane et le prince héritier Mohammed ben Salmane. Sa visite à Riyad suit celles de Samir Geagea (Forces libanaises) et de Sami Gemayel (Kataeb) en septembre, et du Premier ministre Saad Hariri fin octobre. L’Arabie saoudite est en train de s’assurer de ses alliés libanais chrétiens et sunnites contre les chiites du Hezbollah.

D’autre part il y a le contexte interne à

Lire la suite de l'article

Chaque nation a le droit de faire la distinction entre les réfugiés authentiques et les migrants économiques

20160517T1146-3439-CNS-CATHOLIC-PRAYER-BREAKFAST-800x500S'exprimant lors de la conférence Europa Christi en Pologne dimanche, le cardinal Sarah a noté que le pays refuse d'accepter la "logique" de la redistribution des migrants que "certaines personnes veulent imposer". Chaque nation a le droit de faire la distinction entre les réfugiés authentiques et les migrants économiques qui ne partagent pas la culture de cette nation, a déclaré le cardinal Robert Sarah.

Le cardinal Sarah a ajouté que si chaque migrant est un être humain qui doit être respecté, la situation devient plus complexe s'ils sont d'une autre culture ou d'une autre religion et mettent en péril le bien commun de la nation. Les dirigeants du monde ne peuvent pas remettre en question le «droit de chaque nation à distinguer entre un réfugié politique ou religieux» qui est obligé de fuir son pays et «le migrant économique qui veut changer de lieu de résidence» sans s'adapter à la nouvelle culture dans laquelle il habite.

"L'idéologie de l'individualisme libéral favorise un mélange conçu pour éroder les frontières naturelles des patries et des cultures, et conduit à un monde post-national et unidimensionnel où les seules choses qui comptent sont la consommation et la production".

Faisant écho au pape François, le cardinal a déclaré que les nations européennes doivent assumer une partie de la responsabilité si elles ont déstabilisé les pays d'où viennent les migrants, mais cela ne signifie pas pour autant se transformer par l'immigration de masse.

Le cardinal Sarah a également déploré la laïcisation de l'Europe, affirmant que le

Lire la suite de l'article

“On ne compte plus les affaires entre producteurs et animateurs gays qui abusent de leurs jeunes stagiaires.”

Anaïs Maquiné-Denecker travaille depuis 17 ans dans le monde des médias et de la télévision. Interrogée par Public, l'ex-rédactrice en chef d'E=M6 a tenu à dire qu'il y avait également des Harvey Weinstein à la télévision française :

"On ne compte plus les affaires entre producteurs et animateurs gays qui abusent de leurs jeunes stagiaires."

Lire la suite de l'article

Allemagne : la droite anti-immigration entre au Parlement

251846AllemagneBundestag2017La Chancelière allemande et son parti CDU/CSU arrivent en tête des élections législatives avec un score situé entre 32,7% et 33,3% des voix selon les estimations, soit le plus mauvais score jamais enregistré par la famille démocrate-chrétienne allemande. Angela Merkel a très largement raté l'objectif que son parti s'était fixé en interne, à savoir 40% au moins.

Avec 13% des voix, la droite nationaliste de l'AfD fait une entrée historique au Parlement et devient la troisième force poitique du pays. L'AfD fait mieux qu'espéré et peut escompter près de 90 députés.

Evolution depuis le dernier scrutin :

DKgFsGsW4AAV5pa

Lire la suite de l'article