Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International / Pays : Russie

Syrie : isolement de la France et des Etats-Unis

Lu ici :

P"À Saint-Pétersbourg, une assez large majorité (treize pays) des membres du G20, a refusé de cautionner les plans du Pentagone. Les cinq pays émergents du groupe des Brics – dont la Russie – ont adopté une déclaration commune mettant en garde contre «l'influence extrêmement négative» qu'aurait une intervention militaire «pour l'économie mondiale». Au passage, ces derniers, s'appuyant sur les informations secrètes recueillies par l'ancien analyste américain Edward Snowden, se sont indignés des méthodes «d'espionnage» utilisées par le renseignement américain à l'encontre du Brésil et du Mexique. Cerise sur le gâteau pour Vladimir Poutine: même l'Union européenne a exigé un feu vert préalable du Conseil de sécurité, même si, par souci d'équilibre, les Vingt-Huit ont rendu Assad responsable de l'attaque chimique."

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. A noter qu’a la fin de l’article le G20 est composé de 28 menbres alors, qu’au début de cet article, au G20 c’est une large majorité de 13 menbres qui a voté contre les plans du pentagone. Enfin le principal c’est qu’assad soit rendu responsable des attaques chimiques; plus besoin de preuves pour agir. il faut juste que le pentagone change ses plans pour faire plaisir aux indignés de l’affaire snoden.

  2. Et le GAZ il est pour qui ?

  3. La Russie est la grande puissance montante, n’en déplaise aux journaleux anti-Poutine !

  4. Resumons: l’Europe prend ses ordres à Berlin, Berlin prend ses ordres à Moscou; Londres ne prend plus ses ordres à Washington, il ne reste plus que Paris…

  5. Peut-on imaginer plus éloquente illustration du délire que nous vivons ? À Clermont-Ferrand, 350 sans-abri ont dû camper dans la rue parce que l’Anef, l’association qui gère localement le 115 – le numéro d’urgence du relogement – n’a plus assez d’argent pour payer leurs nuitées d’hôtel. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Le constat est général en France car l’État ne rembourse pas ce qu’il doit. Cette crise du relogement est remontée jusqu’à la ministre Cecile Duflot qui a dû reconnaître “un dysfonctionnement de paiement pendant six mois”. La défaillance gouvernementale en matière de domicile promis à tous, a lieu au moment où le nouveau Tartarin de l’Élysée veut dilapider des millions d’euros dans une offensive qu’il mène seul en Europe, en satellite zélé des États-Unis. Il n’a pas d’argent pour faire du social, mais il en a pour faire la guerre. Pas d’argent pour aider à survivre, mais assez pour semer la mort. Comme pour son prédécesseur, la vanité du politicien promu chef des armées le pousse à prouver sa virilité par une nouvelle agression.
    On pourrait rire de cette folie si elle n’était pas sanglante. La position officielle de l’Élysée sur la Syrie – relayée bien sûr par nos mass-medias dociles – est effrayante par son mélange de grotesque, de cynisme et d’aveuglement.
    Rappelons quelques points à l’appui de ce jugement.
    1) L’indignation frénétique qui s’est emparée du monde occidental à l’idée que seraient employés des gaz neuro-toxiques dans la bataille n’est-elle pas curieusement disproportionnée ? Certes, on a raison de dénoncer les barbares qui y ont recours, mais sont-ils si différents des sauvages qui ont atomisé des centaines de milliers de civils au Japon, ou plus récemment, qui ont fait des milliers de victimes innocentes en bombardant sans discrimination d’abord les Allemands, puis les Serbes, les Irakiens ou les Libyens ? Je n’ai pas l’impression que le malheureux estropié, démembré ou volatilisé distingue très bien la différence entre le nuage de sarin, l’explosion nucléaire ou la mutilation à l’uranium appauvri. Alors pourquoi ne condamner qu’un instrument de mort horrible ? On aimerait voir une indignation moins sélective, moins orientée.
    2) Même observation en ce qui concerne le nombre de morts. Qu’on me pardonne cette sinistre comptabilité, mais ils se comptent par centaines de milliers avec l’engin nucléaire et par dizaines de milliers avec les bombardements conventionnels, et les bonnes âmes se révoltent devant les 350 victimes (selon les Anglais, ou 1.429 selon les Américains) de l’attaque au gaz du 21 août ! Étrange hystérie, d’autant plus suspecte que la “punition” du coupable – qui n’a pas encore été déterminé, soulignons-le – risque de faire plus de morts que l’attaque elle-même…
    3) Le mélange de grotesque et de cynisme touche à un sommet avec la prétention d’agresser la Syrie au nom de la “communauté internationale”. À la veille de la réunion du G20, Obama a eu le front de déclarer : “Ce n’est pas moi qui ai tracé la ligne rouge, c’est le monde. La crédibilité de la communauté internationale est en jeu.” Incroyable prétention ! Quel monde ? Quelle communauté internationale ? L’ensemble dit “occidental” – on devrait plutôt dire “atlantique” – baptisé “communauté internationale”, représente moins d’un dixième de la population mondiale ! En additionnant les USA, l’Europe, en y ajoutant même le Japon et l’Australie, on obtient quelques centaines de millions d’âmes, alors que l’humanité en compte plus de six milliards. C’est ça, le “monde”, la “communauté internationale” ? Cette minorité dont on invoque le patronage, qui, d’ordinaire, ne représente qu’une faible portion de notre planète mais qui de plus, en l’occurrence, s’est réduite à une “coalition à deux”, tous les autres pays du petit ensemble s’étant désolidarisés de Washington et de Paris ! C’est ça la caution morale qui justifie de ravager un État indépendant ?
    4) Quelques politiciens se sont félicités de la “fermeté” de la France, en affirmant qu’elle améliorait l’image de notre pays. Le justicier tricolore ferait un tabac dans les populations avides de délivrance “démocratique”. C’était l’illusion du Superman US de la Maison Blanche en Irak et en Libye, c’est le rêve du Batman de l’Élysée qui se voit triomphalement applaudi par les insurgés syriens libérés. En fait, la réalité est beaucoup moins rose. Du côté rebelle, on a renforcé le fanatisme musulman en assurant la domination d’Al Qaeda ; du côté gouvernemental, on a trahi une vieille amitié en prenant parti contre l’élu de Damas. Et de tous les côtés, l’avis est unanime : Fabius est un rat qui s’efforce de rugir, l’Occident est représenté par un criminel récidiviste suivi (ou précédé) par un chien. Si c’est ça, l’image “améliorée” de la France …
    5) Comment ne pas être frappé par une évidence : la parfaite répétition du mécanisme occidental. L’objectif : éliminer toute résistance à l’hégémonie américaine. La méthode : criminaliser le chef d’État indocile. L’action : le renverser par tous les moyens, de la subversion à l’assassinat. La liste est d’un parallélisme limpide, les accusations d’une similitude flagrante. Milosevic, génocide des Albanais du Kosovo. Castro et Chavez, oppression dictatoriale. Gbagbo, autocratie insupportable. Saddam Hussein, Kadhafi, Bashar al Assad, massacres de leurs peuples. À chaque fois, des mensonges de propagande, des prétextes d’intervention fabriqués. À plusieurs reprises, une attaque illégale, forçant la main des Nations Unies ou se moquant des instances internationales. Dans le cas présent, des préparatifs de bataille sans même attendre le résultat de l’enquête de l’ONU.
    Cette fois, la véritable “communauté internationale” (Russie, Chine, Inde, Amérique Latine, Afrique) commence à se lasser. Avec même la totalité de l’Europe.
    Il n’y a que Hollande pour ne pas s’en rendre compte…

  6. Il n’y a pas “isolement de la France”
    La France et son peuple est majoritairement CONTRE cette guerre.
    Il y a isolement de la clique marxiste LGBT franco-américaine qui a usurpé le pouvoir…

  7. Votre commentaire est tres interressant, Bravo ,a 100 pour 100 en accord avec vous…sans oublier l etat d Israel qui travaille dans le silence pour activer la Haine..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services